Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Benoît de Nursie

« Benoît de Nursie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Saint Benoît donnant les règles de son ordre à ses disciples

Benoît de Nursie, saint Benoît pour l'Église catholique est le fondateur du premier ordre monastique en Europe occidentale: les bénédictins. Il est né vers 480 à Nurcie, dans la région de Spolète en Italie centrale. Il meurt en 543 au Mont Cassin en Italie centrale. Sa vie n'est connue que par les Dialogues écrits par le pape Grégoire Ier, ancien moine bénédictin, au VIe siècle.

Né dans une famille noble, il refuse la vie qui l'attendait. Il se retire comme ermite à Subiaco dans la région de Rome. Ayant été calomnié par un prêtre il quitte Subiaco et se rend au Mont Cassin dans les Apennins au sud-est de Rome. Des terres lui ayant été données par le père d'un de ses disciples il y fonde vers 529 un monastère et y rédige la règle qui organise la vie des moines. Il aurait envoyé des moines fonder un monastère à Messine (en Italie du sud) et en Gaule. Il meurt en 543 et est enterré auprès de sa sœur Scolastique. En 653, les restes de saint Benoît sont transférés en Gaule à Fleury (aujourd'hui Saint-Benoît-sur-Loire); cependant les moines du Mont Cassin affirment qu'ils détiennent encore sur place l'essentiel des restes de saint Benoît.

Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.