André Vésale

« André Vésale » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'André Vésale, dans De humani corporis fabrica.

André Vésale (Andreas Vesalius, en latin, langue de la science), né en décembre 1514 et mort en octobre 1564, est un anatomiste et médecin flamand de la Renaissance.

Vésale était le médecin de la cour royale de l'empereur Charles Quint du Saint-Empire romain germanique, puis de son fils Philippe II, roi d'Espagne. Il est essentiellement renommé pour son ouvrage De humani corporis fabrica (« à propos de la structure du corps humain », en français), publié en 1543 et réédité en 1555. Par cette œuvre qui a révolutionné la conception scientifique du corps humain, Vésale est considéré comme l'un des fondateurs de l'anatomie et de la médecine modernes.

De humani corporis fabrica marque un tournant dans la médecine. Jusqu'alors, les dissections qui sont le meilleur moyen d'avoir une idée exacte du corps humain étaient interdites par l'Église catholique. La médecine se fondait donc sur les traités d'anciens médecins, notamment Galien (Pergame) et Hippocrate (Thessalie), les connaissances venaient donc presqu'uniquement des livres et n'étaient pas vérifiées.

Lors de la Renaissance, la pensée scientifique et l'expérimentation se développent, et en médecine les dissections sur des corps morts sont autorisées.

André Vésale va alors en pratiquer un certain nombre et rassembler ses découvertes dans son ouvrage qu'il illustre de schémas et de dessins d'une haute précision.

André Vésale, grâce à ses recherches, réussit aussi à réfuter certaines des thèses de Galien. Il montre ainsi que les idées de ce dernier sur le cœur, le foie et la mâchoire sont fausses. Il pense que Galien avait effectué ses dissections sur des singes ou des porcs, ce qui expliquerait alors ses erreurs.La statue d'André Vésale se dresse au centre de la place des Barricades à Bruxelles.

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.