Kasimir Malevitch

« Kasimir Malevitch » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Kasimir Malevitch

Kasimir Malevitch né le 23 février 1878 à Kiev et mort le 15 mai 1935 (à 57 ans) à Leningrad, est un des premiers peintres abstraits du XXe siècle. Il est russe et est d’origine polonaise.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

A 22 ans, il suit des cours à l’Académie de Kiev où il se familiarise aux arts contemporains et aux arts appliqués. Tout d’abord, il travaille comme dessinateur pour la gare de Koursk mais il souhaiterait se rendre à Moscou pour admirer le travail d’autres peintres de cette époque, tels Chtchoukine ou Morosov. Quand il se rend à Moscou, en 1904, il voit pour la première fois des œuvres impressionnistes de la fin du XIXe siècle et il s’en inspire : dès lors ses peintures deviennent plus claires et plus vives.

Mort[modifier | modifier le wikicode]

Ninel Bikova est la petite-fille de Kasimir Malevitch, la star absolue de l'avant-garde russe, et voilà environ 25 ans qu'elle se bat pour les œuvres qu'il a, malgré lui, dû laisser à Berlin, en 1927. Le Stedelijk Museum, à Amsterdam, qui détient aujourd'hui 36 de ces toiles, souhaite s’entretenir avec l’avocat de Ninel car le musée voudrait y voir plus clair.

Carré noir sur fond blanc, par Kasimir Malevitch

En 1927, donc, le père du suprématisme et du Carré noir sur fond blanc est invité à Varsovie, où il montre quelques-unes de ses toiles. De là, il part exposer 70 tableaux, des dessins, des maquettes, des tables théoriques: le sel de ce qui lui tient à cœur, en Allemagne. Avant que l'exposition se termine, il est rappelé en URSS. Il confie alors ses écrits à un de ses amis car il pense revenir un jour, mais, il se trompe.

De 1927 à 1929, il écrit à un des amis à qui il a confié ses oeuvres. Il lui demande notamment de procéder à la vente de trois toiles, et pas une de plus. Son ami a du mal à choisir car Malevitch est très fin et ne souhaite pas vendre n’importe quelles oeuvres. Mais cet argent doit financer son retour à Berlin. Il ne reviendra pas. En 1930, même les lettres ne partent plus.

Les artistes sont priés de servir l'idée réaliste socialiste : Staline ne veut voir que des "portraits d'ouvriers enchantés ou de paysannes en extase, et pas des fous qui font des carrés blancs sur fond blanc". Malevitch sera d'ailleurs arrêté à Berlin et relâché après trois mois. En cette année 1930, quand son vieux frère le poète Maïakovski se suicide, il écrit : "Je ne peux pas partir comme lui, mais je ne peux plus vivre ici." Le 15 mai 1935, c'est chose faite : il meurt d'un cancer à Leningrad. Ses disciples lui organiseront des funérailles de carnaval. Sa famille ira ensuite déposer ses 91 toiles restantes au Musée Russe, qui les gardera secrètement pendant plus de cinquante ans.

Quelques Oeuvres[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Suprématisme
  • La Moisson de Seigle (1912) : Huile sur toile, 72x74,5 cm, Stedelijk Museum, Amsterdam
  • Composition suprématiste : Blanc sur Blanc (1918) : Huile sur toile, 79,4x79,4 cm, Museum of Modern Art, New-York
  • Croix Noire (1920) : Huile sur toile, 106x106 cm, Musée national russe, Saint-Pétersbourg
  • Autoportrait (1933) : Huile sur toile, 73x66 cm, Musée national russe, Saint-Pétersbourg

Peintres contemporains[modifier | modifier le wikicode]

La Gioconda.jpg Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de la Russie - Tous les articles concernant la Russie.