Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Ravenne

« Ravenne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Basilique Saint-Vital, VIe siècle.

Ravenne est une ville du nord de l'Italie, sur la mer Adriatique, au sud de Venise. Elle compte environ 150 000 habitants.

Les mosaïques byzantines qui ornent ses édifices religieux, élevés aux Ve et VIe siècles, sont exceptionnelles. Elles sont beaucoup mieux conservées que celles de la métropole, Constantinople, qui a grandement souffert de multiples séismes et saccages au cours de son histoire.

Sous les empereurs romains (Ve siècle)[modifier | modifier le wikicode]

En 404, durant le règne d'Honorius, Ravenne est élevée au rang de capitale de l'Empire romain d'Occident, et continue d'être le lieu de résidence des derniers empereurs d'Occident jusqu'à la chute de l'Empire romain d'Occident, en 476, avant de devenir la capitale du royaume d'Italie d'Odoacre.

Mausolée (ou oratoire) de Galla Placidia[modifier | modifier le wikicode]

Ce petit bâtiment paléo-chrétien a probablement été construit vers 430 par l'impératrice Galla Placidia, fille de Théodose Ier et demi-sœur des empereurs Arcadius et Honorius.

La chapelle est éclairée par de petites ouvertures qui diffusent une lumière particulière à travers de fines plaques d'albâtre. Les mosaïques présentes sur toutes les voûtes figurent des symboles chrétiens et apocalyptiques, sur un fond uni, d'un bleu profond.

Baptistère des Orthodoxes ou de Néon[modifier | modifier le wikicode]

Le baptistère fut construit par l'évêque Ursus, à la fin du IVe siècle, et terminé par l'évêque Néon, au Ve siècle : c'est de cette époque que date la décoration de mosaïques.

Du temps des rois ostrogoths (1re moitié du VIe siècle)[modifier | modifier le wikicode]

En 493, Théodoric Ier le Grand fonde à Ravenne un royaume ostrogoth qui comprend l'Italie, la Rhétie, la Dalmatie et la Sicile. Dans ce contexte, Romains et Ostrogoths conservent leurs lois et leurs religions. Théodoric réside à Ravenne jusqu'à sa mort, en 526, laissant derrière lui le souvenir de trente ans de paix. D'autres rois ostrogoths lui succèdent jusqu'en 552.

Du point de vue religieux, les Ostrogoths sont des chrétiens un peu à part, adeptes de l'arianisme, c'est-à-dire disciples d'Arius, théologien qui n'acceptait pas la nature divine du Christ. Les Ariens étaient en cela en désaccord avec les concepts romano-byzantins orthodoxes.

Basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf[modifier | modifier le wikicode]

La basilique fut construite entre 493 et 526 par Théodoric le Grand, à proximité de son palais, pour le culte arien, religion de son peuple, les Ostrogoths. Elle était alors dédiée au Sauveur.

Avec l'arrivée des Byzantins, en 540, les édifices précédemment liés aux Goths et à l'arianisme furent reconvertis : notamment, dans cette église, la partie basse des mosaïques, la plus visible, avec les deux vues du port de Classis et du Palatium de Théodoric. Tous les portraits du roi et de sa cour ont été effacés. La basilique fut finalement consacrée à saint Apollinaire, premier évêque de Ravenne.

Le port de Classis[modifier | modifier le wikicode]

Mosaïque du port de Classis

Un grand panneau de la nef de la basilique figure la cité de Classis, ancien port de Ravenne aujourd'hui ensablé. À gauche, trois navires sont amarrés sur un fond d'eau bleue. Ils sont protégés par un haut rempart bardé de tours. On distingue des bâtiments stylisés : un amphithéâtre romain, un portique, un autre bâtiment civil circulaire, couvert d'un toit conique, et une église à narthex. À droite, au-dessus de l'entrée de la ville, on peut lire les mots latins : CIVI(tas) CLASSIS (cité de Classis).

Baptistère des Ariens[modifier | modifier le wikicode]

Le baptistère des Ariens a été construit par Théodoric, vers 500. En 565, après la condamnation de l’arianisme, il est converti en oratoire.

Tombeau de Théodoric[modifier | modifier le wikicode]

Ce mausolée présente la particularité d'être couvert d'une coupole monolithe de 10 m de diamètre, pesant 300 tonnes. Il a été élevé en 520 par le roi lui-même, mort en 526.

Sous la domination byzantine (2e moitié du VIe siècle)[modifier | modifier le wikicode]

L'empereur byzantin Justinien Ier envahit l'Italie à partir de 535, et son général Bélisaire prend Ravenne en 540. Après un dernier sursaut des Ostrogoths, Justinien envoie son autre général, Narsès, qui reprend Ravenne en 552. Les Byzantins sont maintenant fermement installés pour plusieurs siècles : la religion arienne (ou arianisme), considérée comme hérétique, est bannie. Les représentations de Théodoric et de ses courtisans sont effacées des bâtiments religieux qui sont tous reconvertis au christianisme byzantin orthodoxe.

Basilique Saint-Vital[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Basilique Saint-Vital de Ravenne

La basilique a été construite entre 525 et 548, sur un plan octogonal.

La chapelle qui forme son abside est ornée des plus illustres mosaïques byzantines, montrant l'empereur Justinien et son épouse Théodora apportant des offrandes à la basilique.

Basilique Saint-Apollinaire in Classe[modifier | modifier le wikicode]

C'est durant cette même période, vers 540, qu'est construite la dernière des basiliques byzantines de Ravenne, en dehors de la ville, au port de Classis, lieu du martyre de l'évêque Apollinaire (1er évêque de Ravenne, Ier siècle). Cette basilique conserve sur son arc triomphal et son abside une mosaïque resplendissante, d'un style très pur et d'une fraîcheur de couleurs inégalée, dans les bleu, vert et or, à la gloire du Christ et de saint Apollinaire.

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de l'Italie —  Tous les articles sur l'Italie.

44° 25′ 00″ N 12° 12′ 00″ E / 44.41667, 12.20000