Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Fernand de Magellan

« Fernand de Magellan » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Magellan)
Aller à : navigation, rechercher
Magellan.jpg
Fernand de Magellan

Fernand de Magellan (Fernando de Magellan en portugais),est né dans le nord du Portugal en 1480. Enthousiasmé par la navigation et les voyages d'exploration, il étudia les cartes et les journaux de bord des expéditions antérieures. Soldat pendant sept ans, il se montra courageux et intrépide, notamment à la prise de Malacca (1511) et à Cochin.

Réplique de la caraque Victoria, l'un des cinq navires avec lesquels Magellan fit le premier tour du monde (1519).

Comme Christophe Colomb, Magellan avait un projet audacieux et il employa toute son énergie à le faire aboutir. L'examen du traité de Tordesillas (1494) l'avait convaincu que les Moluques, des îles aux épices très convoitées, appartenaient à la couronne de Castille. En désaccord avec le Portugal qui lui avait refusé des bateaux, il proposa à Charles 1er d'Espagne, le futur empereur Charles Quint, de mettre à exécution son projet : établir par la route du sud-ouest une communication avec ces îles lointaines. Il fut convaincant et ce projet ce fut.

En 1519, le navigateur Fernand de Magellan se met au service du roi d’Espagne. Son projet : atteindre ce qu’on appelle alors les Indes, riches en épices. Mais à l’époque, on connaît mal la taille des océans et des continents. Surtout celle de l’Amérique, tout juste découverte. De plus, une grande partie du monde est inexplorée.

Vers le sud[modifier | modifier le wikicode]

En 1519, il entreprit le premier voyage autour du monde et découvrit, entre l'extrémité sud de l'Amérique et la Terre de Feu, le détroit qui sépare l'Océan Atlantique de l'Océan Pacifique. Ce détroit porte aujourd'hui son nom. En 1521, il meurt aux Philippines sans avoir revu l'Europe.

Partis d’Espagne en 1519, les cinq galions de Magellan traversent l’Océan Atlantique et font une longue halte au Brésil. Puis ils longent les côtes américaines vers le sud. L’été suivant, ils atteignent la Patagonie. Là, dans l’hémisphère sud les saisons sont inversées : c’est l’hiver, et le temps est glacial ! Les marins s’arrêtent pour s’abriter. Mais ils souffrent du mauvais temps et craignent les mondes inconnus. Trois capitaines se mutinent. Magellan mate la révolte par la violence.

Le détroit de Magellan[modifier | modifier le wikicode]

À l’automne 1520, Magellan découvre enfin un passage vers l’ouest à travers les terres et s’y engage. Ce détroit portera son nom : le détroit de Magellan. Hélas, c’est un labyrinthe géant truffé de dangers : récifs, vents violents, brouillard… Un navire déserte l’expédition, un autre s’échoue. Magellan tient bon. En traversant le détroit de Magellan, les marins remarquent des feux allumés par des indigènes sur des îles. Ils baptisent ce lieu « la terre de feu », un nom qu’il porte toujours.

L’Océan Pacifique[modifier | modifier le wikicode]

Après plus d’un mois de misère, surprise : Magellan et ses hommes débouchent dans un océan inconnu. Il est si calme que Magellan le nomme Pacifique. Mais il est gigantesque ! Cap vers le nord-ouest. Trois mois durant, les marins ne rencontrent aucune île. Beaucoup meurent de faim, de soif et de maladies.

La fin du voyage[modifier | modifier le wikicode]

En mars 1521, Magellan atteint les Philippines. Pas de chance : il est tué par des cannibales en participant à un conflit ! Le capitaine Juan Sébastien Elcano poursuit le voyage. Il atteint les Moluques où il fait le plein d’épices et regagne enfin l’Espagne avec seulement dix-huit survivants. Après trois ans de voyage, ces 18 explorateurs auront accompli malgré eux le premier tour du monde, prouvant que les océans ne sont pas infinis et que la Terre n'est pas plate.

Conditions de navigation[modifier | modifier le wikicode]

À l'époque de Magellan, les grandes expéditions de plusieurs mois ou de plusieurs années sont une nouveauté. Elles ne sont pas aussi bien organisées qu'aujourd'hui. Antonio Pigafetta, a écrit le Journal de bord de l'expédition. Extraits :

« Nous naviguâmes pendant le cours de trois mois et vingt jours, sans goûter d'aucune nourriture fraîche. Le biscuit que nous mangions n'était plus du pain mais une poussière mêlée de vers qui en avaient dévoré toute la substance et qui, de plus, était d'une puanteur insupportable, étant imprégnée d'urine de souris. L'eau que nous étions obligés de boire était également putride et puante [...].
Notre plus grand malheur était de nous voir attaqués d'une espèce de maladie par laquelle les gencives se gonflaient au point de surmonter les dents [...]. Dix-neuf d'entre nous en moururent.»
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer, et le monde maritime.
Portail Portugal —  Accédez au portail sur le Portugal