L'École des femmes

« L'École des femmes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


L'École des femmes
Gravure de L'École des femmes, 1719.
Gravure de L'École des femmes, 1719.
Auteur Molière
Genre Comédie
Pays France France
Lieu de sortie Théâtre du Palais-Royal
Date de sortie 26 décembre 1662
voir modèle • modifier

L'École des femmes est une comédie écrite par Molière en 1662. C'est le 26 décembre 1662 qu'elle fut représentée la première fois au théâtre du Palais-Royal par la troupe de Monsieur (le frère du roi Louis XIV) dont Molière était le directeur. C'est la pièce de théâtre qui eut le plus de succès et rapporta le plus à la troupe de Molière.

Cette comédie de Molière en cinq actes traite de la place de la femme dans la société du XVIIe siècle et critique des mœurs de l'époque. L'École des femmes avait suscité un scandale à l'époque : on reprochait à Molière de jouer de plaisanteries faciles et d'équivoques, et de mettre sur le théâtre comique des sujets trop graves (l'éducation morale et religieuse des femmes). Il répond à ses détracteurs dans la pièce la Critique de l'École des femmes et dans L'Impromptu de Versailles.

La pièce met en scène Agnès, une jeune fille naïve et soumise, qui est contrainte d'épouser Arnolphe, un vieil homme qu’elle n’aime pas mais qui l'a élevée depuis son enfance. Arnolphe s’est chargé de financer l’éducation d’Agnès et l'a tenue dans l'ignorance de la vie et la soumission la plus complète à son tuteur. Elle est placée sous la surveillance d'Alain et de Georgette qui sont des serviteurs stupides. Arnolphe redoute une chose par dessus tout : d’être un mari trompé. Sauf qu'Agnès aime Horace, un beau jeune qui l'aime également. Malgré sa naïveté Agnès sait comment faire parvenir une lettre à Horace, le faire entrer dans la maison et songer à fuir avec lui. Horace quant à lui, ignorant qu'Arnolphe est le tuteur d'Agnès le prend pour confident et lui raconte les ruses d'Agnès. Au moment où Horace découvre qui est Arnolphe, on apprend qu'Agnès est la fille du seigneur Enrique, un ami du père d'Horace. Enrique accorde la main de sa fille à Horace.

L’École des Femmes est considérée comme un chef-d’œuvre de style et de versification. Molière se serait inspiré pour les deux premiers actes, de la pièce Les précautions inutiles du poète français Scarron et du Jaloux de Cervantès. Les deux derniers actes sont imités de la Quatrième nuit de Strapparola de Caravage, un conteur italien de la première moitié du XVIe siècle.

La mise en scène de la pièce, en 1936, par Louis Jouvet avec l'ingénieux décor stylisé de Christian Bérard est demeurée célèbre.

Les personnages de la pièce[modifier | modifier le wikicode]

  • Arnolphe, ou Monsieur de la Souche, amoureux d'Agnès (à la première représentation le rôle était tenu par Molière)
  • Agnès, mise en nourrice à la naissance, abandonnée puis pupille d'Arnolphe, jeune fille innocente (à la création le rôle était tenu par Mademoiselle de Brie.
  • Horace, jeune homme, fils d'Oronte, amant d'Agnès
  • Alain, paysan d'Arnolphe
  • Georgette, paysanne, servante d'Arnolphe
  • Chrysalde, ami d'Arnolphe, à la fin de la pièce se révèlera être l'oncle maternel d'Agnès
  • Enrique, beau-frère de Chrysalde, à la fin de la pièce se révèlera être le père d'Agnès
  • Oronte, père d'Horace et grand ami d'Arnolphe
  • le notaire
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.