Robert Delaunay

« Robert Delaunay » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Robert Delaunay, né le 12 avril 1885 à Paris dans le 16e arrondissement et décédé le 25 octobre 1941 à Montpellier, est un peintre français.

Autoportrait de Robert Delaunay

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Avec sa femme Sonia Delaunay et quelques autres, il est le fondateur et le principal artisan du mouvement orphique, branche du cubisme et important mouvement d'avant-garde du début du XXe siècle.

Ses travaux sur la couleur prennent pour origine plusieurs théories de la loi du contraste simultané des couleurs, formulées par Michel-Eugène Chevreul. Par un travail concentré sur l'agencement des couleurs sur la toile, il cherche l'harmonie picturale.

Sur le plan artistique[modifier | modifier le wikicode]

Delaunay fait partie d'une génération d'avant-garde, particulièrement prolifique sur le plan artistique entre 1912 et 1914. Il est très lié (en correspondance, en art, voire en amitié) avec les poètes Guillaume Apollinaire et Blaise Cendrars, les peintres russes Vassily Kandinsky et Michel Larionov, les peintres allemands August Macke ou Franz Marc. Il est considéré à cette époque comme le peintre le plus influent, avec Pablo Picasso.

Après la guerre, il se lie d'amitié avec les artistes du mouvement surréaliste, dont il réalise plusieurs portraits, sans pour autant adopter leurs points de vue et leurs visions artistiques. Il aura notamment une amitié forte et durable avec le poète Tristan Tzara.

Son nom est également associé à la Tour Eiffel, dont il a vu la construction alors qu'il avait quatre ans, et qu'il a peint de nombreuses fois dans sa carrière, en utilisant des méthodes différentes, d'abord néo-impressionniste puis cubiste, et ensuite avec sa méthode simultaniste.

Quelques œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.