Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Bamako

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bamako
Rives du fleuve Niger à Bamako.
Administration
Nom local Bamako
Pays Mali Mali
Maire Adama Sangaré (depuis 2007)
Site Web (fr) https://bamako.ml/
Localisation
Coordonnées 12° 38′ 00″ Nord
7° 59′ 00″ Ouest Cartes, vues aériennes et satellitaires
Superficie 267 km2
Démographie
Population 2 929 373 hab. (en 2023)
Densité 10 971 hab./km2
Gentilé Bamakois, Bamakoise
voir modèle • modifier

Bamako (signifiant « marigot du crocodile » en bambara1) est la capitale administrative et politique du Mali. Avec 2 929 373 habitants en 20232, c'est la plus grande ville du pays.

En tant que capitale, elle regroupe les institutions politiques du Mali comme le Parlement, la présidence et le gouvernement. C'est le centre économique du pays, regroupant un tiers du PIB national3 et reliée à Dakar (au Sénégal) par une ligne de chemin de fer. Elle abrite la majorité de l'industrie malienne4.

Les moyens de transport utilisés par les habitants de Bamako sont le scooter, le mini-bus (appelé sautrama) et les voitures personnelles. La plupart des habitants se déplacent encore à pied.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Des restes archéologiques montrent que la zone est habitée tôt dans l'Histoire. Les premiers habitants à s'installer dans la région sont les Tarawélés et les Konaté, qui correspondent à des clans. Bamako devient un centre commercial où cohabitent de nombreuses ethnies différentes (Maures, Nyaaré...), composées surtout d'agriculteurs qui approvisionnaient la ville en matières premières et régissaient la vie politique5. Fondée aux alentours du XVIe siècle6, elle est intégrée au royaume de Ségou vers le XVIIIe siècle et devient une ville influente, de par le poids qu'exerce les tribus et l'arrivée d'esclaves dans la région. Elle est ensuite touchée par des conflits entre seigneurs pour le contrôle du territoire. Conquise dans les années 1880 par les Français dans le cadre de la prise du Soudan français, elle est aménagée en place fortifiée et voit sa population augmenter (passant de près de 800 habitants en 1883 à près de 8 000 individus en 1908)5. Son importance grandit lorsqu'une ligne de chemin de fer vers Dakar (Sénégal) est édifiée en 1904, et que Bamako devient commune mixte (aujourd'hui équivalent d'une commune à part entière) en 19181. Elle devient capitale du Soudan français en 1920, et de nombreux travaux d'urbanisme sont réalisés ; dans la ville se développe un quartier européen, qui regroupe les infrastructures économiques provenant de la France métropolitaine6.

La ville, devenue la capitale du Mali indépendant en 1960, connaît un essor démographique dans les décennies à venir, avec sa population augmentant à plus de 400 000 habitants à la fin des années 19706. De fréquents épisodes de sécheresse provoquent un exode rural vers la capitale, qui s'étend grandement. Les années 1980 marquent une drastique hausse du trafic aérien (multiplié par sept) et ferroviaire, avec plusieurs centaines de miliers de tonnes de marchandises transportées chaque année7.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Bamako est située au sud-ouest du Mali, sur les bords du fleuve Niger. Elle possède une superficie de 267 km2. Elle est implantée près d'un terrain plat, à proximité de collines et de forêts.

Bamako a un climat tropical humide : la température moyenne annuelle est de près de 30 °C. Il existe deux saisons au cours de l'année : la saison des pluies (en août) avec une pluviométrie pouvant atteindre plusieurs centaines milimètres par an, et la saison sèche (en hiver et majoritairement en automne) où il n'y a presque pas de pluie8.

Architecture[modifier | modifier le wikicode]

Bamako possède une architecture d'ordre sahélo-soudanienne9. Elle a un statut de district (équivalent à celui d'une région) et est divisée en six communes, appelées commune I, commune II, commune III, commune IV, commune V et commune VI. Chaque commune est elle-même divisée entre 8 à 20 quartiers, la ville comptant au total plus d'une soixantaine de quartiers10.

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Bamako est réputée pour ses expositions portant sur la photographie, présentant des œuvres d'artistes locaux et étrangers. Elle est parfois désignée comme la « capitale mondiale de la photographie »11. Des musées exposent également des objets artisanaux, comme des poteries, des bijoux et des masques12.

Religion[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme le reste du pays, la population de Bamako est essentiellement musulmane sunnite avec une minorité chrétienne13.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail du Mali —  Tous les articles sur le Mali.
Paris vue d'ensemble tour Eiffel.jpg Portail des capitales —  Tous les articles concernant les capitales du monde.