Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Cisleithanie

« Cisleithanie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Cisleithanie (en rouge) dans l'ensemble austro-hongrois

La Cisleithanie1 est un état ayant fait partie de l'Autriche-Hongrie de 1867 à 1918. Sa capitale était Vienne et son souverain l'empereur d'Autriche. Le nom officiel de cet état est royaumes et pays représentés au Conseil d'Empire, plus couramment il est connu sous le nom d'empire d'Autriche. La langue officielle est l'allemand.

Ce pays résulte de la division de l'empire d'Autriche en 1867 à la suite du dualisme austro-hongrois : les Hongrois obtenant un pays (la couronne de saint Étienne), transformé en royaume avec comme roi un Habsbourg, le même souverain que l'empire d'Autriche. Les Autrichiens restent maîtres du reste de l'ancien empire.

La Cisleithanie avait une superficie de près de 300 200 km2, elle regroupe l'Autriche, la Bohême, la Galicie, la Bucovine et la Dalmatie.

La population est d'environ 28 348 000 habitants. Les nationalités y sont nombreuses ; les Allemands dominent avec 30% de la population, suivis par les Tchèques (22%) , les Polonais (15%) et les Ruthènes (Ukrainiens) (12%). Les Italiens, les Croates, les Roumains, les juifs et les tziganes sont également présents. Pour l'essentiel la population est de religion catholique.

Gouvernement de la Cisleithanie[modifier | modifier le wikicode]

À la tête de la Cisleithanie se trouve l'empereur. Il y a eu deux empereurs François-Joseph Ier (1867-1916) et Charles Ier d'Autriche (1916-1918).

L'empereur d'Autriche est aussi le roi de la Hongrie. L'empereur qui détient le pouvoir exécutif, nomme les membres du gouvernement autrichien. Le gouvernement est présidé par le ministre-président d'Autriche. Le gouvernement est responsable devant le parlement de l'empire (ou Conseil d'Empire). Cependant les affaires de l'armée, de la marine de guerre et de la politique étrangère ne sont pas du ressort du gouvernement autrichien mais d'un Conseil des Ministres des affaires communes (c'est-à-dire gérées conjointement par l'empire d'Autriche et le royaume de Hongrie).

Le pouvoir législatif est détenu par le Conseil d'Empire. Celui-ci est formé par deux assemblées : la Chambre des députés (Abgeordnehaus) dont les membres sont élus au suffrage universel masculin et la Chambre des seigneurs (Herrenhaus) composée de seigneurs héréditaires, de dignitaires de l'Église catholique et de membres nommés par l'empereur. Le Conseil ne peut révoquer de leur fonction les ministres.

  1. La Leitha est une rivière qui se jette (en Hongrie actuelle) dans un bras du Danube. De 1867 à 1918, cette rivière marquait la frontière entre l'Empire d'Autriche et le Royaume de Hongrie, réunis dans l'Autriche-Hongrie. Du point de vue des Autrichiens cis veut dire de ce côté, sous-entendu de la Leitha et trans de l'autre côté.

Pour compléter sur l'Autriche-Hongrie de 1867 à 1918[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Autriche —  Accédez au portail sur l'Autriche.