Confiné chez toi, tu t'ennuies ? Crée un article sur Vikidia, c'est facile ! Commence par quelques lignes et on va t'aider !

La Traversée de Paris

« La Traversée de Paris » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Le titre s'écrit « La Traversée de Paris », mais ce navigateur n'a pas pu l'afficher correctement.

La Traversée de Paris
Louis de Funès un des acteurs principaux (ici dans un autre film).
Louis de Funès un des acteurs principaux (ici dans un autre film).
Pays France France
Italie Italie
Année de sortie 1956
Genre(s) Comédie dramatique
Durée 80 minutes
Réalisateur(s) Claude Autant-Lara
Scénariste(s) Jean Aurenche
Pierre Bost
Acteurs principaux Jean Gabin
Bourvil
Louis de Funès
Société(s) produisant le film Franco-London Film, Continentale Produzione
voir modèle • modifier

La Traversée de Paris est un film franco-italien de comédie dramatique sorti en 1956. Il a été réalisé par Claude Autant-Lara, d'après une nouvelle écrite par Marcel Aymé. Il a pour sujet, le trafic illégal des produits alimentaires pendant l'occupation allemande de 1940 à 1944.

Les rôles principaux sont joués par Jean Gabin, Bourvil et Louis de Funès.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

À Paris, sous l'Occupation. Marcel Martin, un chauffeur de taxi au chômage, transporte des marchandises pour le marché noir. Son complice habituel ayant été arrêté, Martin fait équipe avec un inconnu, Grangil, rencontré par hasard dans un café. Les deux hommes doivent transporter en pleine nuit, à travers Paris, quatre valises remplies de viande. Grangil se montre vite odieux (il exige d'être payé plus que le tarif convenu, insulte des clients dans un bistrot, assomme un policier, etc.), et Martin découvre que Grangil est un artiste peintre connu, qui fait équipe avec lui pour se distraire. Ils arrivent à l'adresse où la viande doit être livrée, mais personne ne les faisant entrer, ils font tant de bruit qu'ils sont arrêtés par une patrouille allemande. Le commandant allemand, qui a reconnu le peintre Grangil, parvient à le sauver alors que Martin est envoyé en Allemagne avec d'autres prisonniers. Des années plus tard, dans une gare, Grangil reconnaît Martin qui est devenu... porteur de bagages.

Analyse du film[modifier | modifier le wikicode]

Le film est une évocation du marché noir pendant l'occupation allemande en France durant la Seconde Guerre Mondiale. Il décrit avec une grande méchanceté, mais une certaine vérité historique, le milieu des trafiquants en tout genre qui s'enrichissent des difficultés du ravitaillement (cas de l'épicier joué par De Funès et du convoyeur de marchandises prohibées joué par Bourvil). Le film montre aussi qu'en dépit que leurs pays soient en guerre l'un contre l'autre, les bourgeois européens appartiennent bien au même monde et savent s'apprécier (cas de l'artiste peintre Grandgil, joué par Gabin et du commandant allemand), idée est déjà présent dans le film La Grande illusion réalisé par Jean Renoir en 1937.

Autour du film[modifier | modifier le wikicode]

L'action se déroule à Paris ; pour des raisons financières, les scènes ont été tournées non pas dans Paris même, mais dans des décors en studio.

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes