Philippe Noiret

« Philippe Noiret » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Noiret en 2003

Philippe Noiret (né en 1930 à Lille - mort en 2006 à Paris) était un comédien français, membre de la Légion d'honneur. Un cancer l'a emporté à l'âge de 76 ans.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir raté son baccalauréat, Philippe Noiret prend des cours d'art dramatique à Paris. En 1953, il est engagé au Théâtre national populaire (TNP) dirigé par le comédien et metteur en scène Jean Vilar. Le TNP propose des spectacles de qualité destinés à un public venant de toutes les classes sociales, et Jean Vilar s'entoure d'acteurs de talent, comme notamment Gérard Philipe. Au TNP, Philippe Noiret interprète les auteurs classiques, Molière, William Shakespeare, Victor Hugo, Pierre Corneille, Beaumarchais, Alfred de Musset, etc.

Philippe Noiret quitte le TNP en 1960. Il joue dans les cabarets en duo avec un autre comédien, Jean-Pierre-Darras, et interprète quelques seconds rôles au cinéma. On le remarque en 1967 dans le film Alexandre le Bienheureux : aux côtés de Pierre Richard, il y joue le personnage d'Alexandre, un paysan obligé de travailler sans relâche par son épouse autoritaire. Lorsque se femme meurt subitement, Alexandre décide de passer le reste de sa vie à ne rien faire. Les films et les succès se succèdent ensuite, Philippe Noiret est alors un des acteurs les plus importants du cinéma français des années 1970-1990 et il tourne aussi plusieurs films en Italie. Son travail est récompensé par deux César. À la fin des années 1990, il revient au théâtre tout en continuant à jouer dans des films ; il apparait pour la dernière fois sur les écrans dans Trois amis (2006).

Vie personnelle[modifier | modifier le wikicode]

Philippe Noiret a épousé en 1962 la comédienne Monique Chaumette, rencontrée lorsqu'ils jouaient tous deux au TNP ; ce mariage a duré jusqu'à sa mort. Ils ont eu une fille, Frédérique.

Filmographie (sélection)[modifier | modifier le wikicode]

Philippe Noiret en 2000.

Philippe Noiret tourna dans de nombreux films parmi lesquels :

  • 1960 : Le Capitaine Fracasse de Pierre Gaspard-Huit : Hérode, chef de la troupe de théâtre
  • 1960 : Tout l'or du monde de René Clair
  • 1963 : Cyrano et D'Artagnan d'Abel Gance : Louis XIII
  • 1967 : Alexandre le Bienheureux d'Yves Robert : Alexandre
  • 1969 : L'Etau (Topaz) d'Alfred Hitchcock : Henri Jarré
  • 1973 : L'Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier : Michel Descombes, l'horloger
  • 1974 : Que la fête commence de Bertrand Tavernier : Philippe d'Orléans, le Régent
  • 1975 : Le Vieux fusil de Robert Enrico : Julien Dandieu
  • 1977 : Tendre poulet de Philippe de Broca : Antoine Lemercier
  • 1984 : Les Ripoux de Claude Zidi : René Boirond, inspecteur de police
  • 1988 : Chouans ! de Philippe de Broca : comte Savinien de Kerfadec
  • 1988 : Cinema paradiso de Giuseppe Tornatore : Alfredo
  • 1989 : Ripoux contre ripoux de Claude Zidi : René Boirond, inspecteur de police
  • 1989 : La Vie et rien d'autre de Bertrand Tavernier : le commandant Dellaplane
  • 1989 : Le Retour des Mousquetaires de Richard Lester : le cardinal Mazarin
  • 1992 : Tango de Patrice Leconte : François de Nemours
  • 1994 : La Fille de D'Artagnan de Bertrand Tavernier : D'Artagnan
  • 1996 : Fantôme avec chauffeur de Gérard Oury : Philippe Bruneau-Tessier
  • 1997 : Le Bossu de Philippe de Broca : Philippe d'Orléans
  • 2002 : Père et fils de Michel Boujenah : Léo
  • 2003 : Ripoux 3 de Claude Zidi : René Boirond

Distinctions et Récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Il a reçu deux fois le César du meilleur acteur : en 1976 pour Le Vieux fusil, et en 1990 pour La Vie et rien d'autre.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes