Cuisine juive

« Cuisine juive » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Mets pour la fête de Hannoucca (wp)

La cuisine juive est influencée par la cuisine des pays de la diaspora juive, mais toujours dans le respect des recommandations et des interdits religieux de la Cacherout.

Méditerranée[modifier | modifier le wikicode]

Caviar d'aubergines

Baba Ganoush ou caviar d'aubergines[modifier | modifier le wikicode]

Le Baba Ganousch ou Baba Ghanouge, appelé aussi moutabal, est une purée d'aubergines, connue aussi sous le nom de « caviar d'aubergines ».

Les aubergines sont grillées, mélangées à du tahini (crème de sésame). Cette purée est mêlée d'ail, citron et huile d'olive, qui sont les ingrédients de base de la cuisine du Proche-Orient.

Pita avec falafels et crudités

Falafels[modifier | modifier le wikicode]

Falafel ou Tamiya

Les falafels ou tamiya sont des boulettes de pois chiches ou de fèves, mélangés à diverses épices, et frites dans l'huile. On consomme souvent les falafels en sandwich.

Ce mets proviendrait d’Égypte, mais on le trouve dans tout le Proche-Orient.

La variante égyptienne se compose exclusivement de fèves, tandis que d'autres utilisent uniquement des pois chiches. Les falafels sont souvent accompagnés d'une sauce au yaourt. Ils sont servis en mezzé ou en sandwich dans du pain pita, avec des crudités, du houmous ou du tahini.

Hoummous, avec des pignons

Houmous[modifier | modifier le wikicode]

Le houmous est de la purée de pois chiches et de tahiné (crème de sésame).

Le mot houmous signifie « pois chiche » en arabe.

Les pois chiches, réduits en purée très fine, sont mélangés au tahiné (tahini, téhina). La purée est assaisonnée à l'ail écrasé, avec du sel et de jus de citron.

La purée de pois chiches est présentée avec de l'huile d'olive, sur laquelle on saupoudre du cumin en poudre et du piment d'Alep. On y ajoute parfois des pignons, des graines de grenade ou des tomates en petits dés.

Europe centrale[modifier | modifier le wikicode]

Gefilte fisch et raifort

Gefilte fisch : carpe farcie[modifier | modifier le wikicode]

Gefilte fisch (carpe farcie)

Le gefilte fisch est appelé carpe farcie en français, mais on peut le préparer avec d'autres poissons : du brochet ou du colin, par exemple. Ce plat est un symbole de la cuisine ashkénaze. Il se présente sous la forme de grosses boulettes de poisson, qui peuvent être servies froides ou tièdes.

La chair de poisson est hachée et réduite en une pâte fine, qui est bouillie avec des oignons et des carottes.

Les boulettes sont coupées en tranches et accompagnés d'une rondelle de carotte et de sauce au raifort, appelée chrain.

Bagel[modifier | modifier le wikicode]

Bagel-Plain-Alt.jpg

Aux États-Unis, le pain principal est le bagel, mangé traditionnellement avec du fromage blanc et du saumon fumé ; ce pain en forme d'anneau est de nos jours considéré comme partie intégrante de la cuisine juive car, originaire d'Europe centrale, il fut importé par les juifs ashkénazes immigrants vers l'Amérique, qui sont une très forte communauté à New York.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Cuisine américaine#Que mange-t-on à New York ?.
Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Cuisine juive de Wikipédia.