Langue analytique

« Langue analytique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une langue analytique (ou langue isolante) est une langue dans laquelle la plupart des mots sont invariables. Autrement dit, ils s'écrivent et se prononcent toujours de la même manière. Les manières d'écrire ou de prononcer un même mot s'appellent des flexions. Une langue analytique présente donc peu ou pas de flexions.

Quelles langues sont analytiques ?[modifier | modifier le wikicode]

Le chinois est un parfait exemple de langue analytique.


Le français n'est pas une langue analytique, mais plutôt une langue flexionnelle :


The children of my old neighbours saw the white horses who pulled the cart.

L'anglais n'est pas loin d'être d'une langue analytique : il comporte très peu de flexions. Le français à l'oral est lui plus analytique que le français écrit car beaucoup de marque de flexions ne se prononcent plus.

Dans la phrase ci-dessous, le pluriel en anglais est uniquement porté par les noms communs, mais ni par les verbes, ni par les adjectifs, ni par les déterminants.

Singulier Pluriel
Français L'enfant de ma vieille voisine a vu le cheval blanc qui tirait la charrette. Les enfants de mes vieilles voisines ont vu les chevaux blancs qui tiraient les charrettes.
Anglais The child of my old neighbour saw the white horse who pulled the cart. The children of my old neighbours saw the white horses who pulled the carts.
Portail de l'information —  Tout sur les écritures, les codes secrets, les médias...