Escalade

« Escalade » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un grimpeur dans les Alpes françaises

L’escalade est un sport consistant à se déplacer sur une paroi rocheuse naturelle ou un mur d'escalade artificiel, en suivant un parcours nommé voie, dicté par les prises et possibilités de progression de la paroi.

Faire de l'escalade c'est grimper, les pratiquants de se sport se nomment grimpeurs (les termes varappe et varappeur ne sont presque plus employés).

Différentes pratiques d'escalade[modifier | modifier le wikicode]

  • le bloc se pratique sur des parois de faibles hauteurs ne nécessitant pas l'usage de la corde. On pratique aussi le bloc au-dessus de l'eau, ce qui permet d'envisager des hauteurs plus importantes, parfois même déraisonnable : on appelle cette pratique le psicobloc.
  • l'escalade sportive ou libre sur falaises équipées nécessitent elle l'usage de la corde.
    • si la falaise fait moins de 35 mètres environ, le grimpeur parvenu en haut redescend immédiatement car la longueur de sa corde, de 70 m, le lui permet. Ce type de pratique s'appelle de la couenne. (Le grimpeur pourrait bien sûr gravir ainsi une voie plus haute avec une corde plus longue, mais le poids de la corde va devenir trop important, limitant de fait la hauteur possible à gravir de cette manière.)
    • si la falaise est plus haute et que les grimpeurs veulent continuer leur ascension, ils vont devoir progresser par étape. Ayant déployé toute la longueur de corde possible, le grimpeur doit s'arrêter, car sinon le grimpeur resté en bas, qui tient la corde, ne pourrait plus l'assurer. Il s'arrête donc, s'attache à la paroi, puis assure le grimpeur resté en bas pour le faire monter jusqu'à lui, ainsi que toute la corde. Les grimpeurs peuvent alors continuer leurs progression vers le haut. Ce type d'escalade avec relais est appelé grandes voies.
  • l'escalade traditionnelle (ou "trad'" aussi parfois désignée de manière un peu pédante comme terrain d'aventure), se pratique contrairement à l'escalade sportive sur des falaises peu ou pas équipées. Ce qui demande de prendre du matériel spécifique supplémentaire pour s'assurer.
  • l'escalade artificielle permet de gravir une paroi en s'aidant du matériel, en se tirant sur cordes et mousquetons, avec de petites échelles (des étriers), et non plus seulement en grimpant avec ses mains et pieds sur les prises naturelles. Lorsque la paroi est lisse, avec des prises et fissures trop petites pour les doigts et pieds, ce peut être le seul moyen de la gravir. C'est une technique qui peut devenir difficile et éprouvante.
  • l'escalade sur mur ou structure artificielle d'escalade (SAE) qu'elle soit de type bloc ou de type couenne (rarement plus de 15 m et bien sûr équipée), ne se distingue de l'escalade sur roche que par son support, artificiel.

Des pratiques pouvant éventuellement être assimilées à l'escalade, bien que faisant appel à des supports et techniques différentes :

  • la via ferrata n'est pas a proprement parler de l'escalade en tant que discipline sportive. Elle permet d'escalader facilement des parois. Des barreaux sont ancrés dans la falaise, formant des échelles, et un câble sert de main courante pour s'assurer ;
  • la cascade de glace qui demande un matériel spécifique : crampons, piolets, broches à glace, …
  • l'alpinisme, l'escalade étant une de ses composantes.

Terminologie[modifier | modifier le wikicode]

  • grimper en tête se dit quand le grimpeur est assuré par le bas. Le grimpeur tire la corde derrière lui, et, régulièrement, la passe dans les mousquetons reliés aux points de protections placés dans la paroi. S'il chute, il tombera donc au moins du double de la distance qui le sépare du dernier point mousquetonné (en fait plus du double car il faut considérer le mou et l'élasticité de la corde, le temps de réaction et le mouvement de celui qui assure). Grimper en tête est la pratique normale sur une falaise naturelle où il ne peut y avoir de corde en place déjà posée en haut. C'est donc une technique indispensable à acquérir pour pouvoir grimper en falaise naturelle en autonomie ;
  • grimper en second se dit quand on est assuré par le haut, pour rejoindre celui qui a grimpé en tête ;
  • grimper en réversible se dit quand on grimpe à tour de rôle en tête et en second dans une falaise haute de plusieurs longueurs ;
  • grimper en moulinette se dit quand le grimpeur est assuré par le haut, la corde passant dans les mousquetons relais fixés en haut de la voie, et redescendant vers celui qui l'assure. Le grimpeur ne risque donc pas une grande chute. Celui qui l'assure peut même tendre la corde afin de l'aider, encore plus facilement que pour un grimpeur en second. C'est une manière agréable de découvrir l'escalade, mais elle ne permet pas d'accéder à l'autonomie pour l'escalade naturelle.

Équipement[modifier | modifier le wikicode]

L'escalade se pratique avec un équipement de sécurité pour le grimpeur, même lorsque la hauteur est faible.

  • pour le bloc, un peu comme en gymnastique un matelas de réception, nommé crash pad (wp), peut être utilisé pour amortir les chutes au sol.
  • pour l’escalade en paroi, outre l'indispensable corde (sinon on parle de solo, activité extrêmement dangereuse), il faut un baudrier sur lequel on s'encorde, des mousquetons reliés par une petite sangle (l'ensemble s'appelle dégaine (wp)), un système d'assurage, des chaussons d'escalade, un casque si on grimpe en falaise. Non indispensable mais utile un sac à magnésie (poudre pour absorber la sueur des mains). Si la falaise n'est pas ou peu équipée (terrain d'aventure) il faut en outre un choix de protections à placer dans la paroi (coinceurs, pitons,…).

Risque[modifier | modifier le wikicode]

A noter l’escalade comporte de nombreux risques cela peut aller de se tordre une cheville lors d’une mauvaise réception jusqu’à la mort lors d’un retour au sol pendant une chute où un mauvais assurage,chute de pierre.On peut aussi avoir des coupures aux doigts ou les écorchés c’est blessures ne sont pas grave mais plus gênante.

Gallery[modifier | modifier le wikicode]

voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des sports —  Tous les articles sur les sports.