Michel Berger

« Michel Berger » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Hamburger.
Michel Berger
Michel Berger
Michel Berger
Nom Michel-Jean Hamburger
Naissance 28 novembre 1947 à Neuilly-sur-Seine
Mort 2 août 1992 à 44 ans à Ramatuelle
Nationalité France France
Profession auteur-compositeur-interprète
Famille Jean Hamburger, Annette Haas-Hamburger
voir modèle • modifier

Michel Berger était un auteur-compositeur-interprète français. Il est né en 1947 et mort en 1992. Il était le mari de France Gall.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

  • Le professeur Jean Hamburger, son père : né en juillet 1909 et mort en 1992. Il étudia au lycée Carnot, et plus tard, pendant la guerre, apprit à soigner les plaies. C'est à la suite de ça qu'il fit des études de médecines et devient médecin. Plus tard, il invente la greffe du rein, et est reconnu comme immortel par l'académie française.
  • Annette Haas-Hamburger, sa mère : pianiste de profession, créatrice et directrice de deux conservatoires.
  • Bernard Hamburger, son frère : architecte
  • Françoise Hamburger, sa soeur : nez (marchande de parfum)

Enfance[modifier | modifier le wikicode]

Michel Berger est né sous le nom de Michel Jean Hamburger. Il a passé son enfance dans un appartement près du parc Monceau avec son père, sa mère, sa soeur, et son frère. Il est le dernier des trois enfants. Là, il vit une enfance heureuse avec sa famille bien qu'il garde ses limites avec son père ; celui-ci est très absorbé par sa profession et consacre peu de temps à ses enfants.

Un soir de janvier 1963, le professeur est chez lui et ne sent pas très bien. Il appelle un de ses collègues en lui disant qu'il a la grippe. Jean Hamburger souffre en vérité d'une grave infection pulmonaire. Il est transféré à l'hôpital Necker pour être opéré, mais il refuse d'être anesthésié. L'opération qui s'ensuivra lui fera subir des douleurs peu supportables. Après l'opération, il a changé de comportement et ne veut plus reconnaître sa famille, il quitte la maison et épousera sa secrétaire médicale par la suite. C'est donc dans cet environnement qu'est éduqué Michel.

Débuts musicaux[modifier | modifier le wikicode]

Il n'y a pas eu de débuts musicaux pour Michel. Sa mère, lui faisait entretenir un répertoire bien défini, pendant une durée stricte chaque soir. Mais en grandissant, la musique, étant d'abord vécue comme une contrainte, devient un plaisir et même un élément essentiel de sa journée. Vers 1960, il commence à jouer en groupe avec ses amis du jazz pour son plaisir. Il est au piano et chante, et ses amis constituent l'ensemble du reste de l'orchestre. Progressivement, vers 12-15 ans, il commence à composer. Un jour, Michel rencontre une affiche propagée par une grande maison de disques qui attire son attention :

« Toi aussi, tu peux devenir célèbre.
Tu aimes chanter, n'hésite plus, tente ta chance,
C'EST PEUT-ÊTRE TOI QUI SERAS L'IDOLE DE DEMAIN !
Viens auditionner au Studio
VIENS ! CINEMONDE et PATHE MARCONI
t'attendent tous les Jeudis de 14h30 à 18h30
62, rue de Sèvres à Boulogne »

Un jeudi, un jour où il n'y a pas de classe, Michel et ses amis vont se confronter au jugement des professionnels. Là, pour séduire le jury ils interprètent la "camomille" où Michel Berger est le chanteur. Ils remportent un succès immédiat où Michel Berger se voit proposer un contrat d'interprète. Sa mère, accepte à condition qu'il continue ses études de philosophie.

Le contrat est signé, mais il faut choisir un nom d'artiste, lequel ? Michel Hamburger choisit Michel Berger car il veut effacer la liaison paternelle, et souhaite incarner les noms de famille de la France en le berger.

Son meilleur soutien, Michel Berger va le trouver en sa mère. Chaque jour, en fin d'après-midi, elle vient lui apporter son goûter à la maison de disques Pathe Marconi. Elle fredonnait en permanence ses airs avec une fierté incroyable.

Le 12 avril 1966, Michel se retrouve sur la photographie "salut les copains" qui rassemble les plus grandes vedettes de la chanson de l'époque. Dessus on peut apercevoir, Françoise Hardy, Johnny Hallyday, France Gall ou même bien Michel Berger...

À 18 ans, Michel Berger se fait promouvoir directeur artistique de la maison de disques. Ce poste consiste à évaluer de nouveaux artistes encore méconnus et si besoin s'en éprouve de les inviter à signer un contrat. C'est à ce poste que Michel Berger va rencontrer une jeune chanteuse, Véronique Sanson.

Véronique Sanson[modifier | modifier le wikicode]

Un jour, Michel Berger convoque dans son bureau un jeune groupe de rock totalement inconnu. Dans celui-ci; il y a Violaine, Véronique Sanson et leur ami, François Bernheim. Il les écoute, puis les apprécie. Il leur fait signer un contrat mais leur histoire musicale ne se résumera qu'a deux disques. Ceux-ci n'ayant eu aucun succès, Violaine et François reprennent leurs études, mais Véronique, elle, reste. À force de se voir, Véronique et Michel finissent par se lier. À cette époque, Michel Berger va changer de maison de disque, car il veut produire Véronique. Pour convaincre son nouveau directeur Bernard de Bosson, il interprète "Amoureuse", celui-ci est immédiatement séduit. Et propose un contrat à Véronique Sanson. L'album que Sanson et Berger sortent est un réel succès ; il se lance directement dans la composition du second. Mais, Véronique quitte Michel avant l'achèvement du deuxième album pour une vedette américaine. Michel sera forcé de publier l'album incomplet. En signe de dernier désespoir, il compose "messages personnels", interprété par Françoise Hardy.

France Gall[modifier | modifier le wikicode]

Après une première rencontre en studio, Michel Berger lui dira : "Mais quel talent gaché, quel talent sous-exploité..." C'est à la suite de cela qu'ils travaillèrent ensembles et se lièrent.

Starmania[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Starmania.

Starmania est un opéra-rock créé par Michel Berger et Luc Plamondon. France Gall joua un rôle important dans celui-ci car elle est la principale chanteuse avec Daniel Balavoine.

Daniel Balavoine[modifier | modifier le wikicode]

Daniel Balavoine est un des meilleurs amis de Michel Berger. Il est l'un des principaux personnages de l'opéra. Sa mort affecta énormément Berger.

Mort de Michel Berger[modifier | modifier le wikicode]

Michel meurt en 1992, à Ramatuelle à la suite d'une partie de tennis.

Chansons majeures[modifier | modifier le wikicode]

  • Seras-tu là ? (1975)
  • La groupie du pianiste (1980)
  • Quelques mots d'amour (1980)
  • Celui qui chante (1980)
  • Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux (1986)
  • Laisser passer les rêves (1992)
  • Ça ne tient pas debout
  • Le paradis blanc
  • Danser sur la glace
  • Les princes des villes

Pour en savoir plus[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.