Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Cathédrale Notre-Dame de Laon

« Cathédrale Notre-Dame de Laon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La cathédrale de Laon de nuit

La Cathédrale Notre-Dame de Laon est une cathédrale gothique, l'une des premières grandes cathédrales de ce style en France. Situé à Laon dans l'Aisne. Sa construction débuta à la même période que la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle est classée monument historique depuis 1840.

Construit sur une butte, elle fut édifiée en remplacement d'une précédente cathédrale de style roman incendié et partiellement détruit après une insurrection en 1112. Sa construction débuta en 1152 et s'acheva 85 ans plus tard. La cathédrale composée de cinq tours (dont une surmontant un clocher, qui fut rasé à la Révolution française) devait à l'origine en compter sept. La cathédrale est grandement inspirée de celle de Noyon et celle de Laon influença beaucoup les édifices religieux en Champagne, parmi ceux-ci la cathédrale de Reims, mais aussi celle de Chartres qui tient plus de Laon que de Paris.

Elle subit plusieurs restaurations, la première au XIXe siècle à partir de 1853 sous la supervision d'Émile Boeswillwald, collaborateur de Eugène Viollet-le-Duc. La façade ouest de la cathédrale s'étant tassée de 80 centimètres. En 1870, l'explosion d'une poudrière souffla l'intégralité des vitraux et causa la mort de 500 personnes, les travaux de restauration s'achevèrent en 1914. Cependant, la cathédrale traversa sans heurs les deux guerres mondiales. Des travaux de restauration de la tour lanterne débutèrent en 2018 et devraient s'achever en 2021.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Origine et église primitive[modifier | modifier le wikicode]

Le site de la cathédrale semble assez ancien. En effet, une légende raconte que Saint-Béat, un ermite du IIIe siècle s'établit dans une grotte où il fonda une chapelle dédiée à la Vierge. Ainsi ce serait à l'emplacement de cette grotte qu'aurait été édifiée la cathédrale. La présence d'une église semble attestée au moins depuis le Ve siècle. En effet, il est probable que Saint-Rémi, originaire des alentours de Laon, y ait étudié. C'est ce dernier d'ailleurs qui créa le diocèse de Laon en 497, son neveu devenant le premier évêque. Avec l'expansion du christianisme, Laon fut doté de nouvelles églises : par exemple l'actuelle église Saint-Rémy-au-Velours (qui est devenue une annexe de la mairie en 1980) ainsi que l'église Saint-Martin-au-Parvis, plus au sud et dont il ne subsiste aujourd'hui que la nef. Au IXe siècle, des clochers furent édifiés et à l'époque de Charlemagne, l'évêque Gerfried reconstruit la cathédrale qui tombait en ruine. L'église carolingienne fut à nouveau restaurée au Xe siècle l'évêque Adalbéron entreprit des travaux pour restaurer l'église qui devenait vétuste.

Incendie de la cathédrale et les cinq phases de la restauration[modifier | modifier le wikicode]

En 1106 c'est Gaudry qui est nommé évêque de Laon, peu apprécié par les habitants. L'évêque étant de nature cupide et avare, les habitants profitèrent d'un séjour de Gaudry en Angleterre en 1110 pour établir la commune. Cependant, de retour à Laon, Gaudry vit d'un mauvais œil la commune et parvint grâce au roi Louis VI à la faire abolir pendant la semaine de Pâques 1112. Le 25 avril une révolte éclata et malgré l'aide des nobles, le palais épiscopal fût envahi. Gaudry prit alors les habits d'un domestique et se cacha dans un tonneau. Se faisant passer pour un prisonnier, cela ne l'empêcha pas d'être tué et un de ses doigts fut sectionné avant que son cadavre ne soit abandonné. Ses partisans furent égorgés et la cathédrale incendiée. L'incendie ravagea le palais épiscopal, des églises et de nombreuses habitations.

Source[modifier | modifier le wikicode]


Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.