Eugénie de Montijo

« Eugénie de Montijo » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'impératrice Eugénie en 1864 par Franz Xaver Winterhalter.

Eugénie de Montijo (en espagnol, son nom complet est : María Eugenia Palafox Portocarrero y Kirkpatrick de Closbourn), est une noble espagnole, devenue impératrice des Français par son mariage avec l'empereur Napoléon III. Elle est née le 5 mai 1826 à Grenade (Espagne) et morte le 11 juillet 1920 (à 94 ans) à Madrid.

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Eugénie de Montijo est la fille de Cipriano de Palafox y Portocarrero, comte de Montijo et grand d'Espagne, et de Maria Manuela Kirkpatrick de Closbourn, d'origine irlandaise. Elle a une sœur ainée, Maria Francesca. En 1834, la mère d'Eugénie quitte l'Espagne avec ses deux filles et s'installe à Paris. Comme les filles nobles de son époque, Eugénie de Montijo est éduquée dans un couvent mais elle a aussi deux professeurs renommés : Stendhal lui enseigne l’Histoire, et Prosper Mérimée le français.

Impératrice[modifier | modifier le wikicode]

L'impératrice Eugénie et son fils en 1857.

En 1849, Eugénie de Montijo rencontre le président de la république française, Louis Napoléon Bonaparte. Elle l'épouse en 1853 ; entre-temps, il est devenu l'empereur Napoléon III. Leur unique enfant, Eugène Louis Napoléon (le Prince impérial) nait en 1856. L'impératrice Eugénie séjourne souvent à Biarritz dont elle fait un endroit à la mode, et la station thermale voisine (créée en 1861) est nommée Eugénie-les-Bains en son honneur.

L'impératrice Eugénie a une certaine influence sur son mari : très catholique, elle le pousse à soutenir le pape. Elle l'incite aussi à entreprendre l'expédition du Mexique (1862-1867) qui se termine par un désastre : placé sur le trône mexicain par les Français, Maximilien de Habsbourg (l'empereur Maximilien du Mexique) est vaincu et fusillé par les républicains mexicains.

Eugénie inaugure en 1869 le canal de Suez dont elle a encouragé la construction. En 1870, elle est nommée régente pendant la guerre franco-allemande.

Exil et dernières années[modifier | modifier le wikicode]

Après la défaite de Sedan (1870), l'empereur est déchu de son titre et la famille impériale se réfugie en Angleterre, où Napoléon III meurt en 1873. Leur fils unique est tué en Afrique en 1879, en combattant les Zoulous dans les rangs de l'armée britannique. Eugénie de Montijo meurt très âgée (94 ans) en 1920 à Madrid.

Marie Antoinette-vers 1783.jpg
Reines et impératrices de France

Mérovingiens : ClotildeCarolingiens : Bertrade de LaonCapétiens : Adélaïde d'AquitaineRosala de ProvenceBerthe de BourgogneConstance d'ArlesAnne de KievBerthe de HollandeBertrade de MontfortAlix de SavoieAliénor d'AquitaineConstance de CastilleAdèle de ChampagneIsabelle de HainautIngeburge de DanemarkAgnès de MéranBlanche de CastilleMarguerite de ProvenceIsabelle d'AragonMarie de BrabantJeanne Ire de NavarreMarguerite de BourgogneClémence de HongrieJeanne de BourgogneBlanche de BourgogneMarie de LuxembourgJeanne d'ÉvreuxCapétiens-Valois : Jeanne de BourgogneBlanche de NavarreJeanne d'AuvergneJeanne de BourbonIsabeau de BavièreMarie d'AnjouCharlotte de SavoieAnne de BretagneJeanne de FranceMarie d'AngleterreClaude de FranceÉléonore de HabsbourgCatherine de MédicisMarie StuartÉlisabeth d'AutricheLouise de Lorraine-VaudémontBourbons : Marguerite de ValoisMarie de MédicisAnne d'Autriche Marie-Thérèse d'AutricheMarie LeszczynskaMarie-AntoinetteMarie-Amélie de Bourbon-SicileBonaparte : Joséphine de BeauharnaisMarie-Louise d'AutricheEugénie de Montijo

Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.