Le Médecin malgré lui

« Le Médecin malgré lui » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « Le Médecin malgré lui », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

Gravure de l'édition de 1719

Le Médecin malgré lui est une comédie de Molière. Elle a été représentée pour la première fois le 6 août 1666 par la troupe du Roi. Molière qui avait alors 44 ans, il y tenait le rôle de Sganarelle le médecin. Le Médecin malgré lui marque le retour de Molière à l'écriture de comédie légère, ici une farce, après le succès mitigé des grandes comédies : École des femmes (1662), Le Tartuffe ou l'Imposteur (1664), Dom Juan (1665), Le Misanthrope (1666). La pièce connut un grand succès.

Personnages (en ordre d'apparition)[modifier | modifier le wikicode]

  1. Sganarelle, mari de Martine, faux médecin.
  2. Martine, femme de Sganarelle.
  3. Monsieur Robert, voisin de Sganarelle et Martine.
  4. Valère, domestique de Géronte.
  5. Lucas, domestique de Géronte, et mari de Jacqueline.
  6. Jacqueline, nourrice de Lucinde (qui connaît sa situation et la soutient), et femme de Lucas
  7. Géronte, père de Lucinde, qui s'oppose au mariage de Lucinde et Léandre.
  8. Lucinde, fille de Géronte, fausse malade et amante de Léandre.
  9. Léandre, amant de Lucinde, faux médecin auprès de Sganarelle.
  10. Horace, mari promis par Géronte à Lucinde (n'apparaît pas à proprement parler dans la pièce)
  11. Thibaut, père de Perrin paysans.
  12. Perrin, fils de Thibaut, paysans.

L'intrigue du Médecin malgré lui[modifier | modifier le wikicode]

L'intrigue du Médecin malgré lui est simple :

  • Sganarelle, un faiseur de fagots de bois, ivrogne et brutal, bat sa femme Martine. Pour se venger celle-ci fait croire aux domestiques de Géronte, Valère et Lucas, que son mari est un médecin mais qu'il n'accepte de travailler qu'après avoir reçu des coups de bâton.
  • Lucinde fille de Géronte, mais aussi amoureuse de Léandre, ne veut pas d'un mariage avec Horace que son père a décidé. Pour s'opposer à son père Lucinde feint d'être muette.
  • Pour soigner sa fille Géronte fait appel à Sganarelle. Celui-ci qui est copieusement battu par les domestiques de Géronte prend petit à petit son rôle de médecin au sérieux. Lucinde retrouve la parole pour défendre son projet de mariage avec Léandre.
  • Géronte accepte pour gendre Léandre qui vient de faire un bel héritage. Sganarelle pardonne à sa femme et va poursuivre ses activités de médecin.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…
Portail du théâtre —  Tous les articles sur le théâtre et les arts de la scène.