Niort

« Niort » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Niort est une ville de l'Ouest de la France, préfecture du département des Deux-Sèvres, région Nouvelle-Aquitaine.

Ses 59 246 habitants (2006) sont les Niortais.

Niort est une ville d'activités tertiaires, en particulier dans le secteur de l'assurance (Maif, Macif ... y ont installé leurs sièges sociaux)

Histoire de Niort[modifier | modifier le wikicode]

Niort est né au VIe siècle d'un gué sur la Sèvre niortaise (Novum ritum ou le nouveau gué). Les habitants se sont logés sur deux collines se faisant face.

À la jonction de la Plaine, du Bocage et du Marais poitevin Niort est un important carrefour commercial et de voies de communications. Le village se développe et devient vite un bourg puis une petite ville.

Le comté de Poitou étant rattaché au duché d'Aquitaine Niort fait partie des possessions de la duchesse Aliénor d'Aquitaine, d'abord reine de France (1137-1152), puis reine d'Angleterre après sa répudiation (elle épouse en 1154 le futur roi Henri II Plantagenet). En 1199, Niort reçoit les privilèges d'une commune franche.

Pendant la guerre de Cent Ans Niort est convoitée par les Français ; Du Guesclin s'en empare en 1369.

Pendant les guerres de religion, Niort située en territoire protestant est attaquée et pillée. En 1685, la Révocation de l'Édit de Nantes contraint une partie des habitants, de confession calviniste à quitter la ville et s'enfuir clandestinement de France. Cet exode porte un coup profond à l'activité économique.

En 1790, Niort devient le chef-lieu du département des Deux-Sèvres.

Donjon[modifier | modifier le wikicode]

Le donjon de Niort est un édifice roman très bien conservé, au bord de la Sèvre niortaise. Ce sont en réalité deux donjons jumeaux, construits par Henri II Plantagenêt à la fin du XIIe siècle, afin de renforcer la défense militaire des biens de sa femme, Aliénor d'Aquitaine. En effet Niort commande la vallée de la Sèvre niortaise. À l'embouchure du fleuve, les navires venant de Flandre, d'Angleterre et d'Espagne peuvent trouver refuge.

Il construisit une forteresse inexpugnable formée des deux donjons, au milieu d'un vaste rempart qui englobait des habitations, des jardins, une place d'armes et une vaste église, détruite au cours des guerres de religion.

Les deux donjons, carrés, mesurent environ 25 m de haut, avec des tours cylindriques pleines à chaque angle et des contreforts très solides. Le reste de la forteresse, tout autour, a disparu.

En 1226, le roi Louis VIII le Lion s'empare du donjon et de la ville.

Le blason de Niort[modifier | modifier le wikicode]

Le blason de Niort : Une tour argentée à deux étages reposant sur une rivière argentée, sur fond d'un semis de fleurs de lys
Le blason de la ville de Niort

Le donjon sert d'emblème à la ville, il figure sur son blason. Il apparait pour la première fois en 1393, dans une sculpture du beffroi de l'hôtel de ville.

Il se décrit de la manière suivante « D'azur semé de fleur de lis d'or, à la tour d'argent sommée d'une autre tour du même, brochant sur le tout, crénelée, maçonnée et ajourée de sable, posée sur une rivière aussi d'argent, mouvante de la pointe »

La rivière d'argent symbolise la Sèvre niortaise. La tour d'argent est le rappel du donjon de Niort. le semis de fleurs de lis d'or peut rappeler les armoiries de Jean, duc de Berry et comte de Poitiers, frère de Louis IX de France

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.

46° 19′ 33″ N 0° 27′ 38″ W / 46.3258333333, -0.460555556