Minerve (mythologie)

« Minerve (mythologie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Minerve.
Minerve, par Elihu Vedder (1896)

Minerve est une déesse de la mythologie romaine. Elle était la déesse de l'intelligence, des arts et de l'industrie. Elle partageait avec Jupiter et Junon le temple du Capitole de Rome. Son nom vient de Minerva, une déesse de la mythologie étrusque.

Au temps des Guerres puniques, elle a été assimilée à la déesse grecque Athéna, héritant des mythes liés à celle-ci.

Minerve, une grande déesse romaine[modifier]

Minerve était à l'origine une déesse vénérée par les peuples italiotes de l'Italie centrale et chez les Étrusques. Pendant la République, Minerve avait trois temples à Rome : un sur la colline du Cœlius, un sur la colline de l'Aventin et, surtout, elle formait avec Jupiter et Junon la triade capitoline qui se partageait le grand temple sur la colline du Capitole. Sur la colline de l'Esquilin, il y avait un sanctuaire dédié à Minerva Medica (certainement guérisseuse vu le grand nombre d'ex-voto que l'on y a retrouvés).

Sous l'empire, Auguste lui fit bâtir un temple près de la Curia Julia, sur le Forum. Au Ie siècle, l'empereur Domitien qui se disait fils de Minerve lui consacra des jeux.

Les Romains honoraient Minerve par deux fêtes annuelles. Il y avait les grandes quinquatries, célébrées le cinquième jour avant les ides de mars par les artisans et les écoliers, et les petites quinquatries, célébrées à la mi-juin par les joueurs de flûte.

Ses attributs[modifier]

Les attributs de Minerve sont ceux de l'Athéna des Grecs : la chouette, le casque, le bouclier orné de la tête de Méduse, la lance d'or, le Serment, la Victoire ailée, l'olivier et l'Égide.

Athéna tenant l'égidePrécision. Vase grec du -VIe siècle.

Comment est née Minerve ?[modifier]

Les Romains ont en grande partie adopté le contenu de la mythologie d'Athéna. Seuls les noms changent. Jupiter correspond au Zeus des Grecs. Vulcain est l'équivalent d'Héphaïstos.

Jupiter rendit enceinte l'océanide Métis. La Terre-Mère prédit à son fils Jupiter que l'enfant serait une fille et que le prochain enfant de Métis le détrônerait comme il l'avait fait lui-même avec Saturne (le Cronos des grecs). Jupiter décida alors d'avaler Métis.

Plus tard, alors que Jupiter se promenait au bord du lac Triton, il eu soudainement mal à la tête, il cria si fort que Mercure (l'Hermès des Grecs) l'entendit depuis le mont Olympe. Alors, il arriva vite et fit, avec un coin et un maillet, une fente dans le crâne de Jupiter. Minerve en sortit toute armée (avec le casque et des armes de son père).

Sur les tableaux représentant la naissance de Minerve, on la place en dessous du fauteuil de Jupiter.

Les histoires d'amour de Minerve[modifier]

Minerve est une déesse considérée comme viergePrécision. Pourtant beaucoup de Dieux, de Titans et Géants auraient aimé l'avoir comme maîtresse, mais elle repoussa toute les demandes.

Avec qui partage-t-elle la triade capitoline ?[modifier]

Elle est, avec Jupiter et Junon, l'une des trois principales divinités de la religion romaine. C'est ce que l'on appelle la triade capitoline. Le Capitole de Rome et ceux des autres villes de l'Empire romain lui étaient dédiés.

Pour compléter[modifier]

  • L'article Athéna fournit plus de renseignements sur la mythologie de Minerve.
Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.