Gypaète barbu

« Gypaète barbu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Gypaète Barbu
Gypaète barbu.jpg
Nom(s) commun(s) Gypaète Barbu
Nom scientifique Gypaetus barbatus
Classification famille des Accipitridés
Répartition Europe, Asie, Afrique
Taille 105 à 130 cm de long
Poids 5 à 7 kg
Longévité 30 ans
voir modèle • modifier

Le gypaète barbu (Gypaetus barbatus) est un des quatre grands vautours européens. Le gypaète barbu est la seule espèce du genre gypaète (Gypaetus). Il appartient à l'ordre des Accipitriformes et à la famille des Accipitridés, proche cousin du Palmiste africain. C'est aujourd'hui une espèce protégée dans toute l'Europe.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Il a une envergure qui peut mesurer de 260 à 290 cm. Il pèse entre 8 à 10 kg et mesure entre 105 et 115 cm. 
  

Le gypaète barbu a un corps de couleur crème orangée. Sa tête comporte un masque noir et ses ailes sont de couleur gris foncé. Il possède une mini barbe noire sous le bec, ce qui lui vaut son nom de "barbu".

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

C'est un vautour gourmand mangeant de la moelle des os, mais il se délecte volontiers des lambeaux de chair accrochés à la carcasse. Cette habitude alimentaire lui vaut le surnom de « casseur d'os ». Il possède des zones de cassage, d'ossuaires. Cependant, en période de pénurie il peut arriver qu'il se nourrisse de proies vivantes : des insectes, des micro mammifères, de chamois (nouveaux nés) mais aussi des tortues.

Répartition et habitat[modifier | modifier le wikicode]

Il vit dans les régions montagneuses. Il est présent en Europe mais il est plus répandu en Asie et en Afrique de l'est. En France, il est présent en Corse et dans les Pyrénées, mais a aussi été réintroduit dans les Alpes (notamment dans le parc national de la Vanoise) où il avait disparu au début du XXe siècle, faussement accusé des pires maux. L'homme pensait à tort qu'il attaquait les troupeaux et enlevait même les enfants.

Reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Deux œufs sont pondus entre décembre et février mais seul un poussin survivra car les œufs ont plusieurs jours d'écart et l'aîné mangera toute la nourriture et même son frère! En moyenne on compte un poussin tous les deux ans.

Menace et préservation[modifier | modifier le wikicode]

Cette espèce est inscrite dans la catégorie « en danger » sur la liste rouge de la faune protégée/menacée en France et bénéficie du statut d'espèce protégée (arrêté du 17/04/81). Elle est menacée d'extinction.

Le gypaète barbu est une espèce menacée de disparition. Il est donc nécessaire de la réintroduire pour augmenter ses chances de survie. Depuis 1986, des programmes sont réalisés dans les Alpes sous le contrôle de la Vulture Conservation Foundation (VCF).

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Gypaète barbu de Wikipédia.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

  • Pour découvrir l'histoire de la réintroduction de cette espèce dans les Alpes françaises : Gypaète barbu. LPO (Ligue française pour la protection des oiseaux).
Scilab128.png Portail des oiseaux —  Tous les articles sur les oiseaux.