Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes

« Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes.

Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes, le plus souvent appelé Malesherbes, est un magistrat, botaniste et homme d’État français. Il est né le 6 décembre 1721 à Paris et mort dans la même ville le 22 avril 1794, guillotiné sous la période de la Terreur. Il est connu pour le soutien qu'il apporta, en tant que chef de la censure royale, à la publication de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

Magistrat au Parlement puis directeur de la Librairie, Malesherbes est à ce titre responsable de la censure royale. Il favorise la poursuite de l'édition des planches de l'Encyclopédie après la première interdiction et en cache même chez lui des exemplaires lors de sa deuxième interdiction, en 1759. En 1775, il est élu membre de l'Académie française.

Il critique violemment l'absolutisme royal. Louis XVI le nomme cependant ministre et secrétaire d'État de la maison du roi.

Fin 1792, Malesherbes est un des défenseurs de Louis XVI, lors de son procès où le roi est accusé de haute trahison, et de conspiration contre l'État, après la découverte de documents compromettants dans « l'armoire de fer » le 20 novembre 1792.

Il meurt le 22 avril 1794, à Paris, guillotiné avec sa fille et ses petits-enfants.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.