Livre d'or
Livre d'or

Gazettearticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Hôtel de ville de Los Angeles

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel de ville de Los Angeles
Vue de l'entrée de l'Hôtel de ville de Los Angeles.
Vue de l'entrée de l'Hôtel de ville de Los Angeles.
Type Bureaux gouvernementaux
Début de la construction 1926
Fin de la construction 1928
Emplacement 200 North Spring Street
Los Angeles
Californie (États-Unis États-Unis)
Inauguration 26 avril 1928
Fonction actuelle Bureaux
Propriétaire initial Ville de Los Angeles
Propriétaire actuel Ville de Los Angeles
Architecte(s) John Parkinson
John C. Austin
et Albert C. Martin, Sr
Style Art déco
Hauteur 138 m
Vue de nuit de l'Hôtel de ville de Los Angeles.
Vue de nuit de l'Hôtel de ville de Los Angeles.
voir modèle • modifier

L'hôtel de ville de Los Angeles (ou Los Angeles City Hall) est la mairie de la ville de Los Angeles, en Californie (États-Unis) achevé en 1928. Il s'agit du centre politique de la ville, qui contient le bureau du maire et les salles de réunion et bureaux du conseil municipal1. Elle est situé dans le district Civic Center du quartier de Downtown Los Angeles. La plateforme d’observation de l’hôtel de ville, nommé Tom Bradley Tower est située au 27e étage de l'édifice et est accessible au public.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Vue de la mairie depuis la hauteur d'un immeuble.
Vue de l'hôtel de ville en 1931.

Le bâtiment a été conçu par John Parkinson, John C. Austin et Albert C. Martin, Sr., et a été achevé en 1928. L'inauguration a eu lieu le 26 avril 1928. Le bâtiment compte 32 étages et mesure 138 m de hauteur. Le bâtiment a été rénové de sorte à ce qu'il ne subisse- que de légers dommages en restant fonctionnel en cas de séisme . Cer dernier à d'ailleurs résister à un tremblement de terre de magnitude 8,22. Le béton de sa tour a été fait avec du sable provenant de chacun des 58 comtés de Californie. La tour distinctive de l’hôtel de ville a été modelée d’après le mausolée d'Halicarnasse, l’une des sept merveilles du monde antique3 et montre l’influence de la bibliothèque publique de Los Angeles, achevée peu de temps avant le début de la structure. Une image de l’hôtel de ville figure sur les badges du département de police de Los Angeles depuis 19404.

Pour garder l’architecture de la ville harmonieuse, avant la fin des années 1950, la Charte de la ville de Los Angeles ne permettait à aucun bâtiment autre qu’une tour purement décorative de dépasser 46 m, ce qui fit de l'hôtel de ville, jusqu'en 1964, le plus haut bâtiment de Los Angeles, ainsi que quelques tours décoratives, telle que la Richfield Tower et l’Eastern Columbia Building.

Vue de la mairie depuis Little Tokyo.

L’hôtel de ville dispose d’une plateforme d’observation, gratuite pour le public et ouverte du lundi au vendredi pendant les heures d’ouverture. Le sommet de la pyramide du bâtiment est une balise aérienne, c'est-à-dire d'un signal lumineux qui brille la nuit, nommée en l’honneur du colonel Charles A. Lindbergh, la Lindbergh Beacon. Vers 1939, il y avait une galerie d’art, dans la salle 351 du troisième étage de la mairie, qui exposait des peintures d’artistes californiens5.

Le bâtiment a été désigné monument historique et culturel de Los Angeles en 19766.

En 1998, le bâtiment a été fermé au cours d’une rénovation totale de 135 millions de dollars, qui comprenait également sa modernisation afin qu’il puisse résister à un tremblement de terre de magnitude 8,2, notamment en lui permettant de se balancer en cas de catastrophes7.

Mairies précédentes[modifier | modifier le wikicode]

Avant l’achèvement de la structure actuelle, le conseil municipal de Los Angeles utilisait divers bâtiments :

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Vue de nuit de l'hôtel de ville de Los Angeles.

Films[modifier | modifier le wikicode]

  • While the City Sleeps (1928) : Le bâtiment nouvellement construit apparaît en arrière-plan de certains plans extérieurs de ce film policier muet mettant en vedette Lon Chaney, même si le film se déroule à New York.
  • La Guerre des mondes : L’hôtel de ville a été détruit (bien que par miniature) dans la version cinématographique de 1953 (bien que le livre de H. G. Wells montre les extraterrestres attaquant Londres, le décor a été changé à Los Angeles pour le film).
  • L.A. Confidential (1997) : La police dans le film opère à partir de l’hôtel de ville, ainsi que les badges de police représentant le bâtiment lui-même. Au moment où se déroule le film, aucun bâtiment de Los Angeles n’était autorisé à être plus haut que l’hôtel de ville, de sorte que les caméras ont été placées à certains endroits afin que tout bâtiment plus haut que l’hôtel de ville ne soit pas vu9.

Séries télévisées[modifier | modifier le wikicode]

Coucher de soleil sur l'hôtel de ville.
  • Les Aventures de Superman (1952-1958) : Le bâtiment apparaît comme le bâtiment du Daily Planet à partir de la deuxième saison de la série télévisée. Au moment où le programme télévisé a été diffusé, le bâtiment Daily Planet de l’émission a souvent été confondu avec le Pennsylvania Power & Light Building de conception similaire à Allentown, également construit en 1928. De plus, la conception exacte de ce bâtiment est utilisée comme siège du magazine Newstime dans les bandes dessinées Superman.
  • Alias : Une unité d’opérations secrètes de la CIA est située derrière une porte de maintenance de la Civic Station.
  • Dragnet : Le bâtiment apparaît tel qu’il est dans la série télévisée.
  • Perry Mason : Le bâtiment de l’hôtel de ville apparaît dans la vue depuis la fenêtre du bureau de Perry. Cela a conduit les téléspectateurs de la série à spéculer sur l’emplacement du bureau fictif dans le centre-ville de Los Angeles.
  • Southland, série de Ann Biderman.
  • The Rookie : Le Flic de Los Angeles, de Alexi Hawley.
  • S.W.A.T., de Shawn Ryan.
  • NCIS : Los Angeles, de Shane Brennan.

Clips[modifier | modifier le wikicode]

  • Le clip vidéo Diamonds and Pearls de Prince (1991).

Jeux vidéos[modifier | modifier le wikicode]

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. (en) Site officiel de la mairie de Los Angeles, Mairie de Los Angeles, 2010.
  2. (en) Projets, Clark Construction Group, LLC, 2010.
  3. (en) Kimberly Truhler, Out & About--the Art Deco Design of Los Angeles City Hall, GlamAmor, 13 février 2012.
  4. (en) Description du badge de la LAPD, Los Angeles Police Department, 2010.
  5. (en) Work Progress Administration, Los Angeles: A Guide to the City and Its Environs, 1939.
  6. (en) Los Angeles Department of City Planning, Historic - Cultural Monuments (HCM) Listing : City Declared Monuments, Ville de Los Angeles, 7 septembre 2007.
  7. (en) Los Angeles City Hall: Restoring & Protecting a Downtown Icon, Clark Construction.
  8. 8,0 8,1 8,2 et 8,3 (en) Cecilia Rasmussen, City Hall Beacon to Shine Again, Los Angeles Times, 9 septembre 2001.
  9. (en) L.A. Confidential (1997) - Trivia - IMDB), IMDb.

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Portail de la Californie —  Tous les articles concernant la Californie.
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.