Nuit (mythologie grecque)

« Nuit (mythologie grecque) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nyx et Morphée, enveloppés dans le grand voile bleu de la nuit, surveillent la traversée du Styx par les âmes des morts.

Dans la mythologie grecque, la Nuit (Nyx) est la personnification des ténèbres.

Nyx (Νύξ / Nyx en grec, Nox en latin) est la déesse de la nuit personnifiée, cela veut dire que les grecs croyaient que Nyx était la déesse de la nuit mais ils croyaient aussi que Nyx était la nuit.

Dans la mythologie grecque, les origines de la Nuit varient. Pour Hésiode, elle est la plus ancienne des divinités grecques. Elle est la fille du Chaos. Selon d'autres auteurs, elle est la fille du Ciel et de la Terre. On dit que son frère est Érèbe, le dieu des ténèbres. Avec ce dernier elle eut plusieurs enfants :

  • Hèméra, le jour
  • Epiphron, la prudence

Toute seule, Nyx engendra :

  • Moïra, la Destinée ;
  • Charon
  • Géras, la Vieillesse
  • Dolos, la Ruse ;
  • Moros, le Sort ;
  • Thanatos, la Mort ;
  • Eris, la discorde

D'elle-même, Nuit donne naissance à des divinités tantôt bénéfiques (comme les Songes, le Sommeil, les Hespérides), tantôt maléfiques (comme la Discorde, la Ruse, Némésis, les Moires...)

La Nuit réside habituellement aux Enfers. Mais partie de l'Occident, elle s'élance à la rencontre du Jour, en tenant dans ses bras, le Sommeil et la Mort. Elle est d'ailleurs représentée la tête tournée vers l'Orient (le lieu d'apparition du soleil). Souvent elle tient également un bouquet de pavot, plante sensée apporter l'oubli, les songes ou le sommeil.

Les adeptes de son culte lui sacrifiaient des brebis noires, des coqs, des hiboux. Le culte a été introduit à Rome.

Nyx est souvent représentée sous la forme d'une famé tirant un long voile noire représenté la nuit et les étoiles, sur le monde. On peut aussi la représenter sur un char tiré par deux chevaux noirs ou par des hiboux.

Nyx aurait le pouvoir de maudire les mortels (les hommes selon les Grecs) comme les dieux. Seuls les plus courageux osaient la rencontrer. C’est ce qu’a fait Héraklès dans l’un de ses travaux mineurs. Selon la légende, Éris après avoir accompli un acte contre les dieux de l'Olympe alla se réfugier dans la demeure de sa mère, Nyx. Zeus craignant le pouvoir de Nyx, laissa Éris filer.

Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.