Peinture romantique

« Peinture romantique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Paysage. Thomas Cole. Vers 1825
Images sur la peinture romantique Vikidia possède une catégorie d’images sur la peinture romantique.

La peinture romantique est un courant artistique qui domine de la fin du XVIIIe siècle au milieu du XIXe siècle dans le domaine de la peinture. Le peintre romantique s'intéresse aux sujets fournis par l'actualité dans différents pays européens. L'artiste devant la grandeur de la Nature encore vierge est aussi un des thèmes romantiques.

Eugène Delacroix, William Turner, John Constable sont des grands peintres romantiques. Le romantisme s'est aussi développé en Allemagne, dans le Royaume-Uni, en France et en Amérique du Nord.

De nouvelles sources d' inspiration[modifier | modifier le wikicode]

Rencontre entre deux cavaliers maures. Delacroix. 1843-1844.

Le peintre romantique puise son inspiration ailleurs que dans les ruines ou les personnages héroïques de la Rome antique, comme c'était souvent l'occasion dans les périodes précédentes. Au lieu de faire le traditionnel voyage à Rome, il parcourt l'Europe et le bassin de la Méditerranée voire les pays nordiques. Il visite la France, l'Espagne, l'Afrique du Nord, la Grèce. De ces pays il rapporte de nouveaux sujets à représenter. Il en rapporte un goût pour l'orientalisme, les légendes nordiques, celtiques ou du Moyen Âge.

Un autre regard sur le monde[modifier | modifier le wikicode]

Le peintre romantique rejette la peinture académique, nourrit des sujets de l'Antiquité romaine à tendance historique et héroïque. La représentation de la nudité artistique étudiée d'après la sculpture antique est abandonnée. Le peintre peint ce qu'il a observé dans le monde.

L'actualité politique et sociale[modifier | modifier le wikicode]

Le massacre de Scio. Eugène Delacroix

Le peintre romantique transforme aussi l'actualité en légende. L'époque napoléonienne qui vient de s'achever est le sujet de nombreuses compositions. Les mouvements révolutionnaires et indépendantistes qui secouent l'Europe dans la première moitié du XIX e siècle sont aussi des sources d'inspiration. La révolte des Grecs contre les Turcs est tragiquement glorifiée par Delacroix dans Le Massacre de Scio ou dans La Grèce expirant sur les ruines de Missolonghi; le même transformera la révolution des Trois Glorieuses de 1830 en un tableau où il exprime ses idées politiques (La liberté guidant le peuple) (1830) .

En 1819, Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault fait scandale. Il s'inspirait d'un fait divers réel tragique, le naufrage d'un navire français du fait de l'incompétence du capitaine. Cela lui permettait de critiquer fortement le retour de pratiques de favoritisme qui sévissaient avant la Révolution. Il montrait d'une manière terrifiante la tragique destinée des naufragés, secourus avec retard par la marine française, ce qui est une autre attaque contre le gouvernement de la Restauration.

Le voyageur au dessus de la mer de nuages. Tableau de Caspar David Friedrich. 1817-1818

Le repli sur le monde intérieur[modifier | modifier le wikicode]

Le peintre romantique est déçu par l'échec des idées mises en avant dans la philosophie des Lumières. Le monde meilleur, qui aurait dû naître du triomphe de la Raison et de l'intelligence n'est pas apparu à l'occasion des transformations de la révolution française. A la place s'est réinstallé le vieux monde auquel la jeunesse est en grande partie étrangère. En réaction, les romantiques veulent un monde nouveau plutôt basé sur les passions et le sentiment.

Le peintre romantique tente donc de représenter ses visions intérieures, ses rêves et ses cauchemars. L'artiste romantique se considère comme un génie torturé, qui communique avec le sublime de la nature ce que, d'après lui, personne n'avait fait avant lui.

La nature[modifier | modifier le wikicode]

L'éruption du Vésuve, par William Turner. 1817-1820

Pour les romantiques la nature est grandiose et plus puissante que l'humanité. Ils veulent en montrer la force démesurée et terrifiante. La représentation de montagnes escarpées, de volcans en éruption est un thème privilégié de la peinture des paysages.

Mais il faut aussi magnifier la nature non encore « contaminée » par la civilisation. L'artiste romantique est un inquiet devant les forces nouvelles mises en œuvre par la Première révolution industrielle. Le romantique sent que l'on abandonne un monde vieux de plusieurs millénaires où l'homme vivait très près de la nature, pour entrer dans un monde nouveau où l'homme risque d'être broyé par la mécanisation.

Une nouvelle expression artistique[modifier | modifier le wikicode]

Déjà amorcée par les artistes peintres préromantiques, la sensibilité met en valeur le pathétique : l'art doit émouvoir et frapper l'imagination et la conscience de celui qui regarde l'œuvre. Pour cela la liberté de la composition, le recours au pittoresque et la spontanéité du dessin sont les moyens mis en œuvre.

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !
Cézanne pommes et oranges.jpg

Mouvements - Néo-classicismeRomantismeRéalismeAcadémismeImpressionnismePostimpressionnismeNabiSymbolismePointillismeExpressionnismeArt NouveauFauvismeCubisme

Artistes - CaillebotteCézanneConstableCorotCourbetDaumierDavidDegasDelacroixGauguinGéricaultGérômeIngresKlimtManetMatisseMilletMonetBerthe MorisotMuchaPissarroRenoirSeuratSignacSisleyToulouse-LautrecTurnerVan Gogh

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.