Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Néerlandais

« Néerlandais » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Breughel l'Ancien, Les Proverbes néerlandais, 1559. Ce tableau illustre 100 proverbes néerlandais.

Le néerlandais est une langue germanique1 qui est parlée aux Pays-Bas et au Suriname, ainsi qu'en Belgique (partie flamande) et en Flandre française. Plus de 28 millions de personnes parlent cette langue à travers le monde.

Définition du terme et confusions courantes[modifier]

Néerlandais avec ou sans majuscule, néerlandophone : des termes à distinguer[modifier]

Lorsque le terme « néerlandais » est utilisé comme adjectif, il désigne quelque chose en rapport avec les Pays-Bas : par exemple, quand on parle de « culture néerlandaise », on évoque la culture des Pays-Bas uniquement et non pas celle des autres pays où le néerlandais est parlé, auquel cas on parle de « culture néerlandophone ». Comme pour tous les termes qui renvoient à la fois à une langue et à un peuple (Français, Espagnol, Allemand, etc), on ajoute une majuscule à « Néerlandais » pour parler d'un habitant des Pays-Bas, défini (« ce Néerlandais ») ou indéfini (« un Néerlandais »). Dès que le terme est utilisé comme adjectif, il s'écrit avec une minuscule (« un homme néerlandais », « une femme néerlandaise »).

L'adjectif néerlandophone qualifie ceux qui parlent habituellement, couramment le néerlandais parce qu'il s'agit de leur langue maternelle ou parce qu'ils ont appris à le parler de manière courante.

Hollandais, flamand : les confusions courantes[modifier]

On désigne souvent les Pays-Bas par le terme « Hollande » et de fait, les habitants des Pays-Bas par le terme « Hollandais ». C'est inexact : la Hollande est la partie la plus importante, en termes de population et d'activité, des Pays-Bas mais elle ne constitue pas l'intégralité des Pays-Bas. Les Hollandais désignent les habitants de cette partie, divisée en deux provinces : la Hollande-Septentrionale (du Nord) et la Hollande-Méridionale (du Sud). Sans majuscule, le terme « hollandais » désigne des dialectes parlés dans ces provinces mais ne peut désigner la langue néerlandaise.

Il en va de même pour le terme « flamand », qui n'est valable qu'en Belgique néerlandophone : lorsqu'il comporte une majuscule, il désigne un habitant de la Flandre. Lorsqu'il n'en a pas, il peut être utilisé comme adjectif et dans ce cas, qualifier ce qui a un rapport avec la Flandre (la « culture flamande ») ou alors, il peut être utilisé comme substantif et dans ce cas, « le flamand » désigne aussi un ensemble de dialectes parlés en Région flamande.

Histoire de la langue néerlandaise[modifier]

Le néerlandais, issu d'un assemblage de plusieurs dialectes[modifier]

À l'origine, le néerlandais est le résultat d'un amalgame (d'un assemblage) de plusieurs dialectes, pour former une langue unique. Il existe d'ailleurs encore de nombreuses variantes locales (on ne parle pas exactement le même néerlandais partout). Selon les cas, le flamand désigne une partie de ces dialectes, ou bien les dialectes néerlandais de Belgique. Le francique, langue des Francs, était une langue de la même famille et proche du néerlandais.

Parler le néerlandais[modifier]

Prononciation de l'alphabet[modifier]

L'alphabet néerlandais est identique à l'alphabet français. Certains considèrent néanmoins que l'ensemble "ij", très présent en néerlandais, constitue une lettre à part entière (comme le "œ" français) tandis que d'autres considèrent qu'il ne représente qu'un son.

Lettre A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Prononciation aa bay say day ay èff rhé hah éé iée kah èl èm èn oh péé ku èr ès téé u féé véé iks i grec zèt

Lorsque deux sons se réunissent en un seul, on appelle cela une diphtongue. En français, c'est le cas de « ai » que l'on retrouve dans « ail » ou « travail », ou bien « euil » comme dans « fauteuil ». Le tableau suivant reprend celui de Wikiversity.

(nl) De zee
(prononcé) « De zéé »
(fr) La mer
(nl) De leeuw
(prononcé) « De léou »
(fr) Le lion
(nl) De deur
(prononcé) « De deurre »
(fr) La porte
Groupe Prononciation Son en français Exemple en néerlandais
aa /aː/ la patte aan
ai /ɛ/ très militair
aai /aːj/ e ! het lawaai
au et auw /ɑʊ/ round (anglais) klauteren et bauwen
ee /eː/ la féé de zee
ei /ɛj/ l'abeille de universiteit
eu /œ/ ou /ø/ la fleur ou deux de freule ou de deur
eeuw /eːu/ éou en français de leeuw
ie /iː/ le nid niet
ieuw /ju/ you en français nieuw
oo /oː/ la beau voor
oe /u/ la poule roepen
oei /uj/ mouiller moeilijk
ooi /oːj/ oy en français nooit
ou et ouw /ɑʊ/ round (anglais) oud et de rouwtijd
uu /yː/ dur natuurlijk
ui /œj/ l'œil het huis

Comparaisons avec d'autres langues[modifier]

Une grammaire semblable à l'allemand[modifier]

(nl) Twee appels
(fr) Deux pommes
(nl) Het huis
(fr) La maison
(nl) De bloemen
(fr) Les fleurs

Comme l'allemand, le néerlandais est une langue germanique et à ce titre, il a beaucoup de points communs avec lui, notamment au niveau de la grammaire. On voit cette similitude dans l'emploi d'un participe passé ou d'une subordonnée.

  • Exemple en français : J'ai mangé une pomme (Sujet + Auxiliaire + Participe passé + Complément)
    • allemand : Ich habe einen Apfel gegessen (Sujet + Auxiliaire + Complément + Participe passé)
    • néerlandais : Ik heb een appel gegeten (Sujet + Auxiliaire + Complément + Participe passé)

Si l'on traduit littéralement les phrases allemandes et néerlandaises en français, on dirait « J'ai une pomme mangé ». En effet, dans les deux langues, quand on emploie le passé composé, le complément (« une pomme », « einen Apfel », « een appel ») se place avant le participé passé (« mangé », « gegessen », « gegeten »), au contraire du français.

Les cas où le sujet et le verbe s'inversent sont également semblables entre les deux langues, notamment quand la phrase commence par un adverbe.

  • Exemple en français : Hier, j'ai mangé une pomme (Adverbe + Sujet + Auxiliaire + Participe passé + Complément)
    • allemand : Gestern, habe ich einen Apfel gegessen (Adverbe + Auxiliaire + Sujet + Complément + Participe passé)
    • néerlandais : Gisteren, heb ik een appel gegeten (Adverbe + Auxiliaire + Sujet + Complément + Participe passé)

Néanmoins, l'ordre des mots est plus souple en néerlandais : on peut plus facilement changer l'ordre des mots sans que cela n'affecte la compréhension de la phrase. Autre différences importantes, le néerlandais n'utilise pas de déclinaisons selon les cas comme en allemand ou en latin ; il n'utilise pas non plus de majuscules pour désigner les noms communs et fait une bien moindre distinction entre féminin et masculin. Le néerlandais n'emploie que deux articles définis : het pour les noms neutres (het huis, « la maison ») et de pour les autres noms, qu'ils soient masculins ou féminins (de boot, « le bateau » ; de bloem, « la fleur »). Au pluriel, tous les noms définis sont précédés par l'article de : het huis, de huizen ; de bloem, de bloemen).

Une prononciation qui rappelle celle de l'anglais et de l'espagnol[modifier]

Le néerlandais est une langue accentuelle, c'est-à-dire que, dans une phrase et même dans un mot, une syllabe sera davantage accentuée qu'une autre. Outre le néerlandais, l'allemand, l'anglais et le russe sont des langues accentuelles. La lettre "h" se prononce de manière aspirée comme en anglais (par exemple, comme dans le mot anglais horse). Cette similitude avec l'anglais s'explique également par le fait que beaucoup de mots en néerlandais sont proches de l'anglais, parfois même empruntés dans leur intégralité.

Il se distingue néanmoins de l'anglais et de l'allemand par le son de certaines de ses lettres. Le "g" se prononce soit comme la "jota" espagnol (le "j"), c'est-à-dire comme un "r" pouvant être roulé ou non, soit comme le "ch" allemand aspiré. Le son "ch" se prononce comme le "g" mais de manière plus douce.

Du néerlandais en... français[modifier]

On utilise quotidiennement des mots qui viennent du néerlandais, surtout dans le domaine de la marine :

  • bâbord : bakboord « bord du dos »
  • bague : bagge « anneau »
  • bière : bier
  • boulevard : bolwerk
  • colza : koolzaad « semence de chou »
  • drogue : drogerij « herbe séchée »
  • foc : fok
  • kermesse : kerkmisse « messe d'église, fête patronale » (en néerlandais actuel kermis)
  • mannequin : mannekijn « petit homme »
  • matelot : mattenoot « compagnon de couche » (en néerlandais actuel matroos)
  • pamplemousse : pompelmoes « citron épais »
  • ruban : ringband « collier »
  • tribord : stuurboord « bord du gouvernail »

Voir aussi[modifier]

  • L'encyclopédie Wikikids pour enfants, en néerlandais : Wikikids

Notes[modifier]

  1. Une langue germanique est une langue qui a une origine commune avec l'allemand, entre autres.


Portail des langues - Tout sur les langues et la linguistique
Portail Pays-Bas - Tous les articles sur les Pays-Bas
Portail Belgique - Accédez au portail sur la Belgique.