Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
À propos • Aide • Le Livre d'or
Les lecteurs de Vikidia demandent des articles en plus. Voyez la liste d'articles à créer, et venez nous aider à les rédiger !

Liberté

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
La Statue de la Liberté à New York (1886). Le livre et la torche représentent les choix éclairés que l'on doit faire pour être à la fois libre et responsable.
Allégorie de la liberté sur le monument place de la République à Paris.

La liberté est une notion subjective (qui dépend de chacun). Certains disent que c'est le pouvoir de faire tout ce qu'on veut. Pour vivre en société, on s'accorde pour dire que c'est la possibilité de faire tout ce qu'on veut tant qu'on ne réduit pas la liberté des autres. La liberté est alors très liée à la notion de responsabilité, où l'on doit savoir soi-même se fixer de bonnes règles. Cependant, il y a des désaccords sur ce qui constitue une « réduction de la liberté d'autrui » et c'est pour ça que la politique existe.

La liberté en société[modifier | modifier le wikicode]

La notion de liberté dans le cadre de la vie en société est inventée tout au long du XVIIIe siècle. Emmanuel Kant est le premier à en donner une définition dans son livre Vers la paix perpétuelle : « La liberté est l'autorisation de n'obéir à aucune autre loi extérieure que celles auxquelles j'ai pu donner mon assentiment. »

L'article 4 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen (adoptée par le nouveau gouvernement français en 1789, au moment de la Révolution française) dispose que « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. »

Au XIXe siècle, le penseur libéral Herbert Spencer écrit que « Chacun est libre de faire ce qu'il veut, pourvu qu'il ne porte pas atteinte à l'égale liberté d'autrui » (c'est ce qu'on appelle la loi d'égale liberté). Pour les libéraux, la liberté est un juste équilibre, ce n'est pas toute la liberté pour moi et rien pour les autres.

L'article 29 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, adoptée en 1948, dispose que « L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible. » Il dispose aussi que « Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général dans une société démocratique. »

Restrictions de liberté et éducation[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'on est jeune, on n'a pas beaucoup d'expérience dans la vie, et donc on n'est pas forcément capable de distinguer ce qui est bien de ce qui est mal. Cela nous amène à faire des erreurs, qui peuvent être graves pour nous comme pour les autres (donc cela devient contraire à la notion de liberté). C'est pour éviter cela que chaque État établit un âge de majorité, c'est-à-dire une période d'autorité parentale, qui permet aux parents de guider leurs enfants mineurs en fonction des règles de vie qu'ils estiment être le mieux. C'est l'application de ce que disait Jean-Jacques Rousseau : « la liberté est l'obéissance aux lois qu'on s'est fixées »1. Dans ce cas, les règles viennent des parents.

Symboles[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Vikilien pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la philosophie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.
Portail du droit —  Tous les articles sur le droit.