bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Triton de Wolterstorff

« Triton de Wolterstorff » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Triton de Wolterstorff
Tritons de Wolterstorff, mâles et femelles, vus sur le côté, et par le ventre. La femelle (en bas, et à droite) est plus grosse, et plus colorée que le mâle. Dessin de 1905, qui accompagnait la première description de l'espèce.
Tritons de Wolterstorff, mâles et femelles, vus sur le côté, et par le ventre. La femelle (en bas, et à droite) est plus grosse, et plus colorée que le mâle. Dessin de 1905, qui accompagnait la première description de l'espèce.
Nom(s) commun(s) Salamandre lacustre du Yunnan, Triton de Wolterstorff
Nom scientifique Cynops wolterstorffi
Classification Amphibien de l'ordre des urodèles
Répartition Lac Dian et alentours1, dans la région du Yunnan, en Chine
Milieu de vie Eaux douces peu profondes des lacs et des cours d'eaux environnants, mares et marais1
Taille 10 à 12 cm de long (pour le mâle) ; 11 à 15 cm (pour la femelle)2
Statut UICN EX IUCN 3 1.svg Éteint
Une vue du lac Dian, en Chine, dans la province du Yunnan, où vivait autrefois le triton de Wolterstorff. Depuis une cinquantaine d'années, les villes et les activités humaines se sont beaucoup développées autour du lac, entraînant la disparition de son habitat, et sans doute celle du triton lui-même.
Une vue du lac Dian, en Chine, dans la province du Yunnan, où vivait autrefois le triton de Wolterstorff. Depuis une cinquantaine d'années, les villes et les activités humaines se sont beaucoup développées autour du lac, entraînant la disparition de son habitat, et sans doute celle du triton lui-même.
voir modèle • modifier

Le triton de Wolterstorff, ou salamandre lacustre du Yunnan (nom scientifique : Cynops wolterstorffi) est un amphibien, de l'ordre des urodèles, qui vivait dans les lacs et les mares d'eau douce de la région du Yunnan, en Chine, et qui a aujourd'hui disparu depuis 1979.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le triton de Wolterstorff est une salamandre, au corps noir, allongé. Comme ses cousins, le triton oriental et le triton à ventre de feu, il a le ventre rouge orangé, tacheté de noir. Il a également une ligne rouge, tout le long de son dos.

La femelle est un peu plus grande que le mâle. En plus des taches sur le ventre, certains tritons possédaient également des taches rouges sur les flancs, et sur les pattes. Durant la saison des amours, la queue du mâle devient bleu foncé3.

Certains tritons de Wolterstorff gardaient parfois des restes de leurs branchies, à l'âge adulte.

Le triton a été décrit pour la première fois en 1905. Il était très abondant dans le lac, jusque dans les années 1960, quand il a commencé à se raréfier, puis à disparaître. Il a été assez peu étudié par les scientifiques, jusqu'à ce qu'il risque de disparaître, si bien qu'on sait finalement assez peu de choses à son sujet.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Le triton de Wolterstorff vivait dans le lac Dian, près de Kunming, où il était abondant jusque dans les années 1960. Il vivait dans les eaux peu profondes, près des berges du lac, ainsi que dans les marais environnants, et les cours d'eaux autour du lac. C'était un triton très aquatique, qui, bien que possédant des poumons (et donc respirant dans l'air) à l'âge adulte, passait presque tout son temps dans l'eau, et n'en sortait quasiment jamais.

L'hiver, le triton de Wolterstorff hibernait dans les eaux plus profondes du lac2.

La période de reproduction avait lieu au printemps, en avril-mai. Des milliers de tritons se regroupaient dans les plantes aquatiques sur les berges du lac, pour s'accoupler.

La femelle pondait ses œufs dans les plantes. Comme tous les amphibiens, les œufs donnaient naissance à des têtards, des larves dotées de branchies pour respirer dans l'eau. Au terme de leur croissance, les têtards se métamorphosaient pour devenir des tritons adultes. Ils perdaient leurs branchies, et développaient à la place des poumons, qui leur permettaient de respirer de l'air, et de sortir de l'eau. Cependant, Certains tritons conservaient des restes de leurs branchies à l'âge adulte.

Menaces et disparition[modifier | modifier le wikicode]

Durant la deuxième moitié du XXème siècle, Kunming, la capitale du Yunnan, se développe beaucoup, autour et sur le lac ; des immeubles sont construits, et la construction d'un système d'égouts a causé une forte pollution du lac : jusqu'à la construction de la première station d'épuration, en 1990, la plus grande partie des eaux usées étaient rejetées directement dans le lac, dont les eaux sont finalement devenues non potables.

En plus de la ville, l'agriculture s'est également développée : les marais alentours ont été drainés pour créer des rizières, et les fermiers alentours ont développé l'élevage des canards. D'autres espèces nouvelles ont également été introduites dans le lac, afin d'alimenter la pêche, de contrôler les nuisibles, ou tout simplement par erreur (des animaux de compagnie qui ont été accidentellement relâchés dans la nature, par exemple...), comme la carpe amour, un poisson herbivore, la truite arc-en-ciel, la grenouille taureau, ou la Tortue de Floride.

Victime de la pollution, de la disparition de son habitat (le triton de Wolterstorff pondait ses œufs dans les plantes, qui ont été mangées par les carpes amour), de la concurrence alimentaire (les nouvelles espèces ont mangé toutes les proies du triton), et de la prédation (les canards et les grenouilles s'attaquaient au triton, ou à ses têtards, pour les manger), le triton de Wolterstorff a fini par disparaître totalement du lac.

Le triton de Wolterstorff était très abondant dans le lac, jusque dans les années 1960. Pendant plusieurs années, les pêcheurs attrapaient parfois accidentellement des tritons au bout de leur ligne, mais ces captures sont devenues de plus en plus rares, jusqu'à ce qu'on finisse par ne plus en voir du tout.

Des scientifiques ont essayé de retrouver des tritons de Wolterstorff dans leur milieu naturel, mais, malgré plusieurs études, aucun triton n'a pu être observé vivant depuis 1979. En 2004, l'espèce a été déclarée officiellement éteinte1.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

(en) Yunnan lake newt, sur ARKive.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Portail des animaux —  Tous les articles sur les animaux !