la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Junon

« Junon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Junon, dans la mythologie romaine (qui correspond à Héra chez les Grecs), est la fille de Saturne et de Rhéa.
Statue de Junon

Sa famille[modifier]

Elle est la sœur de Jupiter, Neptune, Pluton, Cérès et Vesta. Elle est aussi la femme et la sœur jumelle de Jupiter, qui ordonna à Mercure d'inviter tous les dieux, les humains et les animaux pour leur mariage. Tous y vont, sauf la nymphe Chélonée pour se moquer de leur mariage, alors elle fut changée en tortue.

Junon dans la religion romaine[modifier]

Junon est une des divinités les plus importantes et les plus anciennes de la religion romaine. À l'origine elle est liée au cycle lunaire. Par analogie elle était liée au cycle menstruelPrécision des femmes. Elle finit par absorber des divinités secondaires consacrées au mariage (Junon Pronuba), à l'accouchement (Junon Sospita) et à la naissance (Junon Lucina). La fête annuelle des Matronalia (mère de famille), était célébrée le Ier mars, dans un temple très ancien dédié à Junon et situé sur le mont Esquilin de Rome.

Elle est aussi liée à l'État romain depuis 390 av. J.-C. et l'épisode des oies du Capitole où les oies de son temple donnèrent l'alarme d'une attaque gauloise nocturne. Elle s'appelle alors Junon Moneta (celle qui avertit). C'est dans son temple que l'on fabriquait, à partir de 275 av. J.-C. les pièces de monnaie (mot qui vient de Moneta).

Junon fait partie de la triade capitoline avec Jupiter et Minerve.

Elle est souvent représentée avec un paon, son animal favori.

Famille[modifier]

Quand Junon fut identifiée avec Héra, elle bénéficia de la riche mythologie grecque de celle-ci. Seuls les noms ont été latinisés.

Ses enfants, qu'elle eut avec Jupiter, son époux, furent Hébé, Vulcain, Typhon, Ilithyie et Argé et Mars qu'elle eut seule, car elle était jalouse de Jupiter qui en avait fait de même avec Minerve.

La naissance d'Hercule, le fils de Jupiter[modifier]

Zeus, le roi des dieux et des hommes, voulait un héros pour se battre contre le malheur. Il chercha une femme digne de donner au monde ce héros. Jupiter trouva Alcmène, la femme d'Amphitryon ; mais elle aimait son mari plus que tout. Jupiter se transforme alors en Amphitryon et Alcmène ne voit pas la tricherie.

Junon était très jalouse, et pour se venger de l'infidélité de son mari, elle retarda la naissance d'Hercule ce qui lui était facile car elle est la Déesse de l'accouchement. Elle fait donc naître Eurysthée le fils du roi Sthénélos d'Argos avant Hercule, pour qu'il reçoive le royaume de l'Argolide à la place d'Hercule. Ensuite Alcmène peut accoucher et donner naissance à Hercule (le fils de Jupiter) et à Iphiclès (le fils d'Amphitryon).

Hercule et Junon[modifier]

Plus Hercule grandissait, plus il était fort. Chaque année, la ville de Thébès devait donner un tribut à Erginos, le roi des Minyens. Mais Hercule ne voulait pas cet affrontement de sa ville natale, alors il déclencha une guerre contre Erginos, il gagna cette guerre. Créon le roi de Thébès donna à Hercule sa fille Mégara en mariage pour le remercier ; alors Hercule eut trois fils.

Mais Junon détestait toujours autant Hercule, alors un soir où il participait à un banquet, Junon de colère, frappa Hercule qui devint fou et tua son épouse et ses trois garçons. Quand il retrouva la raison, il consulta l'oracle de Delphes qui l'informa qu'il devait se mettre au service d'Eurysthée, son cousin, le roi de Tirynthe. Pendant douze ans il devra faire les douze travaux qu'il lui ordonnera.

Les fêtes[modifier]

  • Daedala se passait tous les 7 ans où une grande fête tous les 60 ans.
  • Gamelia célébrée au mois de Gamelion (fin janvier-début février), était le meilleur moment pour se marier. En Grèce, on célébrait le mariage de Jupiter et Junon par des grandes fêtes. On habillait la statue de la déesse, d'une tenue de mariée qu'on amenait en procession jusqu'à son temple où était dressé le lit nuptial.
  • Heraea, une grande fête qui se déroulait tous les cinq ans, en l'honneur de Junon. Elle avait des temples qu'elle partageait souvent avec son époux Jupiter, dans tous les pays grecs et surtout à Samos et Argos où se déroulait justement Heraea.

Les légendes[modifier]

Junon était assez égoiste et pas très aimable. Plusieurs légendes montrent cette méchanceté, comme ces six courtes légendes ci-dessous.

Antigone[modifier]

Un jour, Antigone, la fille de Laomédon, s'est vanté d'avoir une plus jolie chevelure que celle de Junon. Alors, elle vit ses cheveux se changer en serpents.

Tirésias[modifier]

Elle rendit aveugle Tirésias pour avoir dit devant Jupiter, que les femmes avaient neuf fois plus de plaisir que les hommes.

Sidè[modifier]

Elle envoya dans les enfers Sidè, la maîtresse d'Orion, qui avait osé comparer leur beauté.

La nymphe Écho[modifier]

Elle condamna la nymphe Écho à répéter seulement le dernier mot d'une phrase, car, ses bavardages continuels l'empêchaient de surveiller discrètement son époux en compagnie de nymphes.

Lamia[modifier]

Lamia était la très belle reine de Phrygie et fut aimée de Jupiter. Junon par vengeance tua ou lui fit dévorer ses propres enfants. Lamia devient de plus en plus folle jusqu'à se transformer en monstre.

La nymphe Chéloné[modifier]

Elle n'était pas venue au mariage de Jupiter et Junon donc elle fut changée en tortue par cette dernière.

Héracles[modifier]

Héra le fit devenir fou et tuer sa femme et ses enfants car il était le fils de Jupiter (qui était son mari).

Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.