République de Chine (1912-1949)

« République de Chine (1912-1949) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
République de Chine
1912 - 1915, puis 1916-1949
Drapeau Blason
Drapeau Blason
En vert foncé, les terres de la République de Chine en 1924, terres autonomes et totalement chinoises confondues. En vert clair, les terres revendiquées de la République de Chine.
En vert foncé, les terres de la République de Chine en 1924, terres autonomes et totalement chinoises confondues. En vert clair, les terres revendiquées de la République de Chine.
Informations générales
Capitale Pékin puis Nankin (pendant la guerre, Chongqing)
Langue Mandarin
Monnaie Yuan
Démographie et Superficie
Superficie  km2
voir modèle • modifier

La République de Chine, actuellement exilée sur l'île de Formose, occupait la totalité du territoire chinois de 1912 (après la révolution Xinhai au sud-est de la Chine) à 1949 (défaite de la guerre civile face à la Chine communiste).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

La République de Chine naît en 1912 suite à la révolution Xinhai. En 1915, l'Empire de Chine est remis en place. Il sera terminé définitivement l'année suivante. En 1916, le Tibet déclare son indépendance après 5 ans d'autonomie. La région sera revendiquée par la Chine. En 1924, la Mongolie, autonome depuis 1911, déclare à son tour son indépendance. Pendant les années 1920, de nombreuses régions deviendront autonomes. Le parti communiste naîtra pendant les années 20 et la guerre civile entre le parti communiste et le Guonmindang (République de Chine) débutera. En 1932, la Mandchourie est envahie par le Japon, est renommée Mandchoukouo et sera un protectorat japonais. En 1937, la guerre civile est interrompue par la deuxième guerre sino-japonaise qui opposera la République de Chine à l'Empire japonais. De nombreuses terres de la République de Chine au nord-est deviendront alors des protectorats japonais. Le Kiautschou, occupé par l'Empire allemand, Hong Kong, occupé par l'Empire britannique, Macao, occupée par l'Empire portugais et d'autres terres deviendront également des protectorats japonais. En 1945, la guerre face au Japon est terminée avec la victoire de la Chine et la capitulation du Japon. Hong Kong est rendu aux Britanniques et Macao aux Portugais. Le Kiautschou redeviendra chinois et le reste des terres occupées par le Japon redeviendront chinoises également, sauf le Mandchoukouo, qui sera renommé Mandchourie, et qui sera occupé par l'Union soviétique. En 1946, la Mandchourie est rendue à la Chine. La guerre civile reprend alors en 1946. Les communistes avaient leur base en Mandchourie. Ils avanceront jusqu'à occuper la totalité du territoire de la République de Chine. Seule l'île de Formose restera sous contrôle de la République de Chine, qui s'exilera là-bas.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Pays frontaliers[modifier | modifier le wikicode]

En 1912, la Chine est entourée de l'Empire russe, de l'Empire japonais, de la Mer Jaune, de la Mer de Chine orientale, de la Mer de Chine méridionale, de l'Indochine française, du Raj britannique, du Népal, du Bhoutan, du Raj britannique et de l'Afghanistan britannique. En 1916, le Tibet devient un pays frontalier de la Chine suite à son indépendance envers elle. La Chine a beaucoup moins de frontières avec le Raj britannique. La même année, l'Empire russe devient la République russe. En 1922, la République russe devient l'Union soviétique. En 1924, l'indépendance de la Mongolie déclare son indépendance à la Chine et devient un pays frontalier de cette dernière. En 1932, l'invasion japonaise de la Mandchourie, renommée Mandchoukouo, va empêcher la Chine de toucher la Russie à l'est.

Portail de Taïwan —  Tous les articles sur Taïwan