Bibliothèque publique de Los Angeles

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bibliothèque publique de Los Angeles
Vue de face de la bibliothèque publique de Los Angeles.
Vue de face de la bibliothèque publique de Los Angeles.
Type Bibliothèque
Début de la construction 1872
Fin de la construction 1873
Emplacement 630 West 5th Street, Los Angeles
Californie (États-Unis États-Unis)
Fonction actuelle Bibliothèque
Entrée arrière de la bibliothèque publique de Los Angeles.
Entrée arrière de la bibliothèque publique de Los Angeles.
voir modèle • modifier

La Bibliothèque publique de Los Angeles (ou LAPL) est un réseau de bibliothèques publiques situé à Los Angeles en Californie (États-Unis). Le système contient plus de six millions de volumes1, et avec environ 3 millions d’habitants dans la région du Grand Los Angeles, il dessert la plus grande population métropolitaine de tous les systèmes de bibliothèques publiques des États-Unis2. Le système est supervisé par un conseil de commissaires de bibliothèque composé de cinq membres nommés par le maire de Los Angeles et gère 19 succursales de bibliothèques dans toute la ville3. En 1997, un historien local l’a décrit comme « l'un des systèmes de bibliothèques les plus importants et les mieux considérés du pays »4. Il ne doit pas être confondu avec le système de bibliothèques du comté de Los Angeles, qui gère plusieurs succursales de bibliothèques dans certaines zones du comté.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Vue intérieure de la bibliothèque publique de Los Angeles en 1905, montrant les étagères de livres.
Vue intérieure de la bibliothèque publique de Los Angeles en 1905.

La Los Angeles Library Association a été créée à la fin de 1872 et, au début de 1873, une salle de lecture bien approvisionnée avait ouvert ses portes dans le Downey Block, à l’angle de Temple Street et de Main Street, sous la direction du premier bibliothécaire, John Littlefield5.

La bibliothèque d’origine se composait de deux salles. La plus grande pièce s’appelait la « salle des livres », et la plus petite s’appelait la « salle des conversations », qui contenait des journaux, des tables, des chaises pour les joueurs d’échecs et de dames qui s’y réunissaient6.

À l’origine, les femmes n’ont pas participé à la conception et au développement de la Los Angeles Library Association. La première dame de Californie, Maria Downey, a été nommée membre honoraire par « courtoisie », mais pour le reste, aucune femme n’a été mentionnée dans les documents fondateurs de l’association, les femmes n’ont pas été représentées au conseil d’administration et les femmes se sont vu refuser l’accès à la salle de lecture de la bibliothèque. Cependant, cela a changé en 1876 lorsque l’association a décidé de mettre en place une « salle des dames ». Bien que cette nouvelle salle n’offrait pas de livres, elle fournissait un certain nombre de magazines ainsi qu’un canapé et des chaises confortables6.

Intérieur de la bibliothèque, montrant les salles et gens lisant.

Après la nomination de Mary Foy comme première femme bibliothécaire en chef en 1880, considérée comme un acte de charité par le maire Toberman, qui a peut-être pensé que Foy avait besoin d’un emploi. Joanne Passet a même affirmé que la nomination de Foy, et celle des bibliothécaires en général, étaient considérées comme « un moyen honorable d’aider les hommes et les femmes dans le besoin de la communauté ». Cette notion fut en grande partie confirmée lorsque Foy fut remplacé par Jessie Gavitt, dont les besoins économiques furent jugés plus importants que ceux de Foy par le conseil d’administration. À la suite de la nomination de Foy, le LAPL sera « dirigé par une série d’administratrices » pendant les 9 années suivantes. Parmi ces administratrices figurent Mary E. Foy, Jessie Gavitt, Lydia Prescott, Tessa Kelso, Clara Fowler, Harriet Child Wadleigh et Mary L. Jones6.

Il y eut d’autres spéculations sur les raisons pour lesquelles le conseil d’administration décida de nommer Foy comme première femme bibliothécaire en chef. Il s’agit peut-être d’un choix politique puisqu’elle représente des valeurs qui s’épanouissent dans les organisations de femmes, dans le but de plaire aux puissants clubs de femmes de la ville qui ont peut-être exercé des pressions. Il est également suggéré que la nomination de Foy était une manœuvre financière ; John Littlefield gagnait un salaire de 100 $ tandis que Mary Foy gagnait 75 $.

Tessa Kelso est nommée bibliothécaire en chef en 1889. Elle abolit les frais d’adhésion, fit passer le nombre de membres de 100 à 20 000, augmenta la collection de 12 000 à 300 000 volumes, déplaça les livres sur des étagères ouvertes et permit aux enfants d’utiliser la bibliothèque. Elle a mis en place un premier système de bibliothèques succursales et a déménagé la bibliothèque centrale à l'hôtel de ville. Elle a été forcée de partir après une controverse sur l’acquisition par la bibliothèque du livre de Jean Richepin, Le Cadet, qui était considéré comme indécent à l’époque.

Mary Jones, qui a été nommée bibliothécaire en 1905, a été congédiée par le conseil d’administration de la bibliothèque en faveur de Charles Fletcher Lummis. La seule raison invoquée pour cela était que la bibliothèque devait être dirigée par un homme et non par une femme. Cela provoqua « la grande guerre des bibliothèques ». Les femmes de Los Angeles ont lancé des pétitions et manifesté de soutien à Mary Jones, mais elle a finalement été forcée de partir. Elle a pris un poste de directrice de la bibliothèque du Bryn Mawr College en Pennsylvanie.

Liste des bibliothécaires en chef[modifier | modifier le wikicode]

  • 1873-1879 : John Littlefield
  • 1879-1880 : Patrick Connolly
  • 1880 - 1884 : Mary Foy
  • 1884 - 1889 : Jessie Gavitt
  • 1889 - 1889 : Lydia Prescott
  • 1889 - 1895 : Tessa Kelso
  • 1895 - 1897 : Clara Bell Fowler
  • 1897 - 1900 : Harriet Child Wadleigh
  • 1900 - 1905 : Mary Letitia Jones
  • 1905 - 1910 : Charles Fletcher Lummis
  • 1910-1911 : Purd Wright
  • 1911 - 1933 : Everett Robbins Perry
  • 1933 - 1947 : Althea Warren
  • 1947 - 1969 : Harold Hamill
  • 1969-1990 : Wyman Jones
  • 1990 - 1994 : Elizabeth Martinez
  • 1995-2004 : Susan Goldberg Kent
  • 2004-2008 : Fontayne Holmes
  • 2009-2012 : Martin Gomez
  • Depuis 2012 : John Szabo

Bibliothèque centrale[modifier | modifier le wikicode]

Intérieur de la bibliothèque.

Le bâtiment de la bibliothèque centrale a été construit en 1926 et est un point de repère du centre-ville de Los Angeles7. Il a été conçu par l’architecte Bertram Goodhue. Ce fut sa dernière œuvre, car l’homme mourut subitement en 19248. Le complexe de la bibliothèque centrale Richard Riordan est la troisième plus grande bibliothèque publique des États-Unis en termes de fonds de livres et de périodiques. Nommé à l’origine la bibliothèque centrale, le bâtiment a d’abord été renommé en l’honneur du président de longue date du conseil des commissaires de la bibliothèque et président de l'Université de Californie du Sud, Rufus B. von KleinSmid. La nouvelle aile de la bibliothèque centrale, achevée en 1993, a été nommée en l’honneur de l’ancien maire Tom Bradley. Le complexe (c’est-à-dire le bâtiment Goodhue d’origine et l’aile Bradley) a ensuite été renommé en 1993 en l’honneur de l’ancien maire de Los Angeles, Richard Riordan, en tant que bibliothèque centrale Richard Riordan. Le bâtiment a été victime d'un incendie catastrophique en 1986 lorsqu’un million de livres et de nombreux autres documents (brevets, scénarios de pièces, photographies) ont été endommagés ou totalement détruits. Un incendie criminel a été suspecté, mais n’a jamais été prouvé9.

Quelques bibliothèques[modifier | modifier le wikicode]

Récompenses[modifier | modifier le wikicode]

La bibliothèque publique de Los Angeles a reçu la National Medal for Museum and Library Service, la plus haute distinction du pays décernée aux musées et aux bibliothèques pour services rendus à la communauté10. Le bibliothécaire de la ville, John F. Szabo, et le membre de la communauté, Sergio Sanchez, ont accepté le prix au nom de la bibliothèque des mains de la première dame Michelle Obama lors d’une cérémonie à la Maison-Blanche le 20 mai 2015.

La bibliothèque publique de Los Angeles a été choisie pour sa capacité à répondre aux besoins des Angelenos et à fournir un niveau de services sociaux, éducatifs et culturels inégalé par toute autre institution publique de la ville. Ce prix reconnaît les programmes de la bibliothèque qui aident les gens sur la voie de la citoyenneté, à obtenir leur diplôme d’études secondaires, à gérer leurs finances personnelles et à accéder à des services et à des ressources en matière de santé et de bien-être11.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) Los Angeles Public Library Facts 2013 (for fiscal year 2012-13), Bibliothèque publique de Los Angeles.
  2. (en) John Szabo, LAPL Strategic Plan 2015-2020, Bibliothèque publique de Los Angeles, 2015.
  3. (en) Board of Library Commissioners, Bibliothèque publique de Los Angeles.
  4. (en) Leonard Pitt et Dale Pitt, Los Angeles A to Z : An Encyclopedia of the City and County, Berkeley, Presse universitaire de Californie, 1997.
  5. (en) Bernadette Dominique Soter, The light of learning : an illustrated history of the Los Angeles Public Library, Fondation de la bibliothèque de Los Angeles, Los Angeles, 1993.
  6. 6,0 6,1 et 6,2 (en) Debra Gold Hansen, Karen F. Gracy et Sheri D. Irvin, At the Pleasure of the Board : Women Librarians and the Los Angeles Public Library, 1880–1905, Libraries & Culture, Presse universitaire du Texas, volume 34, 1999.
  7. (en) Early History, design and construction of tne Goodhue Building, Bibliothèque publique de Los Angeles.
  8. (uk) Центральна бібліотека Лос-Анджелеса — унікальний храм знань, la-future.com, 6 février 2023.
  9. (en) Susan Orlean, The Library Book, Simon & Schuster, New York, 2018.
  10. (en) Los Angeles Public Library wins top award for cultural institutions, Los Angeles Times.
  11. (en) National Medal for Museum and Library Service, Bibliothèque publique de Los Angeles

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.