Îles Aléoutiennes

« Îles Aléoutiennes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un renard polaire, sur une des îles Aléoutiennes.
Aleutian Islands xrmap.png

Les îles Aléoutiennes sont un archipel des États-Unis, au sud-ouest de l'Alaska. Ses 300 îles volcaniques s'étirent à l'ouest vers le Kamtchatka et les îles Komandorski, (deux territoires appartenant à la Russie).

Ces îles s'étendent sur 1 900 kilomètres, décrivant un arc de cercle entre la péninsule d'Alaska jusqu'au Kamtchatka. Elles ferment l'accès de l'océan Pacifique à la mer de Béring.

Les îles Aléoutiennes comptent 57 volcans ; elles font partie de la ceinture de feu du Pacifique.

Leur climat est tempéré humide.

Des vestiges d'occupation humaine datant de 8000 av. J.-C. montrent que le continent américain a été peuplé par des population venues de Sibérie.

L'archipel a été connu du monde savant par les expéditions de Vitus Bering un marin danois au service du tsar Pierre Ier. Les chasseurs de fourrures venus de Sibérie y anénatirent la plus grand parties des indigènes les Aléoutes. L'archipel a été cédé aux États-Unis par la Russie en 1867 (en même temps que l'Alaska). Pendant la Seconde Guerre mondiale deux des îles furent occupées par les Japonais de mai 1942 à juin 1943.

Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...