Livre d'or
Livre d'or

les bavardagesdemande d'article
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Eugène Viollet-le-Duc

« Eugène Viollet-le-Duc » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Viollet-le-Duc

Eugène Viollet-le-Duc, né le 2 janvier 1814 à Paris et mort le 17 septembre 1879 à Lausanne (Suisse), est un architecte restaurateur français.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Eugène Viollet-le-Duc naît dans une famille parisienne de lettrés : son père se passionnait à collectionner des ouvrages pour établir sa propre bibliothèque. À ses vingt ans, Eugène est nommé professeur dans une école artistique de Paris. Deux ans plus tard, il quitte son poste pour voyager : il fera la visite du mont Saint-Michel, avant de se rendre en Italie.

Rentré dans sa ville natale, Eugène assiste au milieu de la première partie du XIXe siècle à une poussée rénovatrice dans le milieu architectural ; sous la Monarchie de Juillet, au gouvernement, la notion de protection et de restauration du patrimoine culturel est dans les esprits. Le poste d'inspecteur des monuments historiques est créé sur proposition du ministre de l'Intérieur François Guizot, et vite confié à Prosper Mérimée. Viollet-le-Duc, qui côtoyait Mérimée, reçu de sa part de rénover quelques monuments, à commencer par la basilique de Vézelay que l'inspecteur avait visité en 1840. La tâche était dure car l'édifice était à l'abandon depuis le XIVe siècle. Mais Viollet-le-Duc n'en rendit pas moins son aspect roman aux lieux : il remit tout en état, et fit sculpter un nouveau tympan pour la façade principale, représentant le jour du Jugement Dernier, dans le respect de la tradition catholique. Puis, il s'intéresse à l'abbaye du mont Saint-Michel qu'il avait visitée dans sa jeunesse : il fait faire les travaux à ses élèves, prenant le rôle de superviseur. Toujours en relation avec Mérimée, il se penche sur la cité de Carcassonne en 1853 et, de 1844 à 1864, sur la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, considérablement endommagée par les péripéties de la Révolution française. Eugène Viollet-le-Duc va aussi sauver d'autres édifices médiévaux, comme le château de Roquetaillade et le château de Pierrefonds, destiné à accueillir la cour de Napoléon III. Il meurt dans un chantier qu'il dirigeait, sur la cathédrale de Lausanne, près du lac Léman, en 1879.

Francestubmap.png Portail France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.