Corde (outil)

« Corde (outil) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Corde.
Le cordage d'un vieux gréement
Une corde est très utile en escalade.
Une corde utilisée pour soulever un paquet.

Une corde est une tresse de fil de longueur variée. Elle est fabriquée par le cordelier.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Les humains ont sans doute appris très tôt à utiliser des liens en tige de végétaux, comme les lianes de la vigne. Il est probable qu'ils aient su les tresser et faire des nœuds bien avant d'avoir inventé le feu ! Mais on ne trouve des traces de corde que beaucoup plus récemment, imprimées en creux sur des poteries préhistoriques avant qu'elles aient été mises au four. Des morceaux de corde, fossilisés ont été trouvés dans la grotte de Lascaux.

Propriétés[modifier | modifier le wikicode]

Une corde est plus ou moins résistante selon le nombre de fils utilisés (épaisseur), selon la méthode de tressage, et selon la solidité du fil utilisé. Les fils synthétiques (nylon, kevlar) sont plus solides que les fils en fibre végétale (chanvre, sisal). Ces derniers résistent mal à l'humidité, alors que les synthétiques résistent mal aux rayons ultra-violets du soleil, et peuvent fondre.

Les cordes qui subissent des frottements importants, comme les cordes d'escalade, de spéléologie ou de nautisme, sont entourées d'une gaine plus résistante à l'abrasion. La partie centrale est alors appelée "âme" de la corde.

Une corde en métal s'appelle un cable.

À chacun sa corde[modifier | modifier le wikicode]

Une corde d'escalade s'allonge pour absorber les chocs, elle est très élastique, on l'appelle corde dynamique. En nautisme et dans le domaine des travaux, au contraire, on préfère utiliser de la corde statique, pré-étirée, conçue pour résister à la traction. Le spéléologue descend et remonte les puits sur une corde semi-statique, qui absorbe un nombre limité de chocs, mais ne gêne pas la remontée avec un mouvement de yoyo trop important ; Le canyonniste utilise aussi de la corde semi-statique, mais fluorescente, pour la distinguer dans les remous, et qui a la particularité de flotter. Pour le parapentiste, les suspentes doivent cette fois être les plus fines possibles, voire profilées en goutte d'eau, afin de ne pas freiner l'aéronef

Usage[modifier | modifier le wikicode]

Les cordes sont utiles dans beaucoup d'activités, comme la construction, l'agriculture, les sports, les jeux (saut à la corde…), loisirs (cabanes…).

En musique, on utilise les cordes pour fabriquer des sons. Les cordes sont tendues sur un cadre (piano) ou un manche (guitare, violon…), lequel est fixé sur une caisse. En frottant, tapant ou pinçant les cordes, on fabrique des ondes qui résonnent dans la caisse.


Le savais-tu.png
Le savais-tu ?
Le mot "corde" est interdit sur scène !
Du temps de la marine à voile, chaque corde avait un nom : une drisse pour hisser la voile, une écoute pour la régler sous le vent, une amure pour la régler au vent, une aussière pour amarrer… La seule corde à ne pas avoir de nom était celle qui servait à exécuter les punitions décrétées par le capitaine ; la plus grave étant la pendaison d'un marin. Par superstition, pour ne pas attirer le mauvais sort, on ne prononçait pas le mot corde. Cette tradition est passée du nautisme au monde du spectacle par les menuisiers, qui étageaient à claire-voie les cages de scène des théâtres (afin qu'on puisse communiquer de pont à pont, comme sur les navires), et par les cordeliers qui équipaient et géraient les manœuvres nécessaires à la machinerie des décors ; car ces deux corps de métiers étaient recrutés chez les marins.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…