Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Venice (Los Angeles)

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Vue de Venice Beach, un lieu du quartier de Venice.

Venice est un quartier de la ville de Los Angeles dans le comté de Los Angeles, en Californie (États-Unis). Ce quartier a été fondé par Abbot Kinney en 1905 pour en faire une station balnéaire.

Jusqu'en 1926, Venice était une ville à part avant d'être rattaché à Los Angeles et d'en devenir un de ses quartiers. Ce quartier est particulièrement connu pour ses canaux, sa plage et la promenade le long de la mer d'une longueur de 4 km mettant en avant les artistes de rue, les voyants et les commerçants

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Au XIXe siècle[modifier | modifier le wikicode]

Vue depuis la mer de la promenade de Venice Beach.

En 1839, une région appelée La Ballona qui comprenait les parties sud de Venice, a été accordée par le gouvernement mexicain à Ygnacio et Augustin Machado et à Felipe et Tomas Talamantes, leur donnant le titre de Rancho La Ballonaq1,2,3.

Fondateur[modifier | modifier le wikicode]

Venice, appelée à l’origine « Venice de l’Amérique », a été fondée par le riche promoteur Abbot Kinney en 1905 en tant que station balnéaire, à 23 km à l’ouest de Los Angeles. Lui et son partenaire Francis Ryan avaient acheté 3 km de propriété en bord de mer au sud de Santa Monica en 1891. Ils ont construit une station balnéaire à l’extrémité nord de la propriété, appelée Ocean Park, qui a rapidement été rattachée à Santa Monica. Après la mort de Ryan, Kinney et ses nouveaux partenaires ont continué à construire au sud de Navy Street. Après la dissolution de l’association en 1904, Kinney, qui avait acquis le terrain marécageux à l’extrémité sud de la propriété à la suite d'un tirage au sort avec ses anciens partenaires, a commencé à construire une station balnéaire comme la ville italienne du même nom, Venise4.

Lorsque Venice of America a ouvert ses portes le 4 juillet 1905, Kinney avait creusé plusieurs kilomètres de canaux pour drainer les marais de sa zone résidentielle, construit une jetée de 370 mètres de long avec un auditorium, un navire restaurant, une salle de danse et construit une rue commerciale avec une architecture vénitienne. Kinney a engagé l’artiste Felix Peano pour concevoir les colonnes des bâtiments.

Les touristes, arrivant pour la plupart sur les lignes du Pacific Electric Railway de Los Angeles et de Santa Monica, ont ensuite pris le les gondoles pour visiter la ville5. La plus grande attraction était la plage en pente douce de Venice de 1,6 km6.

La population dépasse les 10 000 habitants, alors qu'en 1910, il n'y avait que 3 119 habitants et attirait 50 000 à 150 000 touristes le week-end7.

Attractions de la jetée[modifier | modifier le wikicode]

Ancien poste de police de Venice, ainsi que d'anciens policiers en 1920.

Les attractions de la jetée Kinney sont devenues plus axées sur le divertissement en 1910, lorsque le chemin de fer miniature de Venice, un aquarium, un racing derby et d’autres manèges et stands de jeux ont été ajoutés. Comme le quartier des affaires n'était qu'à quelques rues de ce quartier et que l’hôtel de ville était à plus d’un kilomètre, d’autres quartiers d’affaires concurrents se sont développés à proximité de Venice, ce qui a conduit à des conflits entre les quartiers. Kinney, gardait les choses sous contrôle, néanmoins, en novembre 1920 lorsqu'il décède, Venice devient plus difficile à gérer. Un incendie eu lieu sur la jetée en décembre 1920 et la prohibition ont conduit Venice à ne plus avoir d'argent pour se gérer et donc, à avoir des retombées sur les finances de la ville de Venice.

La famille Kinney a rapidement reconstruit sa jetée avec ses attractions pour concurrencer les autres jetées qui venaient d'ouvrir. Lors de son ouverture, il y avait deux montagnes russes, un nouveau Racing Derby et de nombreux autres manèges. En 1925, avec l’ajout d'autres attractions, la jetée attirait plusieurs centaines de milliers de touristes. En 1923, pour l’amusement du public, Kinney a embauché des aviateurs pour faire des cascades aériennes au-dessus de la plage. L’un d’eux, l’aviateur de cinéma et propriétaire de l’aéroport de Venise, B. H. DeLay, a mis en place le premier aéroport éclairé aux États-Unis sur DeLay Field (anciennement connu sous le nom d’Ince Field). DeLay a effectué plusieurs des premières cascades aériennes au monde pour des films à Venice.

Politique[modifier | modifier le wikicode]

En 1925, la politique de Venice était devenue ingérable parce que ses routes, ses systèmes d’eau et d’égouts avaient grandement besoin de réparations et d’expansion pour suivre la population qui continuait d'augmenter. Lorsqu’il a été proposé que Venice fusionne avec Los Angeles, le conseil d’administration a voté pour la tenue d’une élection. La fusion a été approuvée lors de l’élection de novembre 1925, et la fusion eut lieu en 19264.

De nombreuses rues ont été pavées en 1929, à la suite d’une bataille judiciaire de trois ans menée par les résidents du canal. Par la suite, le ministère des Loisirs et des Parcs avait l’intention de fermer trois quais d’attractions, mais a dû attendre que le premier bail expire en 19468.

Négligence du quartier après l'annexion par Los Angeles[modifier | modifier le wikicode]

Vue aérienne de Venice.

Après l’annexion, la ville de Los Angeles a montré peu d’intérêt à maintenir le quartier en l'état. La plupart des canaux ont été remplis et pavés, et l’ancienne lagune est devenue un rond-point. Le quartier n’avait plus le même aspect qu'auparavant.

Dans les années 1950, cette négligence avait conduit à ce que le quartier soit qualifiée de « bidonville au bord de la mer ». À l’exception du nouveau poste de police et de la caserne des pompiers en 1930, la ville a peu dépensé pour les améliorations. La ville n’a pas pavé Pacific Avenue jusqu’en 1954, lorsque des fonds du comté et de l’État sont devenus disponibles. Les loyers bas pour les maisons délabrés ont attiré principalement des immigrants européens (y compris un nombre important de survivants de l’Holocauste) et de jeunes artistes, poètes et écrivains de la contre-culture. La Beat Generation traînait au Gas House sur la promenade le long de l'océan et au Venice West Cafe sur Dudley9.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Ville de Los Angeles[modifier | modifier le wikicode]

Selon la ville de Los Angeles, Venice est délimitée au nord par la ville de Santa Monica. À l’ouest, le quartier est délimité par l’océan Pacifique.

Paysages urbains[modifier | modifier le wikicode]

Quartier historique du canal de Venise[modifier | modifier le wikicode]

Abbott Kinney Boulevard[modifier | modifier le wikicode]

Batiment sur le Abbot Kinney Boulevard.

Abbott Kinney Boulevard est un lieu touristique important, il y a des magasins, des restaurants, des bars et des galeries d’art sur le boulevard. Au départ, ce boulevard se nommé « West Washington Boulevard », mais à la fin des années 1980, des groupes communautaires et des propriétaires ont fait pression pour renommer une partie de la rue en l’honneur du fondateur de Venice, Abbot Kinney10,11.

Marché de producteurs[modifier | modifier le wikicode]

Fondé en 1987, le marché de producteurs se déroule tous les vendredis de 7 heures à 11 heures sur Venice Boulevard.

Bureau de poste[modifier | modifier le wikicode]

Peinture murale représentant Abbot Kinney sur le bureau de poste.

Le bureau de poste de Venice est un bâtiment de l'époque du New Deal datant de 1939 et construit avec un toit de tuiles rouges, de deux peintures murales de 1941 peinte par Edward Biberman. Cette peinture présente Abbot Kinney entouré de baigneurs en maillot de bain de l'époque. Selon Ilene Susan Fort, conservatrice au musée d'Art du comté de Los Angeles a déclaré qu’il s’agissait de l’une des meilleures peintures murales, tant sur le plan artistique qu’historique. Bien qu’il contienne des éléments aux couleurs vives avec des détails amusants, l’intrusion des plates-formes pétrolières et des puits menaçants était très pertinente à l’époque12.

Après la fermeture du bureau de poste en 2012, le producteur de films Joel Silver a dévoilé son intention de l’acheter et de réorganiser le bâtiment pour en faire le nouveau siège de sa société, Silver Pictures. La vente stipulait que lui, ou tout futur propriétaire, devait préserver les peintures murales de l’ère du New Deal et permettre l’accès du public.

Venice Beach[modifier | modifier le wikicode]

Muscle Beach, le lieu des sportifs en plein air et sur la plage Venice Beach.

Venice Beach, qui reçoit des millions de visiteurs par an, a été qualifiée de « centre culturel connu pour ses excentricités » ainsi que de « destination touristique mondiale »13,14. La plage comprend une promenade, Muscle Beach pour les sportifs et le Venice Beach Recreation Center avec des terrains de handball, des courts de tennis, des stands de paddle, un skatepark et de nombreux terrains de beach-volley. Il comprend également une piste cyclable et de nombreux magasins15.

Joueurs de basketball sur Venice Beach.

Les terrains de basket-ball de Venice sont réputés dans tout le pays pour leur haut niveau de streetball. De nombreux basketteurs professionnels ont développé leurs jeux ou ont été recrutés sur ces terrains16.

Venice Beach accueillera les épreuves de skateboard et le basket-ball à trois pendant les Jeux olympiques d'été de 202817.

Le long de la partie sud de la plage, au bout de Washington Boulevard, se trouve la jetée de pêche de Venice. Une structure en béton ouverte pour la première fois en 1964 et fermée en 1983 en raison des dommages causés par une tempête, puis réouverte dans les années 1990.

Démographie[modifier | modifier le wikicode]

Activités criminelles des gangs[modifier | modifier le wikicode]

Les Venice Shoreline Crips et les Venice 13 (V-13) étaient les deux principaux gangs actifs à Venice. Les V-13 remonte aux années 1950, tandis que les Shoreline Crips ont été fondés au début des années 1970, ce qui en fait l’un des premiers groupes de Crips à Los Angeles. Au début des années 1990, les V-13 et les Shoreline Crips ont été impliqués dans une bataille féroce pour récupérer des territoires de vente de drogues18.

En 2002, le nombre de membres de gangs à Venice a été réduit en raison de la gentrification et de la forte présence policière. Selon un article du Los Angeles City Beat, en 2003, de nombreux membres de gangs de ce quartier ce sont réinstallés dans la ville d’Inglewood19.

Logements et sans-abris[modifier | modifier le wikicode]

Logement sur Venice Boulevard.

Venice Beach est l’un des endroits les plus difficiles aux États-Unis pour construire de nouveaux logements en raison des réglementations très strictes concernant la possibilité ou non de construire20. Entre 2007 et 2022, le nombre de logements disponibles a en fait diminué. Le quartier a été développé tôt dans l’histoire de Los Angeles et, en tant que tel, une grande partie des résidences construites se sont réalisées plusieurs décennies avant les nouvelles restrictions plus strictes. Dans les secteurs situés le long de Pacific Avenue, de nombreux immeubles multifamiliaux du début des années 1900 existent encore.

Selon un décompte de 2020, il y avait près de 2 000 sans-abri dans le quartier de Venice21, contre 175 en 2014. Beaucoup d’entre eux s’installent dans des tentes en communauté ou seul22. Un responsable du LAPD a déclaré que l’augmentation de la population de sans-abri avait contribué en 2021, à une flambée des crimes à Venice21. En février 2020, la Ville a ouvert un refuge de transition de 154 lits dans une ancienne gare de métro.

Sauvetage en mer[modifier | modifier le wikicode]

Venice Beach est le siège des sauveteurs en mer du comté de Los Angeles. Il s’agit de la plus grande organisation de sauveteurs en mer du pays avec plus de 200 sauveteurs à temps plein et 700 sauveteurs à temps partiel ou saisonniers.

Les sauveteurs du comté de Los Angeles protègent 50 km de plage et 110 km de côtes, de San Pedro au sud, à Malibu au nord. Les sauveteurs fournissent également des services paramédicaux et de bateaux de sauvetage à l’Île Santa Catalina.

La division des sauveteurs emploie 120 sauveteurs à temps plein et 600 sauveteurs saisonniers, opérant à partir de trois quartiers généraux de section, Hermosa, Santa Monica et Zuma Beach. Chacun de ces quartiers généraux dispose d’une unité d’intervention EMT-D 24 heures sur 24 et sont joignable à partir du 911, le numéro d'urgence aux Etats-Unis. En plus d’assurer la sécurité sur les plages, les sauveteurs du comté de Los Angeles ont une formation spécialisée pour les opérations sauvetage avec bateau, le sauvetage sous-marins, le sauvetage en mer, la récupération de victimes coincées sur des falaises, le sauvetage de mammifères marins et la lutte contre les incendies maritimes.

Arts et culture[modifier | modifier le wikicode]

Venice a tiré sa renommé en tant que lieu de prédilection pour les artistes de rue et faisant preuve de créativité23. Dans les années 1950 et 1960, Venice est devenue le centre pour la génération Beat et un lieu de développement pour la poésie et l’art, qui se poursuit aujourd’hui.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Établie à l’origine comme une ville planifiée imitant la ville italienne de Venise, la Venise américaine abrite un grand nombre de bâtiments construits au début des années 1900 pour imiter l’architecture de la Renaissance italienne. Particulièrement le long de Windward Avenue, où une arcade voûtée couvre les trottoirs des deux côtés de la rue. Des bâtiments similaires formaient à l’origine une arcade continue de la promenade à l’ancien lagon (aujourd’hui le rond-point Windward), mais ceux-ci ont été condamnés par la ville de Los Angeles après la fusion.

Arts[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années 1970, l’artiste performeur Chris Burden a créé certaines de ses premières œuvres révolutionnaires à Venice. Organisée par le musée Hammer au cours d’un week-end en 201224, la Biennale de Venice Beach est un événement ayant lieu en plein air et qui fait référence à la Biennale de Venise en Italie, réunissant 87 artistes. Dans les années 1980 et 1990, la promenade de Venice Beach est devenue le lieu sacré des spectacles de rue. Des jongleurs à la tronçonneuse, des breakdanceurs, des acrobates et des comiques comme Michael Colyar pouvaient être vus quotidiennement.

Peintures murales[modifier | modifier le wikicode]

Luminaries of Pantheism (2015) de Levi Ponce, montrant des peintures d'Albert Einstein, de Nikola Tesla, de W. E. B. Du Bois et d’autres.

La promenade de Venice Beach est connue pour ses nombreuses peintures murales célèbres d’artistes locaux, dont Rip Cronk, Jonas Never et Levi Ponce. Voici une liste des peintures murales les plus remarquables et les plus emblématiques de la promenade :

  • Venice Kinesis (2010) de Rip Cronk.
  • Homage to a Starry Knight (1990) de Rip Cronk.
  • Endangered Species (1990) par Emily Winters.
  • Venice Beach (1990) de Rip Cronk.
  • Morning Shot (1991) de Rip Cronk, montrant le portrait du musicien Jim Morrison.
  • Touch of Venice (2012) de Jonas alias « Never ».
  • Arnold Schwarzenegger (2013) de Jonas alias « Never », montrant le portrait d'Arnold Schwarzenegger faisant de la musculation.
  • Luminaries of Pantheism (2015) de Levi Ponce, montrant des peintures d'Albert Einstein, de Nikola Tesla, de W. E. B. Du Bois et d’autres.

Venice Art Walls[modifier | modifier le wikicode]

Présence de graffitis sur le Venice Art Walls.

Le Venice Art Walls a été construit en 1961, il s'agissait d'une installation de loisirs et d’arts de la scène, d'un pavillon de loisirs. C’était un lieu de rencontre populaire pour les habitants en raison de sa proximité avec la plage et du grand nombre de tables. La zone centrale du pavillon, connue sous le nom de « fosse », était entourée de murs plats en béton qui constituaient des surfaces de peinture idéales. La fosse est devenue un foyer du mouvement croissant du graffiti à Los Angeles dans les années 1970 et 1980, avec de nombreux artistes peignant des pièces élaborées sur les murs. La contre-culture florissante et la scène artistique de la région, ainsi que la négligence générale des forces de l’ordre, en ont fait un endroit idéal pour les artistes25,26. 38 ans plus tard, le pavillon fut démoli, mais certains des murs, ainsi que deux grandes structures en forme de cônes en béton, ont été maintenus. Ils ont été restaurés en 2000 dans le cadre d’une rénovation et depuis les artistes ont été autorisés à y peindre librement et légalement.

Musique[modifier | modifier le wikicode]

Venice est l’endroit où le groupe de rock The Doors s'est formé en 1965 réunissant les anciens étudiants de l'UCLA, Ray Manzarek et Jim Morrison. Les Doors seront intronisés au Rock and Roll Hall of Fame, Jim Morrison étant considéré comme l’un des plus grands chanteurs de rock. Perry Farrell, chanteur et fondateur de Lollapalooza, a résidé à Venice jusqu’en 201027,28.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le wikicode]

Films[modifier | modifier le wikicode]

Tournage de The Godfather en présence de l'acteur Al Pacino.

Séries[modifier | modifier le wikicode]

Emissions de télévision[modifier | modifier le wikicode]

Tournage en 2012, de American Ninja Warrior.

Jeux vidéos[modifier | modifier le wikicode]

Musique[modifier | modifier le wikicode]

  • 2018 : Humility.

Personnalités liées au quartier[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (es) diseno Rancho La Ballona, CDLIB.
  2. (en) Redondo, USGS Historical Topographic Map Explorer, 1896.
  3. (en) Map of old Spanish and Mexican ranchos in Los Angeles County, DIGARC.
  4. 4,0 et 4,1 (en) Alexander Elayne, Bryan L. Mercer, Venice, Arcadia Publishing, 2 février 2009.
  5. (en) S. Crump, Ride the Big Red Cars : How Trolleys Helped Build Southern California, Crest Publications, 1962.
  6. (en) E. Alexander, B.L. Mercer, Venice, Arcadia Publishing, 2009.
  7. (en) Sam Rogers et W.M Steuart, State Compendium California, Département du Commerce des Etats-Unis, 1921.
  8. (en) Jeffrey Stanton, Debunking Venice's Historic Myths, site sur l'histoire de Venice.
  9. (en) John Arthur Maynard, Venice West- : The Beat Generation in Southern California, Presse universitaire de Rutgers, 1993.
  10. (en) Nancy Hill-Holtzman, Plan for Kinney Boulevard in Venice Runs Into Pothole, Los Angeles Times, 10 août 1989.
  11. (en) Nancy Hill-Holtzman, Part of Washington Blvd. to Be Renamed, Los Angeles Times, 25 février 1990.
  12. (en) Deborah Vankin, Restored Abbot Kinney mural anchors exhibit on Venice history, Los Angeles Times, 17 juin 2014.
  13. (en) Ari Bloomekatz and Abby Sewell, Car Plows Through Crowd on Venice Boardwalk, Killing One, Los Angeles Times, 3 août 2013.
  14. (en) David Zahniser and Matt Stevens, L.A. City Council Calls for Boardwalk Barriers in Venice, Los Angeles Times, 6 août 2013.
  15. (en) The Venice Beach Boardwalk, site de Venice Beach.
  16. Modèle:*en Court profile of Venice Beach basketball court, Court of the World.
  17. (en) Stage 2 Governance, legal and venue funding, Comité olympique de Los Angeles.
  18. (en) Ronald A. Davidson et J. Nicholas Entrikin, The Los Angeles Coast as a Public Place, Geographical Review, numéro 4, volume 95, octobre 2005.
  19. (en) Dennis Romero, Gangster's Paradise Lost, Los Angeles City Beat, 6 novembre 2003.
  20. (en) Laura Kusisto, [,https://www.wsj.com/articles/venice-beach-is-a-hot-place-to-live-so-why-is-its-housing-supply-shrinking-1500206400 Venice Beach Is a Hot Place to Live, So Why Is Its Housing Supply Shrinking ?], Wall Street Journal, 16 juillet 2017.
  21. 21,0 et 21,1 (en) Venice described as constant emergency zone as calls grow for action to address homelessness crisis, KTLA, 25 mai 2021.
  22. (en) Scott Johnson et Peter Kiefer, LA's Battle for Venice Beach : Homeless Surge Puts Hollywood's Progressive Ideals to the Test, Hollywood Reporter, 11 janvier 2019.
  23. (en) Dave Paresh, [http://www.latimes.com/business/la-fi-snapchat-real-estate-20150331-story.html Is Snapchat's rapid growth changing Venice's funky vibe ?, Los Angeles Times, 31 mars 2015.
  24. (en) The Venice Beach Biennial, Musée Hammer, Los Angeles.
  25. (en) Visit or paint at the Venice Art Walls. Also known as the Venice Graffiti Walls, Venice Paparazzi.
  26. (en) Looking Back At Where the 'Debris Meets The Sea, What Youth, 10 mai 2018.
  27. (en) Venice native, Perry Farrel & Jane's Addiction are back ! FREE Download off their new album due out in August, We Lovenice.
  28. (en) Alt-rocker Perry Farrell breaks his Venice addiction, Los Angeles Times, 26 mai 2010.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.