la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Japon

« Japon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Japon
Flag of Japan.svg Japanese Imperial Seal.svg
Drapeau Blason
Devise
Pas de devise
Carte
Japan (orthographic projection).svg
Géographie
Capitale Tokyo
Plus grande ville Tokyo
Superficie 377 915 km²
Rang Classé 62ème
Eau 1 7 %
Pays frontaliers Aucun
Fuseau horaire +9
Population
Population 127 368 088 habitants
Rang Classé 10ème
Densité 349 habitants/km2
Nom des habitants (gentilé) Japonais, japonaise
Langue(s) parlée(s) Japonais
Politique et fonctionnement
Type de gouvernement Monarchie constitutionnelle
Empereur Akihito
Premier ministre Shinzo Abe
Hymne Kimi ga yo
Domaine Internet .jp
Indicatif téléphonique +81
voir modèle • modifier
Un jardin japonais à Kyoto

Le Japon est un pays asiatique au large de la Chine et de la Corée dont la capitale est Tokyo. L'archipel japonais couvre 370 000 km². Le Japon est aussi appelé « pays du soleil levant », parce qu'il se trouve sur un archipelPrécision à l'est du continent asiatique. Pays montagneux, le Japon renferme de très nombreux volcans et est régulièrement secoué par des séismes. Ses habitants sont les Japonais, qui sont environ 127 millions. La natalité étant très faible et l'immigration quasi inexistante, la population japonaise commence à diminuer. Très grand pays industriel, le Japon est l'un des États les plus riches et les plus développés du monde.

Géographie[modifier]

Le Japon vu d'un satellite artificiel

Le Japon est un archipel montagneux. Plus de 8 600 îles sont disposées sur près de 3 000 kilomètres du Nord au Sud. Mais les quatre plus grandes îles (Hokkaïdo, Honshu, Shikoku et Kyushu) couvrent 97% de la superficie totale du pays. La mer joue un rôle extrêmement important dans la vie et l'économie japonaises. Avec les eaux maritimes qui dépendent du Japon, celui-ci dispose d'un territoire de près de 4,54 millions de kilomètres carrés.

La montagne est partout présente au Japon. Elle couvre presque 70 % de la superficie du pays. Elles dépassent rarement 2 500 mètres d'altitude et sont le plus souvent découpées par des vallées au profil transversal en V. Le Japon contient plus de 200 volcans, dont une soixantaine sont actifs ; ces volcans donnent les sommets les plus élevés (le mont Fuji culmine à 3 776 mètres). Les plaines sont de petite taille et dispersées soit dans les montagnes, soit sur le littoralPrécision. Le Japon souffre d'un manque d'espace pour y développer des activités modernes. Les Japonais gagnent du terrain sur la mer en construisant des polders.

Le Japon, formé d'îles, dispose d'un vaste domaine côtier (plus de 28 000 km de côtes maritimes). La côte regardant au Nord (sur la mer du Japon) est plutôt rectiligne. En revanche, la côte donnant sur l'océan Pacifique dispose de nombreuses baies terminant des plaines marécageuses, elle est plus favorable à l'établissement de ports.

Le Japon est un pays humide. Il est situé dans la partie sud de la zone tempérée, mais sa position à l'Est de l'Asie, son extension en latitudePrécision, son insularitéPrécision, son relief montagneux et les courants marins font apparaitre différents climats. L'hiver est froid et humide dans le nord (île de Hokkaïdo) avec de la neige abondante et persistante, mais l'été est tiède. L'île principale de Honshu connait un climat subtropical avec des hivers doux, neigeux à l'Ouest mais sans neige à l'Est ; les été sont chauds et humides. L'île d'Okinawa, dans l'extrême Sud, a un climat tropical, chaud toute l'année avec une alternance de saisons sèche et humide. En automne, la côte Est du Japon est balayée violemment par de nombreux typhons.

L'humidité favorise les arbres et plus de 60 % du pays est recouvert par la forêt, qui est très protégée par les Japonais. Les Japonais utilisent beaucoup le bois dans la construction de leurs maisons traditionnelles.

La population du Japon[modifier]

La population du Japon est d'environ 127 millions d'habitants. Elle occupe le dixième rang mondial. La population avait fortement augmenté dans la première moitié du XXe siècle passant de 44 à 72 millions d'habitants entre 1900 et 1940. Cette augmentation poussait les Japonais à l'émigration vers l'Amérique du sud, mais aussi à la conquête territoriale en vue de colonisation (comme en Mandchourie). Le babyboom d'après la défaite de 1945 a permis une forte augmentation de cette population, de près de 75 %. L'espace étant très limité et l'émigration peu encouragée, le gouvernement a tenté de limiter les naissances (encouragement à l'avortement). Aujourd'hui, du fait d'une très faible natalité (environ 9 naissances pour mille habitants) et d'une très faible immigration (surtout le retour d'une partie des immigrés japonais du siècle précédent et des Chinois), le Japon est un pays qui va connaitre, dans les décennies qui arrivent, une forte baisse de population (on prévoit 90 millions d'habitants en 2050). Les jeunes de moins de 15 ans représentent seulement 13 % des habitants. La part des personnes âgées est très importante (près du quart des habitants) et l'espérance de vie est la plus élevée du monde (86 ans pour les femmes, 76 ans pour les hommes). Cela pose déjà (et va poser à l'avenir) de graves problèmes économiques vu l'insuffisance de la main d'œuvre pour les activités économiques. Les retraités sont fortement encouragés à reprendre une activité. La prise en charge des personnes âgées, c'est-à-dire les retraites et les soins médicaux qu'elles demandent, est aussi préoccupante.

Deux tiers de la population japonaise vit dans les villes. L'agglomération de Tokyo forme avec les villes de Nagoya et d'Osaka une mégapole, qui s'étend sur près de 1 000 kilomètres et attire 70 % de la population du pays. Avec près de 1 600 habitants par kilomètre carré dans les régions habitables (environ 20 % du territoire), les densités de population sont très importantes. Cet entassement pose de grands problèmes d'espace et exige un empilement des moyens de communication et des logements. Le manque d'espace contraint le Japon à étendre son territoire, dans les régions côtières, grâce à la construction de polders.

Histoire[modifier]

Oda Nobunaga, premier unificateur du Japon au XVIe siècle

La préhistoire japonaise[modifier]

La préhistoire japonaise commence avant le IXe millénaire. Dès 7 500 av. J.-C., le Japon connait une civilisation de chasseurs-cueilleurs et pêcheurs pratiquant la poterie (culture Jomon). Au IIIe siècle av. J.-C., le Japon est envahi par des peuples venus de Corée et de Chine du Sud, qui apportent la culture du riz. Au IIIe siècle, de nouveaux envahisseurs venus de Corée, les cavaliers-archers, dominent le Japon. Ils apportent l'écriture chinoise et le bouddhisme (538).

Le Japon divisé entre des clans adversaires[modifier]

Du milieu du VIe siècle à la fin du VIIIe siècle, pendant les périodes Asuka et Nara, le Japon « digère » les apports coréens et chinois. Du début du IXe siècle au milieu du XVIe siècle, une classe militaire (les daimyos et les samouraïs) apparait et s'impose. À côté de l'empereur, réduit à un rôle honorifique et religieux, les grands clans (familles possédant des terres et des vassaux en grands nombre) se partagent le pays et se disputent son gouvernement (avec le titre de shogun). Ce sont les Fujirawa (jusqu'en 1185), puis les Hojo qui font face avec succès à des tentatives d'invasion chinoises (1274 et 1281). À partir de la fin du XIVe siècle, pendant le gouvernement des Ashikaga, les seigneurs locaux s'emparent de la réalité du pouvoir et se font des guerres continuelles.

L'unification et l'isolement du Japon[modifier]

À partir du milieu du XVIe siècle, trois dictateurs successifs parviennent à éliminer les autres grands seigneurs et à unifier le Japon. Ce sont Oda Nobunaga, Hideyoshi Toyotomi et Tokugawa Ieyasu. À cette époque, les Européens abordent au Japon et tentent d'y implanter le catholicisme. Les shoguns Tokugawa, qui dirigent le Japon de 1600 à 1867, vont fermer le pays aux influences européennes et stabiliser la société japonaise par un système féodalPrécision et vassaliquePrécision. Cependant, dès le début du XIXe siècle, la pression des Occidentaux se fait plus forte. En 1853, les États-Unis obtiennent par la force l'ouverture de certains ports japonais. Cette capitulation devant les étrangers provoque la révolte contre le shogun qui est renversé en 1867. L'empereur Mutsu-Hito prend alors le pouvoir. C'est le début de l'ère Meiji qui va moderniser le Japon.

Langue et culture[modifier]

La langue est le japonais. Les mangas, le judo, le sumo, l'Ikebana sont des éléments importants de la culture japonaise.

Quelques chiffres[modifier]

Données de 20051

Japon Inde Chine France
Densité (hab. /km²) 339 335 137 112
Espérance de vie (années) 82 63 71 79
Population urbaine (%) 66 29 40 76
IDH 0,943 0,602 0,755 0,942
PIB/hab. ($) 30 615 3 344 7 204 27 600


Références[modifier]

  1. D’après les données de Bertrand Badie, Béatrice Didiot (dir.), L'État du monde 2007, Paris, La Découverte, 2006, p. 390 ; les chiffres pour la France viennent de Wikipédia.
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.

35°41′N 139°46′E / 35.683, 139.767