Au travail !
Logo Vikidia es.png
la cabane • le Livre d'or
Plus de 700 des articles de Vikidia ont été créés par des élèves en classe, voyez la page des projets pédagogiques Super méga cool !

Système pénitentiaire en France

« Système pénitentiaire en France » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La maison d'arrêt de Fresnes, près de Paris

Le système pénitentiaire en France est formé par l'ensemble des prisons où sont détenues les personnes avant leur procès et celles qui ont été condamnées à des peines de prison. On distingue, selon les caractéristiques des détenus, les maisons d'arrêt, les centre de détention et les maisons centrales.

En 2014, il y a environ 80 000 personnes dans les maisons d'arrêt et 70 000 en prison dans les centres de détention et les maisons centrales.

La maison d'arrêt[modifier | modifier le wikicode]

La maison d'arrêt est normalement réservée aux personnes non encore jugées ou qui purgent une peine de prison courte (maximum 1 an), mais que la justice souhaite retirer de la société en attendant leur procès. Normalement la durée du séjour devrait être courte. Mais du fait de l'encombrement des services judiciaires avant l'ouverture d'un procès elle peut atteindre 2 ou 3 années. On y trouve également des personnes condamnées qui attendent leur transfert en centre de détention, ou qui ont fait appel de leur jugement ou qui demandent la cassation de leur procès. Les délais de séjour sont alors de 4 ou 5 années. Il peut arriver que des détenus effectuent la totalité de leur peine dans ce type d'établissement.

Dans une maison d'arrêt les communications des détenus avec l'extérieur sont réduites et surveillées, pour éviter que le détenu fasse pression sur des témoins. L'usage d'internet, du téléphone mobile est interdit, seul l'accès à une cabine téléphonique est possible. Les liens avec les familles sont maintenus grâce aux visites périodiques au parloir (durée maximum d'une heure et en public).

Les détenus sont mélangés quelles que soient les causes de leur détention. Ils sont généralement à plusieurs dans les cellules (jusqu'à trois parfois). Les activités aussi bien de détente que de travail sont très réduites.

Le centre de détention[modifier | modifier le wikicode]

Centre de détention de Roanne.

Le centre de détention est réservé aux condamnés à plus de deux ans de prison et qui sont reconnus aptes à pourvoir être réinsérés socialement après l'expiration de leur peine. Ils sont seuls dans les cellules. Ils peuvent pratiquer des activités de loisirs, mais aussi suivre une formation professionnelle ou des études. Ils peuvent également travailler soit pour l'administration pénitentiaire soit pour des entreprises privées de sous-traitance. Certains centres de détention disposent d'installations où les détenus peuvent recevoir leurs familles dans un cadre intime pour quelques heures ou une journée.

Il existe 23 centres de détention en France.

La maison centrale[modifier | modifier le wikicode]

La maison centrale accueille les détenus condamnés à de très longues peines de prison, ou des détenus jugés difficiles ou dangereux. La sécurité est renforcée.

En France il y a 12 maisons centrales et quartiers de maisons centrales associés à des centres de détention et qui forment alors des centres pénitentiaires.

La diminution du temps de détention[modifier | modifier le wikicode]

Pour les maisons d'arrêt un détenu qui a effectué la moitié de sa peine peut demander une permission de sortie de quelques jours. Le délais est d'un tiers du temps de peine dans les centres de détention (où les séjours sont plus longs).

La remise de peine[modifier | modifier le wikicode]

La surpopulation des prisons et l'idée qu'un détenu peut devenir meilleur en prison font qu'il est possible de réduire le temps d'incarcération, grâce au système des remises de peines. Les peines sont réduites de deux mois par année de détention (trois mois pour la première année). Des remises de peines exceptionnelles peuvent être obtenues pour bonne conduite ou parce que le détenu est atteint des graves troubles psychologiques.

La mise en liberté conditionnelle[modifier | modifier le wikicode]

Quand un détenu a effectué la moitié de son temps de détention, il peut demander à bénéficier d'une libération conditionnelle sous contrôle judiciaire. Il peut également demander, un an avant, une liberté sous contrôle probatoire avec le port d'un bracelet électronique qui permet de le localiser en permanence. Il doit alors justifier d'une adresse en ville et qu'il a un employeur.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.
Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.