Hélène Carrère d'Encausse

« Hélène Carrère d'Encausse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hélène Carrère d'Encausse

Hélène Carrère d'Encausse, née le 6 juillet 1929 à Paris, est une historienne soviétologue française. Elle est issue d'une famille de la haute noblesse de l'Empire russe sous le régime tsariste qui fut après la révolution russe de 1917 et le renversement des Tsars, chassée de l'Empire et spoliée de tous ses biens.

Elle a d'abord été enseignante à la Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris (dit « Sciences Po »), deux universités parisiennes prestigieuses, puis à l'étranger à Montréal et à Louvain. Sa renommée est principalement due à son livre l'Empire éclaté, dans lequel, de l'explosion démographique de l'Asie centrale, elle prédit la dislocation de l'URSS ; ce fut bien le cas, bien que les facteurs ne furent pas ceux qu'elles avait imaginés.

En effet, passionnée dès son plus jeune âge par cette patrie si proche d'elle mais où elle n'a pas vécu, elle publie des livres historiques de référence sur l'histoire de la Russie. Elle traite indifféremment les personnages qui ont causé du tort à sa famille de ceux qui l'ont soutenue : elle publie ainsi un ouvrage pour Catherine II de Russie comme pour Lénine.

En 1990, elle entre à l'Académie française, dans le fauteuil de Jean Mistler (c'est-à-dire en lui succédant). En 1999, elle est élue première secrétaire perpétuelle (présidente) de l'Académie, succédant à Maurice Druon.

Hélène Carrère d'Encausse en pleine conversation avec Vladimir Poutine, président de la Russie.
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.