Georgia O'Keeffe

« Georgia O'Keeffe » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Georgia O'Keefe, photographiée par Carl Van Vechten à l'été 1950.

Georgia O'Keeffe, née le 15 novembre 1887 à Sun Prairie dans le Wisconsin (États-Unis) et morte le 6 mars 1986 à Santa Fe dans le Nouveau-Mexique (États-Unis), est une peintre américaine.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Née dans une famille d'immigrés européens aux États-Unis, Georgia O'Keefe s'intéresse dès son plus jeune âge à l'art. Pour elle, la peinture est un moyen d'exprimer autrement, avec des formes et des couleurs, des idées pour lesquelles elle reste sans mot1. Elle entame des études d'art à Chicago qu'elle peut ensuite poursuivre à New York après avoir remporté une bourse.

Déçue par l'enseignement traditionnel, elle est néanmoins très marquée par sa rencontre avec Arthur W. Dow, l'un de ses professeurs, qui l'initie à l'art abstrait. Elle part enseigner le dessin au Texas dont les paysans l'inspirent : elle peint ainsi plusieurs fois le Canyon de Palo Duro.

En 1917, elle rencontre un photographe du nom d'Alfred Stieglitz qui, séduit par son art, décide de lui consacrer une exposition à part entière. Cette admiration artistique se transforme vite en amour profond. Ils se marient en 1924.

Stieglitz et O'Keeffe forment un couple indéfectible. Elle est sa muse, il est son mentor. Les deux se nourrissent, s'inspirent ; les photographies de gratte-ciel de New York deviennent sur la toile des formes rectangulaires et fantomatiques, le corps de Georgia devient objet de mystère et de fantasmes sur la pellicule.

Après la mort de son époux, elle s'installe au Nouveau-Mexique. Elle continue à peindre au fusain, mais ses principaux chefs-d'œuvres sont déjà passés : désormais l'art va de nouveaux horizons. Son œuvre continue toutefois d'inspirer les nouvelles générations et de les impressionner, de la part de cette femme qui a réussi à s'imposer dans un milieu d'hommes. Devenue très fragile, elle meurt en 1986, presque centenaire.

Peintures[modifier | modifier le wikicode]

Georgia O'Keeffe n'aimait pas la peinture figurative qu'elle appréhendait avec beaucoup de difficultés. Aussi s'est-elle vite tournée vers l'art abstrait : elle voulait peindre, plus encore que ce qu'elle voyait, ce qu'elle ressentait. Musique bleue et verte tente ainsi de reproduire visuellement des sensations musicales.

Elle s'intéresse aussi aux immeubles ou aux fleurs qu'elle s'attache à représenter de très près.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.
La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.