Nikola Tesla

« Nikola Tesla » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Nikola Tesla
Tesla réalisant une expérience à Colorado Springs

Nikola Tesla, né en 1856 à Smiljan (Empire d'Autriche, aujourd'hui en Croatie) et mort en 1943 à New-York, est un inventeur et ingénieur austro-hongrois d'origine serbe, naturalisé américain.

Il est connu pour ses travaux sur l'électricité et comme l'un des plus grands scientifiques dans l'histoire de la technologie. Il a déposé 300 brevets et 125 inventions (dont plusieurs sont attribuées faussement à Thomas Edison).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Enfance et études[modifier | modifier le wikicode]

Milutin Tesla (père de Nikola Tesla)
Nikola Tesla âge de 23 ans (vers 1879)

Nikola Tesla est né le 10 juillet 1856 à Smilijan dans les Confins militaires (wp) de l'Empire d'Autriche. Il est issu d'une famille serbe orthodoxe. Son père, Milutin Tesla, était un pope orthodoxe serbe de Smilijan. Dès sa jeunesse, Nikola montre de grandes aptitudes intellectuelles, comme une mémoire eidétique hors du commun, un génie inventif, ainsi qu'un don de virtualisation. En 1875, à l’âge de 19 ans, il fréquente l’école polytechnique de Graz, en Autriche. À cet institut, il étudie les mathématiques, la physique et la mécanique, grâce à une bourse offerte par les Confins militaires. Après une première année, les Confins militaires lui retirent toute aide financière. En décembre 1878, Tesla quitte Graz, il ne contacte plus sa famille et part s'installer à Marburg (Maribor). Son père lui conseille d’aller à l’Université Charles de Prague. Après la mort de son père, Nikola n’effectue aucun semestre d’études universitaires. En 1881, le jeune homme travaille à Budapest, où il devient électricien et invente un répéteur (amplificateur de téléphone) qui pourrait être le premier haut-parleur. Ce scientifique s’intéresse aussi à la mythologie hindoue.

Ingénieur chez Edison[modifier | modifier le wikicode]

Moteur à induction à courant alternatif (C.A.)

En 1882, l’inventeur est recruté par la société Continental Edison pour améliorer leurs équipements. C’est Charles Batchelor qui le confie à Edison, parce qu'il le trouve brillant comme Edison. L’Allemagne et la France ont refusé le moteur à induction à courant alternatif, invention récente de Tesla. Thomas Edison n’apprécie pas son invention, alors que son entreprise vient d'investir dans le courant continu. Par contre, le courant continu présente des difficultés que seul le courant alternatif peut résoudre. Edison a recruté Tesla pour régler ses problèmes avec son courant continu et promet à Tesla une somme de 50 000 $ pour les résoudre. Quand Tesla, son travail accompli, demande à Edison de recevoir son prix, Edison lui répond : « Vous ne comprenez pas notre sens de l’humour américain, M. Tesla ? » Tesla, humilié, démissionne en 1885.

Ingénieur chez Westinghouse[modifier | modifier le wikicode]

En 1886, Tesla fonde la Tesla Electric Light and Manufacturing, mais à la suite de désaccords avec ses financiers qui veulent que Tesla invente une lampe sans courant alternatif, il abandonne. Pour survivre, l’inventeur devient terrassier dans les rues de New York. Un autre groupe de financiers (l'avocat Charles F. Peck et le directeur de la Western Union Alfred S. Brown) lui offre sa propre société, Nikola Tesla Company. En juillet 1888, l’ingénieur reçoit 60 000 $ pour ses moteurs et transformateurs et une redevance de 2,50 $ par cheval-vapeur produit. Durant cette même année, les financiers de Tesla négocient avec George Westinghouse pour utiliser leur équipement Tesla.

La guerre des courants[modifier | modifier le wikicode]

Une énorme bataille (surnommée « La guerre des courants ») commença entre Westinghouse-Tesla et Edison. Edison faisait des expérimentations publiques qui consistaient à électrocuter des animaux à mort pour prouver que le courant alternatif était dangereux : ces démonstrations l’amenèrent à l'invention de la chaise électrique qui fut utilisée la première fois pour exécuter le prisonnier William Kemmler. Malgré tout, Westinghouse-Tesla l'emporta dans cette « guerre », car seul le courant alternatif peut changer de voltage et traverser de très longues distances qui permettront d'équiper l'ensemble des États-Unis.

Dernières années[modifier | modifier le wikicode]

En 1901, l’électricien fait construire la tour de Wardencliff (wp) qui permet de rattraper son retard sur Guglielmo Marconi qui vient de réussir la première transmission radio transatlantique. Malgré tout, c'est à Marconi qu'est attribué le Prix Nobel en 1917. Le pauvre Tesla vit dans une chambre d’hôtel. Il refuse toute charité mais reçoit cependant un salaire mensuel de 125 $ de la Westinghouse Electric & Manufacturing Company pour poursuivre ses recherches. En 1928, il dispose son dernier brevet, un biplan à décollage et atterrissage verticaux.

À l'automne 1937, un taxi fonce sur lui entre la cathédrale et Central Park. Il refuse toute aide médicale. Une partie de sa famille disparaît lors du génocide des Serbes de Croatie, par le gouvernement croate oustachi. Nikola Tesla meurt le 7 janvier 1943 d’une thrombose coronaire (une maladie du cœur). Deux mille personnes assistent à ses funérailles qui sont célébrées en la cathédrale Saint-Jean le Divin de New York.

Postérité[modifier | modifier le wikicode]

En 2003 a été créée Tesla Motors par un groupe d'ingénieurs de la Silicon Valley qui voulaient prouver que les véhicules électriques pouvaient être plus performants que ceux à essence. Ces ingénieurs ont conçu un groupe motopropulseur pour voiture de sport basé sur un moteur à induction à courant alternatif, breveté en 1888 par Nikola Tesla. C'est bien sûr le nom de l'inventeur qui a inspiré le nom de la société.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Nikola Tesla de Wikipédia.
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.