Hippocrate

« Hippocrate » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hippocrate. Musée Pouchkine, Moscou.

Hippocrate de Cos (surnommé Hippocrate le Grand) est un médecin et philosophe de la Grèce antique, né sur l'île de Cos vers -460 et mort vers -370 à Larissa. Ses œuvres nous sont connues par le biais d'Aristote et de médecins Arabes et Byzantins. Ayant joué un rôle extrêmement important dans la médecine, la déontologie et l'éthique médicale (notamment par l'intermédiaire du serment d'Hippocrate), il est, de manière traditionnelle, considéré comme le « père de la médecine ».

Sa vie[modifier | modifier le wikicode]

On sait peu de choses sur la vie d'Hippocrate, mais, selon certaines sources, il aurait eu un père et un grand-père tous deux médecins. Il a étudié la médecine dans une confrérie de prêtres-médecins, vénérant Asclépios, le dieu grec de la médecine, les Asclépiades de Cos. Sa famille se réclamait d'être les descendants de cette divinité. En plus de la médecine, il a également étudié la philosophie et les mathématiques. Il a aussi créé l'école hippocratique, une école de médecine qui a révolutionné intellectuellement la médecine en Grèce antique.

De nouvelles théories médicales[modifier | modifier le wikicode]

Instruments de chirurgie antiques trouvés à Pompéi.

Contrairement aux médecins de son époque, Hippocrate refusait de s'appuyer sur des éléments surnaturels pour expliquer les maladies. Selon lui, les maladies ne résultent pas des colères divines.

Hippocrate était donc à la recherche de symptômes, qui sont la cause même des maladies. Il était ainsi très à l'écoute des malades et établissait son diagnostic après avoir observé et examiné le patient. Il recommandait des tisanes de plantes pour les soigner. Il pratiquait aussi probablement des saignées pour réduire les inflammations ou des opérations chirurgicales pour soigner des blessés. En effet, de nombreuses fouilles archéologiques autour du bassin méditerranéen ont mis en valeur l'utilisation d'instruments chirurgicaux en bronze dès l'Antiquité.

Hippocrate a cherché à comprendre les maladies en se fondant sur la théorie des humeurs. Selon cette théorie, toute chose dans l'Univers est composée des quatre éléments primordiaux : l'eau, le feu, la terre et l'air.

Pour Hippocrate, le corps humain fonctionne de la même manière, étant composé de ces quatre éléments qu'il appelle humeurs. Pour lui, toutes les maladies sont causées par un déséquilibre entre ces humeurs. Une fièvre serait ainsi un excès de feu et se calmerait par le froid. Le but du médecin est précisément d'arriver à recréer un équilibre entre elles.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Humeur.


Le père de la médecine[modifier | modifier le wikicode]

Hippocrate de Cos est surtout connu pour être un grand médecin, qui a mis la rigueur au cœur des professions médicales, toujours dans l'intérêt du patient. Ce souci du patient se retrouve dans le serment d'Hippocrate. Il y parle notamment des actions que doivent faire (ou ne pas faire) les médecins. De nos jours, il est toujours prononcé dans les facultés de médecine en fin d'études, au moment de la thèse.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Hippocrate de Wikipédia.

Consulté le 8 décembre 2010.

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...
Portail de la Grèce — Tous les articles sur la Grèce, de l'Antiquité à aujourd'hui.