Fil

« Fil » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Bobines de fil

Un fil est un brin de matière textile, fin et long.

Seules la soie et les fibres artificielles et synthétiques sont obtenues directement sous forme de fil, généralement trop fin pour être utilisé directement. Plusieurs fils sont alors tordus ensemble pour constituer le fil utilisé pour fabriquer un tissu ou un tricot.

Pour la laine et les fibres végétales, il faut d'abord transformer en fil les fibres récoltées.

Le filage à la main[modifier | modifier le wikicode]

Le filage à la main
Le filage au rouet

C’est à la main qu’on fabriqua longtemps le fil. Au bout d’un bâton, appelé quenouille, on plaçait une touffe de laine, de coton, de filasse de lin ou de chanvre, et l’on tirait progressivement une fine mèche que l’on tordait entre le pouce et l’index pour former un fil solide et régulier que l’on enroulait ensuite sur un bâtonnet, appelé fuseau. On représente souvent les bergères d’autrefois filant la laine tout en surveillant leur troupeau, mais elles n’étaient pas les seules à filer. Dans certains pays, même les hommes filent parfois encore le coton à la main.

Au XVIe siècle, vint s’ajouter le rouet qui permettait d’embobiner plus rapidement et plus régulièrement le fil fabriqué avec les doigts. Une pédale faisait tourner une roue qui, grâce à une courroie, assurait la rotation de la bobine.

Le filage à la machine[modifier | modifier le wikicode]

Machine à filer. 1889

C’est au milieu du XVIIIe siècle que des Anglais créèrent les premières machines à filer, d’abord actionnées par l’énergie des moulins à eau, puis par des machines à vapeur. Au XIXe siècle, toutes les filatures étaient d’énormes ateliers où chaque ouvrier ou ouvrière surveillait plusieurs machines, notamment pour rattacher le fil s’il venait à se rompre ou pour changer par une bobine vide celle qui était pleine.

Observons à la loupe un fil de tissu ou de tricot[modifier | modifier le wikicode]

On s’aperçoit qu’il est constitué de multiples fibres tordues ensemble comme dans une corde. Dans les textiles mélangés, le même fil réunit généralement des fibres différentes. On procède ainsi, soit pour abaisser le prix de revient (la laine coûte plus chère que la fibranne qu’on y ajoute), soit pour bénéficier des avantages de chaque matière. Le lin se froisse moins si l’on y ajoute du coton. La laine est plus douce et plus chaude, mais moins résistante qu’une fibre synthétique ajoutée.

Tournage[modifier | modifier le wikicode]

Des fils tournés ensemble forment des ficelles. Ces dernières sont à leur tour tournées en torons, ces derniers sont ensuite tressés pour former des cordes.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…