bavardages  • le Livre d'or
Cordon, le Balcon du Mont-Blanc - panoramio (28).jpg Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Rocamadour

« Rocamadour » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le village de Rocamadour et la vallée de l'Alzou

Rocamadour est une commune du nord du département du Lot dans la région Occitanie.

Rocamadour était au Moyen Âge le lieu d'un grand pèlerinage européen dédié à la Vierge Marie ; c'était également une étape sur un des chemins de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Aujourd'hui, avec son site extraordinaire d'un village semblant accroché à la falaise, Rocamadour est un des sites touristiques les plus visités de France.

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Le nom du village semble provenir de Roc major (le grand abri sous roche). En 1166, on découvre sous le pavage d'un des sanctuaires du village, un cadavre en bon état de conservation. Il est attribué à un certain Amadour, que la tradition assimile à Zachée, mari de sainte Véronique et contemporain juif de Jésus qui le convertit. Le village prend alors le nom de Roc Amadour.

Histoire de Rocamadour[modifier | modifier le wikicode]

Occupation dès la préhistoire[modifier | modifier le wikicode]

Dans les falaises de la vallée de l'Alzou, petite rivière qui passe à Rocamadour, on a découvert des peintures rupestres datant du paléolithique supérieur (le gravettien vers 20 000 av. J.-C.) dans la grotte des Merveilles. Puis un second habitat de l'époque du bronze final (vers 1000 av. J.-C.) situé dans la grotte de Linars renfermait une quarantaine de sépultures avec de nombreuses poteries.

Origine du sanctuaire[modifier | modifier le wikicode]

En 1105, l'existence d'une chapelle est attestée à Rocamadour. En 1112, l'abbé de Saint-Martin de Tulle s'installe à Rocamadour et commence l'édification d'un sanctuaire plus important. En 1148, on mentionne un premier miracle qui attire les pèlerins ce qui développe le culte de la Vierge.

En 1166, est découvert un cadavre bien conservé attribué à saint Amadour.

En 1291, le pape Nicolas IV accorde une indulgence, c'est-à-dire une|réduction du temps de Purgatoire, à tous les visiteurs du sanctuaire.

Le sanctuaire reçoit des milliers de pèlerins dont certains sont très importants : Henri II Plantagenêt roi d'Angleterre, Louis IX et Louis XI rois de France.

Déclin du sanctuaire[modifier | modifier le wikicode]

En 1317, les moines quittent Rocamadour où ils sont remplacés par des chanoines.

Pendant les guerres de religion les troupes protestantes pillent le sanctuaire. Il en est de même pendant la Révolution française.

La plus grande partie des bâtiments formant le sanctuaire sont en très mauvais état. Les autorités ecclésiastiques en décident la reconstruction. Celle-ci commence en 1858, grâce au financement assuré par trois loteries organisées par l'évêque de Cahors.

Visiter Rocamadour[modifier | modifier le wikicode]

A visiter l'ensemble des sanctuaires avec la statue de la Vierge Noire et Durandal l'épée de Roland.

A proximité on peut visiter les attractions suivantes : la Forêt de singes et le Rocher des aigles.

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.