Zeugma (cité antique)

« Zeugma (cité antique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Zeugma.
Mosaïque romaine, dite « La Gitane ».

Zeugma est une cité antique située sur l'Euphrate, aujourd'hui en Turquie, près de la frontière syrienne, dans l'ancienne Commagène.

Le nom de la cité, Ζεῦγμα / Zeugma signifie en grec « le lien ». Elle est en effet issue de la réunion de deux villes situées l'une en face de l'autre sur les rives de l'Euphrate : Apamée sur la rive droite et Séleucie de l'Euphrate sur la rive gauche.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Séleucos Ier, fondateur de Zeugma.

Fondation[modifier | modifier le wikicode]

C'est vers les années 300 av. J.-C. que la ville est apparue. Elle est fondée par Séleucos Ier, un diadoque macédonien anciennement sous les ordres d'Alexandre le grand, réputé pour être un « Roi fondateur » et « vainqueur », car il n'a pas fondé que Zeugma, mais aussi d'autres cités antiques comme la célèbre Séleucie du Tigre. Cet homme crée aussi la dynastie des Séleucides, qui porte son nom.

Le terme « Zeugma » veut dire « lien », car la ville existait déjà lors de sa fondation. Séleucos n'a fait que relier deux cités peu prospères séparées par l'Euphrate grâce à un pont, et a ainsi fondé une seule et même ville.

Une cité prospère, conquise, puis délabrée[modifier | modifier le wikicode]

C'est en 64 av. J.-C. que la ville fut conquise par les Romains. La ville ne voit pourtant pas de grands changements et reste une ville prospère, car elle est située sur les rives de l'Euphrate, sur la route de la soie. C'est sous l'occupation romaine que la cité obtient son nom de « Zeugma ».

Après avoir trouvé sa place dans le monde antique durant six siècles, Zeugma est violemment attaquée par les Sassanides menés par Shapur Ier, puis est ravagée par un tremblement de terre qui contribuera aussi à la chute de la ville.

Fouilles et disparition du site[modifier | modifier le wikicode]

Des fouilles d'urgence ont été entreprises par des archéologues turcs et français au cours des années 1990, juste avant la construction d'un grand barrage sur l'Euphrate, dont le lac de retenue a englouti la quasi totalité de la ville antique.

Les fouilles ont mis au jour des temples, un théâtre, une nécropole et de grandes demeures patriciennes romaines qui ont livré une quantité de mosaïques et peintures murales d'une qualité exceptionnelle.

Portail de l'Antiquité —  Tous les articles sur l'Antiquité.
Portail de la Turquie — Tous les articles sur la Turquie.

37° 03′ 30″ N 37° 51′ 57″ E / 37.058333, 37.865833