Guerre sino-japonaise (1937-1945)

« Guerre sino-japonaise (1937-1945) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les chars japonais pénètrent dans la ville chinoise de Nankin.

La guerre sino-japonaise a lieu entre la Chine et le Japon entre 1937 et 1945. Elle aboutit à la conquête de la Chine de l'Est par les Japonais, mais aussi à l'alliance provisoire des nationalistes et des communistes chinois.

Le 7 juillet 1937, le Japon exige de la Chine qu'elle accorde l'indépendance à ses provinces de Mongolie intérieure et du Hopeï (région de Pékin). L'armée japonaise envahit le nord de la Chine.

Pour les Japonais il s'agit de mettre en application la doctrine officielle de la supériorité de la « race » japonaise et de son droit à conquérir l'espace qui lui est nécessaire (ce qui rappelle la doctrine nazie en Europe). Ne rencontrant que peu de résistance, rapidement les Japonais s'emparent de Beijing et de Tien Sin (29 juillet), de Shanghai (9 novembre), de Nanjing (Nankin) (13 décembre), où siège le gouvernement chinois. Puis en 1938, Xuangzhou et Han Cheou tombent.

Cependant ses tentatives de pénétration dans la Chine intérieure se heurtent aux armées des nationalistes chinois (le Guomindang) de Tchang Kaï-chek et aux armées communistes de Mao Zedong, provisoirement réconciliés face à l'adversaire commun.

Au cours de la conquête, les Japonais n'appliquent pas les conventions internationales sur les prisonniers de guerre et pratiquent la guerre chimique et bactériologique. Il y aura plus de 300 000 morts à Nanjing (parfois enterrés vivants).

En mars 1938, les Japonais installent un gouvernement chinois à leur solde à Nanjing mais il ne contrôle qu'une petite partie de la Chine. Le Guomindang se retire à Chongqing dans le Sichuan et continue la guerre grâce à l'appui des Américains. Le Guomindang essaie de contrôler l'action des communistes. Ces derniers installés surtout dans le nord et en Mandchourie mènent une guérilla contre l'envahisseur et organisent les territoires qu'ils contrôlent.

Cette guerre sino-japonaise tuera plus de 3 millions de soldats et plus de 9 millions de civils chinois. Les Japonais feront travailler de force plus de 10 millions de Chinois.

En août 1945, l'armée japonaise est en déroute. Les Américains aident le Guomindang à s'installer dans les territoires évacués par les Japonais et à s'emparer du matériel. L'URSS obtient du gouvernement de Chiang Kaï-Shek, seul reconnu internationalement, des territoires en Mandchourie. Les communistes soviétiques obligent les communistes chinois à se réconcilier avec le Guomindang.

Cette guerre est exploitée dans le film d'animation Le tombeau des lucioles, anime autobiographique.

Pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Chine — Tous les articles sur la Chine.
Flag of Japan.svg Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.