Douze ans !
12 ans !
Laissez-nous un message sur le Livre d'or
Vikidia a douze ans ce 17 novembre 2018 !! Super méga cool !

Abdication

« Abdication » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'abdication de l'empereur Napoléon à Fontainebleau.

L'abdication est la démission pour un roi qui ne veut plus régner.

Ce roi en abdiquant donne le pouvoir à quelqu'un d'autre. Par exemple, l'empereur Charles Quint a abdiqué de son plein gré en 1556, et il a donné une partie de ses états : le Saint-Empire romain germanique, à son frère Ferdinand Ier et l'autre partie : l'Espagne, à son fils Philippe II.

Quelquefois, un souverain est obligé d'abdiquer à la suite d'une grande défaite militaire, comme l'empereur Napoléon Ier en avril 1814 puis en juin 1815 ; l'empereur Napoléon III après la défaite française de Sedan en 1870 ; ou, en Allemagne, l'empereur Guillaume II après la défaite allemande de 1918.

Certains rois ont dû abdiquer à la suite d'une révolution, comme Charles X en 1830 et Louis-Philippe en 1848.

L'abdication peut aussi avoir des raisons de vie privée. En décembre 1936, Edouard VIII roi du Royaume-Uni depuis janvier 1936, chef de l'Église d'Angleterre abdique pour pouvoir épouser Wallis Simpson une américaine divorcée. Il est remplacé par son frère cadet George VI. Il devient duc de Windsor.

église[modifier | modifier le wikicode]

Le 28 février 2013, le pape Benoit XVI, chef de l'Église catholique et souverain de l'État du Vatican, abdique pour raison de santé. C'est un fait très rare dans l'histoire de l'Église catholique.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.