Idi Amin Dada

« Idi Amin Dada » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Caricature de Idi Amin Dada.
Idi Amin Dada en 1973.

Idi Amin Dada, né le 17 mai 1928 à Kampala (capitale de l'Ouganda) et mort le 16 août 2003 à Djeddah (Arabie Saoudite), est un militaire et homme politique ougandais. Il a été le président de l'Ouganda entre 1971 et 1979. Il a laissé l'image d'un dictateur fou, violent et sanguinaire1.

Le 25 janvier 1971, il a pris les pouvoirs suite à un coup d'État. Avec un régime tyrannique et sanguinaire, le pays a été privé d'aide occidentale et Idi Amin Dada a expulsé plus de 50 000 Indo-Pakistanais, qui contribuaient alors à l'économie du pays. L'économie de l'Ouganda s'est alors effondrée.

En 1979, il déclenche la Guerre ougando-tanzanienne à la suite de mutineries de l'armée. Son régime est renversé la même année et il fuit aussitôt l'Ouganda. Sa fuite le conduit en Libye, puis en Arabie saoudite. Il meurt dans ce pays en 2003.

Son régime aura fait des centaines de milliers de morts et laissé son pays en ruines, avec une dette de 320 millions de dollars, une agriculture abandonnée, des usines fermées et une large corruption.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voir sa nécrologie dans Le Monde, édition du 17 août 2003, Idi Amin Dada, dictateur ougandais qui avait instauré un régime sanguinaire.
Portail de l'Afrique —  Tout sur l'Afrique, sa culture, son histoire...
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.