Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Jean Gabin

« Jean Gabin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Jean Alexis Moncorgé, dit Jean Gabin, est un acteur français, né le 17 mai 1904 à Paris (9e arr.) et mort le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jean Gabin avec Michèle Morgan dans Quai des brumes en 1938.

Les parents de Jean Gabin sont tous deux chanteurs, et c'est comme chanteur qu'il commence sa carrière ; il apparait sur scène notamment auprès de Mistinguett, une grande vedette de l'époque. Sa carrière au cinéma débute en 1930 et, à partir du milieu des années 1930, il devient un des jeunes acteurs les plus appréciés du public. Il incarne la figure emblématique du petit peuple, du monde ouvrier et des titis parisiens du temps du Front populaire : il joue ainsi successivement un chômeur dans La Belle Équipe (1936), un légionnaire dans Gueule d'amour (1937), un petit truand dans Pépé le Moko (1937), un déserteur dans Quai des brumes de Marcel Carné (1938), un cheminot dans La Bête humaine de Jean Renoir (1938) ou un ouvrier dans Le jour se lève de Marcel Carné (1939).

Pendant l'Occupation, comme d'autres artistes français, il part en 1941 à Hollywood pour ne pas tourner de films en France car les studios de cinéma français sont alors gérés par l'occupant nazi. Il ne joue que dans trois films aux États-Unis et a une liaison amoureuse avec l'actrice Marlene Dietrich. En 1943, il s'engage dans les Forces Françaises Libres du général de Gaulle et participe en Europe aux combats contre les nazis. Après la guerre, il recommence à tourner des films en France mais sans retrouver son succès d'avant la guerre : le public l'a oublié et préfère des acteurs plus jeunes, comme Gérard Philipe par exemple. Ce n'est qu'en 1954, grâce à son rôle dans Touchez pas au grisbi, qu'il redevient une star comme dans les années 1930, et il le reste jusqu'à sa mort. Il joue alors des rôles de truands ou de policiers, mais aussi des paysans, des notables et même un clochard.

Films ayant eu le plus grand nombre d'entrées (par ordre décroissant)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1958 : Les Misérables avec Bourvil : 9,94 millions d'entrées
  • 1955 : Napoléon de Sacha Guitry : 5,41 millions d'entrées
  • 1956 : La Traversée de Paris avec Bourvil : 4,89 millions d'entrées
  • 1969 : Le Clan des Siciliens avec Alain Delon et Lino Ventura : 4,82 millions d'entrées
  • 1954 : Touchez pas au grisbi avec Lino Ventura : 4,71 millions d'entrées
  • 1965 : Le Tonnerre de Dieu : 4,10 millions d'entrées
  • 1959 : Archimède le clochard : 4,07 millions d'entrées
  • 1958 : Les Grandes Familles : 4,04 millions d'entrées

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes