Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Images sur l'Encyclopédie Vikidia possède une catégorie d’images sur l'Encyclopédie.
Page de titre du premier tome de l'Encyclopédie, paru en 1751

L’Encyclopédie12, de son vrai nom l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, est une encyclopédie ou encore dictionnaire universel des arts et des sciences.

Cette encyclopédie élaborée à partir de 1746 par Diderot a été rédigée en 21 ans, entre 1751, pour la publication de son premier volume, et 1772, pour le dernier volume des planches.

Il y a 17 volumes de texte, 11 volumes de planches, 25 000 pages et 60 000 entrées...

Rédaction[modifier | modifier le wikicode]

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

C’est le philosophe et écrivain Denis Diderot qui est à l’origine du projet.

Environ 150 philosophes ou scientifiques célèbres de cette époque comme Voltaire, D'Alembert, Buffon ou Marmontel ont aussi collaboré à cet immense chantier.

Ces philosophes n’étaient pas seuls, ils ont été aidés par 200 rédacteurs, 200 collaborateurs, des académiciens, des dessinateurs, des graveurs, etc.

L'Encyclopédie parle des sciences, de l'économie, de l'histoire, des arts, la morale, les techniques, etc. Mais de nombreux articles critiquent la monarchie absolue, la noblesse, la justice et la religion. C'est pourquoi l'Encyclopédie a été censurée.

Le plus productif de ces contributeurs a été le chevalier de Jaucourt.

Contenu[modifier | modifier le wikicode]

Le mécanisme du moulin à vent, planche de l'Encyclopédie.

Cette œuvre gigantesque (28 tomes) et réalisé en 20 ans aspire à rassembler toutes les connaissances éparses pour donner à l'Homme « les moyens d'accroitre son bonheur par le progrès et la réflexion philosophique ».

Cependant, il faut de l'argent pour acheter l’Encyclopédie et l'ouvrage reste réservé à l'élite (bourgeoisie, noblesse). Diderot voulait rassembler toutes les connaissances scientifiques et artistiques de l’époque sous forme de plusieurs "articles".

Il désirait également placer l’Homme au centre de l’Univers, contrairement à ce qui était communément admis dans la société de l’Ancien Régime, ce qui a provoqué la colère de l'Église catholique et du roi. Les philosophes des Lumières veulent faire progresser l'Humanité par le savoir et l'éducation.

L'Encyclopédie, qui est très critique vis-à-vis de la monarchie absolue et de la religion catholique, a bénéficié de la protection de Malesherbes qui était le directeur des services de la censure royale, mais elle devient rapidement une arme politique pour critiquer la société du XVIIIe siècle, dénoncée comme étant profondément inégalitaire et enfermée dans l'obscurantisme religieux.

L’Encyclopédie comprend des articles sur des thèmes très variés : les sciences, l'économie, l'histoire, les arts, la morale, les techniques, etc... Mais de nombreux articles critiquent la monarchie absolue, la noblesse, la justice et la religion. C'est pourquoi l’Encyclopédie a été censurée.

Influence[modifier | modifier le wikicode]

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !

La portée de l'Encyclopédie est universelle : c'est elle qui a diffusé les idées des Lumières en Europe puis dans le monde entier.

C'est cet ouvrage qui consacra la naissance du terme « encyclopédie », qui entre plus tard dans le langage courant pour désigner une œuvre rassemblant toutes les connaissances d'un domaine.

Références et lien externe[modifier | modifier le wikicode]

  • Anna Lubin, Suzi Vieira. « Denis Diderot, artisan de l'Univers ». Philosophie magazine, 2007, n° 12, p. 62-65.
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.