Loup ibérique

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Loup ibérique
Canis Lupus Signatus.JPG
Nom(s) commun(s) Loup ibérique, loup d'Espagne
Nom scientifique Canis lupus signatus
Classification Famille des canidés
Répartition Nord de la péninsule ibérique (Espagne et Portugal), d'où son nom
Milieu de vie Sous-bois des régions montagneuses
Taille De 1,30 à 1,80 m de longueur (queue longue de 40 cm) et 80 cm de hauteur au garrot
Poids 20 à 40 kg
Longévité 10 ans (jusqu'à 17 ans en captivité)
Reproduction Vivipare, de 3 à 8 petits
Régime alimentaire Carnivore : il mange des chevreuils, cerfs, sangliers, isards, rongeurs et reptiles.
Statut UICN EN IUCN 3 1.svg En danger
Distribution approximative du loup ibérique
Distribution approximative du loup ibérique
voir modèle • modifier

Le loup ibérique (Canis lupus signatus) , aussi appelé loup d'Espagne, est une sous-espèce de loup gris. Il vit principalement dans la partie nord-ouest de la péninsule ibérique, d'où son nom. Il habite les sous-bois des montagnes.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le loup ibérique possède une grande et large tête avec de petites oreilles triangulaires et des yeux virant du jaune à l'ambre. Son pelage est gris, plus foncé à l'arrière, avec plus ou moins de brun légèrement jaune, en fonction de l'individu. Sur ses pattes antérieures, on peut voir une mince bande noire en longueur. Son museau est blanc autour de sa bouche.

Le mâle est en général un peu plus grand et plus lourd que la femelle. Le mâle peut mesurer de 130 à 180 cm de long et peser de 30 à 40 kg environ, tandis que la femelle ne mesure généralement qu'entre 130 et 160 cm et ne pèse que 20 à 35 kg. Leur hauteur au garrot est de 80 cm et leur queue mesure 40 cm.

Dans la nature, ils vivent généralement autour de 10 ans, mais ils peuvent vivre jusqu'à 17 ans en captivité.

Comme tous les loups, ils communiquent au moyen de divers cris et de gestes.

Sur cette image, on voit bien les caractéristiques du loup ibérique.

Mode de vie[modifier | modifier le wikicode]

Meute[modifier | modifier le wikicode]

Les loups ibériques vivent en meutes composées chacune d'environ 5 ou 6 membres. Il y a le mâle qui domine, appelé mâle alpha, avec sa femelle et leurs petits qu'ils ont eu durant cette année. C'est le mâle dominant qui décide des activités de la meute, c'est à dire que c'est lui qui organise quand la meute va chasser ou se déplacer par exemple.

Chasse et régime alimentaire[modifier | modifier le wikicode]

Le loup ibérique est carnivore et chasse en meute, technique qui lui permet de tuer des proies beaucoup plus grosses que lui.

Chevreuils, cerfs, sangliers, voire isards sont ses proies principales, mais il peut aussi chasser des animaux plus petits, comme des rongeurs et divers reptiles.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les loups ibériques ne se nourrissent qu'assez peu d'animaux domestiques. Ceux-ci, comme le prouve une récente étude des excréments du canidé, ne représentent que 11% de son menu1. Tout le reste consiste en animaux sauvages1. Ce qui donne une idée trompeuse de leur régime alimentaire est le nombre d'attaques de troupeaux qu'ils commettent, lesquelles sont en effet sont beaucoup plus fréquentes.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Une louve ibérique avec ses petits.


Un jeune loup ibérique atteint la maturité sexuelle vers deux ans.

La saison des amours du loup ibérique se déroule pendant l'hiver et se termine vers fin février, début mars. Au bout de deux mois de gestation, c'est à dire environ 60 jours, la femelle donne naissance à 3 à 8 petits. Durant les tout premiers mois, la mère reste près des louveteaux pour les allaiter. Après cette période, l'ensemble de la meute contribue à les nourrir. Au bout de 6 ou 7 mois, les petits ont le droit de quitter leur tanière, d'accompagner la meute et de commencer à chasser.

L'homme et le loup ibérique[modifier | modifier le wikicode]

Actuellement[modifier | modifier le wikicode]

Un loup ibérique mâle dominant.

Aujourd'hui, il ne subsiste qu'un peu plus de 2 000 individus (une bonne majorité en Espagne, quelques centaines au Portugal1). Mais dans certaines régions de l'Espagne, des parcs naturels abritent des loups ibériques. Là, ces animaux sont protégés et même utilisés pour attirer les touristes, qui peuvent venir les voir2. Là-bas, on vend aussi chaque année le droit de chasser et de tuer l'un de ces loups, mais ces ventes sont régulées à seulement quelques-unes par an2, c'est à dire que seuls quelques loups sont au maximum abattus chaque année, afin que l'espèce puisse se développer raisonnablement. Et tout cela rapporte pas mal d'argent à l'Espagne et favorise son économie.

En revanche, beaucoup d'éleveurs des régions où vivent encore les loups ibériques continuent de se plaindre des attaques qu'ils commettent sur leurs troupeaux et de la hausse de leur population. Ils estiment le loup bien trop répandu dans leurs régions, alors que les conservateurs, eux, trouvent qu'il y est trop rare2.

Menaces d'extinction[modifier | modifier le wikicode]

On peut citer plusieurs causes à la menace d'extinction de cette sous-espèce.

Tout d'abord, le loup ibérique est chassé par l'homme (pour raisons diverses : les attaques de troupeaux, sa fourrure, etc.).

Un autre facteur de ce risque d'extinction est la destruction et la fragmentation de son habitat.
La destruction de son habitat est causée par la déforestation, car les hommes ont besoin de bois pour faire des meubles ou du parquet, ainsi que d'espace pour leurs cultures ou encore de prairies pour faire paître vaches, moutons, etc.
La fragmentation des territoires est tout aussi problématique. Si, par exemple, on construit une route qui traverse une forêt, cela supprime ou réduit la possibilité pour le loup de circuler librement dans toute l'étendue de son territoire et le prive ainsi d'une partie de son gibier naturel. D'où qu'il s'en prenne alors aux troupeaux et autres animaux domestiques, car il ne trouve rien d'autre à manger... Et c'est une nouvelle source de conflits avec l'homme.

Le loup ibérique est une espèce protégée désormais inscrite sur la liste rouge de l'UICN, compte tenu du nombre d'individus restants.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Galerie photo sur Wikimedia Commons

Images sur le loup ibérique Vikidia possède une catégorie d’images sur le loup ibérique.

Vikiliens pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Selon cette référence
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 D'après ce site

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Autres liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 04 avril 2022.
Canis lupus couché.jpg
Autres espèces et hybrides
Portail des canidés —  Tous les articles sur les canidés
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.